Prévenir les mauvaises conduites et promouvoir l'intégrité dans la recherche et les publications

Les médecins et les patients doivent être en mesure de faire confiance aux rapports de recherche médicale car ceux-ci ont pour but de les aider à prendre des décisions concernant les traitements. Il est donc important de prévenir la falsification dans la recherche et les recherches trompeuses. Les problèmes liés à la recherche incluent différents types d'inconduites tels que la modification des résultats (la falsification), l'invention de résultats (la fabrication) ou la copie du travail réalisé par d'autres personnes (le plagiat). Lorsque des systèmes favorisent la production de recherches fiables, on parle alors « d'intégrité en recherche ». Nous avons étudié les activités, telles que la formation, visant à réduire les inconduites en recherche et à encourager l'intégrité. Les effets de certaines de ces activités sur les attitudes des chercheurs, les connaissances et le comportement ont été étudiés et nous avons regroupé les preuves issues de ces études.

Certaines études ont montré des effets positifs sur les attitudes des chercheurs vis à vis du plagiat. L'entraînement pratique, portant par exemple sur l'utilisation de programmes informatiques pouvant détecter le plagiat, ou des exercices d'écriture ont parfois réduit le plagiat réalisé par des étudiants, mais les études n'ont pas toutes montré des effets positifs. Nous n'avons pas trouvé d'études portant sur la fabrication ou sur la falsification. Deux études ont montré que la manière dont les journaux interrogent les auteurs pour obtenir des détails concernant leurs contributions aux études peuvent affecter leurs réponses.

De nombreuses études incluses dans cette revue présentaient des problèmes tels que des échantillons de petite taille ou l'utilisation de méthodes pouvant produire des résultats biaisés. Les méthodes de formation évaluées dans les études (incluant des cours en ligne, des séminaires et des discussions en groupe) étaient rarement décrites d'une manière suffisante. La plupart des études ont évalué les effets sur de courtes périodes. De nombreuses études portaient sur des étudiants universitaires plutôt que sur des chercheurs actifs.

En résumé, les preuves disponibles sont de très faible qualité, de sorte que les effets des interventions visant à prévenir les inconduites et à promouvoir l'intégrité dans la recherche et les publications sont incertains. Cependant, l'entraînement pratique portant sur des stratégies permettant d'éviter le plagiat pourrait être efficace pour réduire le plagiat réalisé par des étudiants, bien que nous ne savons pas si ces potentiels effets persistent à long-terme.

Conclusions des auteurs: 

La base de preuves relatives aux interventions visant à améliorer l'intégrité en recherche est incomplète et les études ayant été réalisées sont hétérogènes, inappropriées pour des méta-analyses et leur applicabilité à d'autres environnements et à d'autres population est incertaine. De nombreuses études présentaient un risque élevé de biais en raison du devis d'étude choisi et les interventions étaient rarement rapportées avec suffisamment de détails. Même lorsque des plans d'étude randomisés ont été utilisés, les résultats étaient difficiles à généraliser. En raison de la très faible qualité des preuves, les effets de la formation portant sur la conduite responsable de recherches sur la réduction des inconduites en recherche sont incertains. Des preuves de faible qualité indiquent que la formation portant sur le plagiat, en particulier si celle-ci implique des exercices pratiques et l'utilisation d'un logiciel de text-matching, peut réduire l'occurrence du plagiat.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Il a été démontré que les pratiques inappropriées et les conduites non professionnelles en recherche clinique font partie des facteurs menant à un gaspillage important des fonds destinés aux soins de santé et que celles-ci mènent à des effets délétères au niveau de la santé publique.

Objectifs: 

Notre objectif était d'évaluer l'efficacité des interventions éducatives et réglementaires visant à promouvoir l'intégrité en recherche et/ou à stimuler des comportements ou des attitudes favorisant la production de recherches fiables chez les chercheurs.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans les bases de données bibliographiques en santé CENTRAL, MEDLINE, LILACS et CINAHL ainsi que dans les bases de données Academic Search Complete, AGRICOLA, GeoRef, PsycINFO, ERIC, SCOPUS et Web of Science. Nous avons effectué la dernière recherche le 15 avril 2015 et la recherche a été limitée aux articles publiés entre 1990 et 2014, inclus. Nous avons également effectué des recherches dans les actes et les résumés de conférences relatives à l'intégrité en recherche et sur des sites Internet spécialisés. Nous avons effectué une recherche manuelle dans 14 revues publiant régulièrement des recherches sur l'intégrité en recherche.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus des études ayant évalué les effets d'une ou de plusieurs interventions, c'est-à-dire de toute procédure directe ou indirecte pouvant avoir un impact sur l'intégrité en recherche et la conduite responsable de recherches dans son sens plus large, dans lesquelles les participants étaient des parties prenantes dans la recherche et les procédures de publication, en partant des étudiants jusqu'aux décideurs politiques. Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés et non randomisés, tels que des études contrôlées, présentant des comparaisons de résultats entre un groupe d'intervention et un groupe n'ayant pas reçu d'intervention ou avant par rapport à après une intervention. Les études sans groupe témoin n'ont pas été incluses dans la revue.

Recueil et analyse des données: 

Nous avons suivi les procédures méthodologiques standard prévues par Cochrane. Pour évaluer le risque de biais dans les études non randomisées, nous avons utilisé un outil Cochrane modifié, dans lequel nous avons inclus quatre des six domaines d'origine (la mise en aveugle, les données de résultat incomplètes, le compte-rendu sélectif, les autres sources de biais) et deux domaines supplémentaires (la comparabilité des groupes et les facteurs de confusion). Nous avons classé notre critère de jugement principal dans les niveaux suivants : 1) changements organisationnels attribuable à l'intervention, 2) changements comportementaux, 3) acquisition de connaissances/compétences et 4) modification des attitudes/perceptions. Le critère de jugement secondaire était la réaction des participants à l'intervention.

Résultats principaux: 

Trente et une études portant sur 9571 participants, décrites dans 33 articles, remplissaient les critères d'inclusion. Toutes celles-ci ont été publiées en anglais. Quinze études étaient des essais contrôlés randomisés, neuf étaient des études contrôlées avant-après, quatre étaient des études contrôlées non-équivalentes comprenant un groupe de contrôle historique, une étude était une étude contrôlée non-équivalente comprenant seulement une mesure post-test et deux études étaient des études contrôlées présentant des résultats pré et post-test pour le groupe d'intervention et post-test pour le groupe témoin. Vingt et une études ont évalué les effets d'interventions visant le plagiat et 10 études ont évalué des interventions visant l'intégrité/l'éthique en recherche. Les participants comprenaient des étudiants du premier cycle, d troisième cycle et des académiciens provenant d'un éventail de pays et de disciplines en recherche, et les études ont évalué différents types de résultats.

Nous avons estimé que la plupart des essais contrôlés randomisés inclus présentaient un risque élevé de biais dans au moins un des domaines évalués, et dans le cas des essais non randomisés il n'y avait pas de mesures visant à contrôler les potentiels biais inhérents aux plans d'études non-randomisés.

Nous avons identifié un éventail d'interventions visant à réduire les inconduites en recherche. La plupart des interventions portaient sur un certain type d'entraînement, mais les méthodes et le contenu variaient sensiblement et incluaient des séminaires en face à face et en ligne, des modules interactifs en ligne, des groupes de discussion, des devoirs et des exercices pratiques. La plupart des études n'avaient pas utilisé des mesures de résultats standardisées ou validées et il était impossible de synthétiser les résultats des études en raison des différences marquées entre les interventions, les critères de jugement et les participants. Dans l'ensemble, il existe des preuves de très faible qualité indiquant que différentes méthodes de formation portant sur l'intégrité en recherche ont mené à quelques effets sur les attitudes des participants concernant les questions éthiques et que celles-ci ont eu un effet minime (ou de courte durée) sur leurs connaissances. La formation concernant le plagiat et la reformulation a mené à des effets variables sur les attitudes des participants envers le plagiat et leur sentiment d'être capable de l'éviter, mais la formation incluant des exercices pratiques semblait être plus efficace. La formation sur le plagiat a mené à des effets contradictoires sur les connaissances des participants et sur leur capacité à le reconnaître. La formation active, en particulier lorsque celle-ci portait sur des exercices pratiques ou sur l'utilisation d'une logiciel de text-matching, a généralement réduit les cas de plagiat, bien que les résultats n'étaient pas uniformes. Le design d'un formulaire portant sur les contributions des auteurs à un article a affecté la véracité des informations fournies concernant les contributions individuelles et la proportion de contributeurs répondant aux critères méritant le statut d'auteur. Nous n'avons identifié aucune étude utilisant des interventions pour les critères de jugement au niveau organisationnel. Le nombre d'événements et l'ampleur des effets des interventions étaient généralement de petite taille, de sorte que les preuves sont susceptibles d'être imprécises. Aucun effet indésirable n'a été rapporté.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Martin Vuillème

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.