Traitement de l'infection pulmonaire chronique à Staphylococcus aureus chez les personnes atteintes de mucoviscidose

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Question de la revue

Nous avons recherché des preuves afin de déterminer si un traitement antibiotique à long terme pour une infection chronique à Staphylococcus aureus sensible à la méticilline (SASM) chez les personnes atteintes de mucoviscidose pouvait conduire à une amélioration des résultats cliniques et à de meilleurs résultats pour les mesures de l'infection.

Contexte

La mucoviscidose est une maladie héréditaire qui provoque l'accumulation de mucus épais dans les poumons, ce qui conduit à une infection bactérienne persistante. Staphylococcus aureus sensible à la méticilline (également connu sous le nom de SASM) est le nom donné à une bactérie qui est une cause courante de l'infection pulmonaire chez les personnes atteintes de mucoviscidose. Elle peut provoquer une infection à long terme chez ces personnes, conduisant à une aggravation de la fonction pulmonaire et à de mauvais résultats cliniques globaux. Il n'existe actuellement pas de recommandations s'appuyant sur des résultats d'essai pour informer les cliniciens sur la meilleure manière de traiter cette infection chez les personnes atteintes de mucoviscidose.

Date de la recherche

Les preuves sont à jour : le 03 mars 2016.

Caractéristiques de l'étude

Nous avons trouvé 55 essais au cours de nos recherches, mais n'avons pas pu trouver d'essai comparant différents traitements pour cette maladie chez les personnes atteintes de mucoviscidose. Par conséquent, aucun de ces essais ne pouvait être inclus dans la version actuelle de cette revue.

Résultats principaux

Bien que le Staphylococcus aureus sensible à la méticilline soit une cause importante et courante de l'infection pulmonaire chez les personnes atteintes de mucoviscidose, il n'existe pas de consensus sur la meilleure manière de traiter l'infection à long terme. Cette revue met en évidence la nécessiter de réaliser des essais bien conçus pour déterminer la meilleure stratégie de prise en charge de l'infection chronique à Staphylococcus aureus sensible à la méticilline chez les personnes atteintes de mucoviscidose.

Conclusions des auteurs: 

Aucun des essais contrôlés randomisés ne remplissait les critères d'inclusion pour cette revue. Bien que le Staphylococcus aureus sensible à la méticilline soit une cause importante et courante d'infection pulmonaire chez les personnes atteintes de mucoviscidose, il n'existe pas de consensus sur la meilleure manière de traiter l'infection à long terme. Cette revue met en évidence la nécessité de réaliser des essais bien conçus pouvant fournir des preuves pour étayer la meilleure stratégie de prise en charge de l'infection chronique à Staphylococcus aureus sensible à la méticilline chez les personnes atteintes de mucoviscidose.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La mucoviscidose est une affection multisystémique héréditaire potentiellement mortelle associée à des troubles pulmonaires, qui se caractérise par des sécrétions anormalement épaisses dans les voies respiratoires ainsi qu'une infection bactérienne persistante. La maladie pulmonaire chronique et progressive est la principale cause de morbidité et de mortalité dans cette affection, et constitue pour cette raison l'objet principal des soins et des recherches cliniques. Staphylococcus aureus est une cause majeure d'infection pulmonaire chez les personnes atteintes de mucoviscidose. Une infection pulmonaire chronique ou précoce par cet organisme chez les enfants et les adultes entraîne une aggravation de la fonction pulmonaire et une détérioration de la nutrition, et augmente la réponse inflammatoire des voies respiratoires, conduisant ainsi à de mauvais résultats cliniques globaux. Il n'existe actuellement pas de recommandations fondées sur des preuves concernant le traitement suppressif chronique de l'infection à Staphylococcus aureus chez les patients atteints de mucoviscidose, telles que celles utilisées dans le cas de l'infection à Pseudomonas aeruginosa.

Objectifs: 

To assess the evidence regarding the effectiveness of long-term antibiotic treatment regimens for chronic infection with methicillin-sensitive Staphylococcus aureus (MSSA) infection in people with cystic fibrosis and to determine whether this leads to improved clinical and microbiological outcomes.

La stratégie de recherche documentaire: 

Des essais ont été identifiés en consultant le registre des essais sur la mucoviscidose du groupe Cochrane sur la mucoviscidose et les autres maladies génétiques, ainsi que MEDLINE et Embase, en effectuant des recherches manuelles dans les listes bibliographiques d'articles et en contactant des experts locaux et internationaux dans le domaine. Nous avons également effectué des recherches dans les bases de données répertoriant les essais en cours.

Date de la dernière recherche effectuée dans le registre des essais du groupe Cochrane sur la mucoviscidose : 03 mars 2016.

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés comparant toutes les combinaisons d'antimicrobiens par voie topique, orale ou intraveineuse ou par inhalation comme traitement suppressif pour une infection chronique à Staphylococcus aureus sensible à la méticilline par rapport à un placebo ou l'absence de traitement.

Recueil et analyse des données: 

Les auteurs ont évalué de façon indépendante l'éligibilité de l'ensemble des résultats de recherche. Aucun essai éligible n'a été identifié.

Résultats principaux: 

Les recherches ont identifié 55 essais, mais aucun d'entre eux ne pouvait être inclus dans la version actuelle de cette revue.

Notes de traduction: 

Post-édition : Bruno Goisque (M2 ILTS, Université Paris Diderot)

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.