Traitement des complications dentaires liées à la drépanocytose

Problématique de l'étude

Nous avions prévu d'examiner les preuves concernant le traitement des complications dentaires chez les personnes atteintes de drépanocytose.

Contexte

La drépanocytose est une maladie du sang qui affecte au moins 5,2% de la population mondiale et touche un grand nombre de pays. Elle se traduit par une anomalie génétique qui a pour effet que l'hémoglobine dans les globules rouges est anormale, et qu'au lieu d'adopter une forme normale, - c'est à dire en disque - les globules rouges deviennent falciformes. Ces globules rouges se retrouvent piégés dans les vaisseaux sanguins de divers organes, en particulier au cours d'événements stressants comme en cas de manque d'oxygène, de déshydratation, de températures extrêmes, de stress, de période de menstruation et d'infection. A court terme, une obstruction des vaisseaux sanguins provoque des crises de douleurs intenses, et à long terme des lésions organiques chroniques.

La drépanocytose provoque également des altérations et des complications au niveau de la bouche, de la mâchoire et du visage. La prise en charge de ces complications dentaires est souvent négligée, car les personnes atteintes de drépanocytose préfèrent consacrer toute leur énergie à maintenir leur état de santé général face à ce grave trouble sanguin. Dans de telles circonstances, non seulement l'absence de traitement de ces problèmes mineurs de santé dentaire contribue à aggraver la situation, mais elle peut également entraîner une crise douloureuse de drépanocytose, qui nécessitera une prise en charge aux urgences. Afin d'éviter toute dégradation supplémentaire de l'état de santé des patients, les traitements pour complications buccales doivent être adaptés individuellement à leur type de trouble sanguin.

Nous nous heurtons à un manque d'informations et une absence de directives sur les traitements appropriés en cas de complications dentaires chez les personnes atteintes de drépanocytose. Ceci a pour conséquence que de nombreuses personnes se voient refuser des traitements par leur dentiste, qui craint des complications. C'est la raison pour laquelle nous avons prévu d'étudier cette question et de mettre tout type de preuves existant dans ce domaine à disposition des prestataires de soins de santé et des personnes souffrant de cette maladie.

Date de la recherche

Dernière mise à jour des preuves: 03 mars 2016.

Caractéristiques de l'étude

Nous n'avons pas pu trouver d'essais contrôlés randomisés évaluant le traitement de complications dentaires chez les personnes atteintes de drépanocytose.

Résultats principaux

Aucune étude n'a été identifiée, nous ne pouvons donc tirer aucune conclusion, ni mettre en évidence de quelconques répercussions sur la pratique. Des études sont nécessaires afin de déterminer le meilleur traitement des problèmes dentaires chez les personnes atteintes de drépanocytose.

La qualité des preuves

Les études (où les personnes recevaient tel ou tel traitement de manière complètement aléatoire) n'apportent aucune preuve concernant le traitement de complications dentaires pour les personnes atteintes de drépanocytose.

Conclusions des auteurs: 

Cette revue Cochrane n'a pas permis d'identifier des essais contrôlés randomisés évaluant des interventions pour le traitement de complications dentaires chez les personnes atteintes de drépanocytose. Il y a un besoin important d'essais contrôlés randomisés dans ce domaine afin d'identifier la méthode la plus efficace et la plus sûre pour le traitement des complications dentaires chez les personnes atteintes de drépanocytose.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La drépanocytose est la maladie monogénique la plus courante et le cas le plus couramment constaté d'hémoglobinopathie avec une forte prévalence dans de nombreuses populations à travers le monde. La prise en charge des complications dentaires chez les personnes atteintes de drépanocytose nécessite une attention particulière pour trois raisons principales. Premièrement, le trouble sanguin affecte les tissus buccaux et dentaires, ce qui entraîne plusieurs anomalies bucco-faciales. Deuxièmement, certains individus vivant avec une hémoglobinopathie et devant en supporter les graves conséquences peuvent en venir à négliger leur hygiène bucco-dentaire. Enfin, le traitement de ces complications buccales doit être adapté à la condition systémique et aux besoins particuliers de ces individus, afin de ne pas aggraver ou détériorer leur état de santé général.

Les directives relatives au traitement des complications dentaires dans cette population qui nécessitent des soins spéciaux ne sont pas claires et sont même indisponibles sur de nombreux points. Cette étude a donc été réalisée en examinant et en analysant les preuves existantes dans la littérature afin de fournir une base aux soins cliniques pour le traitement des complications dentaires chez les personnes atteintes de drépanocytose.

Objectifs: 

Évaluer les méthodes de traitement des complications dentaires chez les personnes atteintes de drépanocytose.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais du groupe Cochrane sur les hémoglobinopathies, élaboré à partir de recherches dans des bases de données électroniques et de recherches manuelles dans des journaux et actes de conférence.

Date de la dernière recherche : 11 avril 2016.

En outre, nous avons effectué des recherches dans neuf bases de données en ligne (PubMed, Google Scholar, ClinicalTrials.gov, Système d'enregistrement international des essais cliniques (ICTRP) de l'OMS, Latin American and Caribbean Health Sciences Literature, Index Medicus pour l'Afrique, l'Asie du Sud-Est et pour la Région de la Méditerranée orientale, et une indexation de revues médicales indiennes). Nous avons également effectué des recherches dans les références bibliographiques des articles et revues pertinents et contacté des hématologues, des experts en soins bucco-dentaires, des organisations, des sociétés pharmaceutiques et des chercheurs travaillant dans ce domaine.

Date de la dernière recherche : 03 mars 2016.

Critères de sélection: 

Nous avons cherché s'il existait des essais contrôlés randomisés publiés ou non publiés portant sur les traitements pour des complications dentaires chez les personnes atteintes de drépanocytose.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de l'étude prévoyaient d'extraire les données de manière indépendante et d'évaluer le risque de biais des études incluses, en utilisant la méthodologie Cochrane standard ; cependant, aucune étude n'a été identifiée de façon à être incluse dans l'analyse.

Résultats principaux: 

Aucun essai contrôlé randomisé n'a pu être identifié.

Notes de traduction: 

Post-édition : Camille Croz (M2 ILTS, Université Paris Diderot)

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.