Traitements médicaux pour les démangeaisons généralisées (non causées par une maladie affectant l'ensemble du corps ou par des altérations de la peau (lésions)) pendant la grossesse

Les démangeaisons, ou la sensation déplaisante qui provoque l'envie de se gratter, est l'un des problèmes de peau les plus courants chez les femmes enceintes. Elles peuvent être causées par des maladies de la peau, par des maladies affectant l'ensemble du corps ou tout simplement par de la peau sèche, également appelée démangeaisons généralisées. La croissance de l'utérus étire la peau autour de l'abdomen, et la peau contenant des glandes uropygiennes destinées à la garder hydratée n'est pas en mesure de répondre à ses besoins d'hydratation, conduisant ainsi à la formation de peau sèche. Chez les femmes enceintes, les démangeaisons de la peau peuvent être une source supplémentaire d'anxiété et de frustration et conduire à un sommeil de mauvaise qualité et à un épuisement. Elles peuvent également entraîner des dommages cutanés causés par le grattage.

Nous avons cherché des essais dans la littérature médicale (28 janvier 2016) afin de déterminer les effets indésirables et l'efficacité des médicaments utilisés pour traiter les démangeaisons. Malheureusement, nous n'avons trouvé aucune preuve issue d'essais contrôlés randomisés permettant d'évaluer l'efficacité et l'innocuité des médicaments appliqués directement sur la peau (voie topique) ou pris systématiquement pour traiter les démangeaisons généralisées pendant la grossesse.

Des essais contrôlés randomisés de haute qualité évaluant les médicaments pour traiter les démangeaisons généralisées (non causées par une maladie affectant l'ensemble du corps ou par des altérations de la peau (lésions)) chez les femmes enceintes sont nécessaires. Ces études doivent prendre en compte des critères de jugement importants, tels que le soulagement des démangeaisons, la satisfaction des femmes, les troubles du sommeil et les effets indésirables des interventions.

Conclusions des auteurs: 

Les démangeaisons généralisées (non causées par une maladie systémique ou par des lésions cutanées) sont un symptôme assez courant pendant la grossesse. Cependant, il n'existe pas de preuves issues d'essais contrôlés randomisés permettant d'orienter la pratique concernant l'efficacité et l'innocuité des interventions pharmacologiques pour traiter cette affection.

Des essais contrôlés randomisés bien conçus sont nécessaires afin d'évaluer l'efficacité des interventions pharmacologiques topiques et systémiques, ainsi que les effets indésirables des interventions. Ces études doivent prendre en compte des critères de jugement importants, tels que le soulagement des démangeaisons, la satisfaction des femmes, les troubles du sommeil et les effets indésirables.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les démangeaisons généralisées sont l'un des symptômes dermatologiques les plus fréquents chez les femmes enceintes. Les démangeaisons de la peau pendant la grossesse peuvent être très contrariantes et peuvent conduire à un sommeil de mauvaise qualité, à l'épuisement et à une altération de la qualité de vie. Il est nécessaire de réaliser une revue systématique afin d'évaluer l'efficacité et l'innocuité des interventions pharmacologiques pour traiter les démangeaisons pendant la grossesse.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité et l'innocuité des interventions pharmacologiques pour traiter les démangeaisons généralisées (non causées par des maladies systémiques ou par des lésions cutanées) pendant la grossesse.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (28 janvier 2016) et dans la liste bibliographique de la seule étude identifiée.

Critères de sélection: 

Tous les essais contrôlés randomisés (ECR) publiés, non publiés et en cours évaluant les interventions pour traiter les démangeaisons pendant la grossesse.

Les quasi-ECR, les ECR en grappes, les ECR utilisant un plan d'étude croisé et les études rapportées sous forme de résumé (sans le texte intégral) n'étaient pas éligibles à l'inclusion.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont évalué de manière indépendante le seul rapport d'essai identifié par la stratégie de recherche, qui a été exclu par la suite.

Résultats principaux: 

Aucune étude n'a été incluse car nous n'avons pas identifié d'essais pertinents.

Notes de traduction: 

Post-édition : Lucie Ternisien (M2 ILTS, Université Paris Diderot)

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.