La taille de l’aiguille pour les procédures de vaccination chez les enfants et adolescents

Contexte

Les vaccins contiennent des antigènes qui font produire par le système immunitaire de l’organisme des anticorps qui peuvent protéger contre les maladies, ce que l’on appelle une réponse immunitaire. Les antigènes sont des formes modifiées ou partielles du virus, de la bactérie ou de la toxine qui cause la maladie contre laquelle le vaccin protège. Comme l’antigène est modifié par rapport à sa forme d’origine, il ne peut pas provoquer la maladie, mais il peut déclencher une réponse immunitaire.

Les vaccins peuvent être injectés à l’aide d’aiguilles de différentes longueurs et gauges. La gauge d’une aiguille (G) fait référence à la largeur (au diamètre) de l’aiguille. Plus le numéro de gauge est élevé, plus l’aiguille est fine. Par exemple, une aiguille 25G a un diamètre d’environ 0,5 mm et est plus fine qu’une aiguille 23G qui a un diamètre de 0,6 mm. Les directives se contredisent concernant les longueurs et gauges des aiguilles qui devraient être utilisées pour vacciner les enfants et les adolescents.

Question de la revue

Nous voulions déterminer si la longueur et la gauge des aiguilles utilisées pour vacciner les enfants et les adolescents ont une influence sur :

1) la réponse immunitaire au vaccin injecté ;

2) la douleur ressentie pendant la procédure de vaccination ;

3) l’apparition de réactions telles qu’un gonflement, une sensibilité et une rougeur au point d’injection du vaccin ; de la fièvre (température élevée) ; et d’autres effets secondaires qui peuvent survenir après la vaccination.

Qualité des preuves

Nous avons inclus cinq études impliquant 1 350 personnes. Nous avons évalué la qualité des preuves tirées des études comme étant très faible, faible, modérée ou élevée. Des preuves de très faible qualité signifient que nous accordons très peu de confiance aux résultats. Des preuves de qualité élevée signifient que nous accordons une grande confiance aux résultats. Certaines études avaient des problèmes de conception, et les données étaient insuffisantes pour répondre à certaines parties de la question de notre revue. La qualité des preuves tirées de deux études était trop faible pour nous permettre de tirer des conclusions sur les effets des aiguilles comparées dans les études. Cependant, les trois autres études fournissaient suffisamment de preuves pour nous permettre de tirer des conclusions.

Caractéristiques de l’étude

Les trois études qui nous ont permis de tirer des conclusions portaient sur 1 135 nourrissons en bonne santé et majoritairement âgés de deux à six mois. Les nourrissons étaient vaccinés dans la cuisse avec des aiguilles 25G de 25 mm (aiguilles fines et longues), 23G de 25 mm (aiguilles larges et longues) ou 25G de 16 mm (aiguilles fines et courtes). Les aiguilles étaient insérées dans la peau à angle droit (angle de 90°) et enfoncées dans le muscle de la cuisse. Les vaccins injectés étaient des vaccins combinés conçus pour protéger contre plusieurs maladies, dont la diphtérie (D), le tétanos (T), la coqueluche et l’Haemophilus influenzae de type b (Hib). Les vaccins contenaient tous des antigènes de vaccin anticoquelucheux à germes entiers (Ce). Ces vaccins sont couramment utilisés dans les pays à revenu faible et intermédiaire, mais pas dans les pays à revenu élevé. Les conclusions de notre revue sont donc plus pertinentes pour les pays à revenu faible et intermédiaire.

Conclusions principales

Nous avons trouvé des preuves de qualité modérée que les nourrissons vaccinés dans la cuisse avec des aiguilles de 25 mm ont probablement moins de réactions graves (rougeur et gonflement étendus au niveau de la cuisse) après une vaccination DTCe-Hib que les nourrissons vaccinés avec des aiguilles de 16 mm. Nous avons également trouvé que les aiguilles plus longues entraînent probablement moins de réactions sans gravité, telles qu’un léger gonflement, une sensibilité et une rougeur après la vaccination. La réponse immunitaire au vaccin est probablement similaire avec les aiguilles longues et les aiguilles courtes.

Nous avons trouvé des preuves de faible qualité que l’aiguille longue et large réduirait légèrement la douleur de la procédure de vaccination par rapport à l’aiguille longue et fine. Nous avons trouvé des preuves de qualité modérée que l’aiguille longue et large réduit probablement légèrement la durée des pleurs immédiatement après la vaccination par rapport à l’aiguille longue et fine. Les différences de douleur et de pleurs entre l’utilisation des aiguilles larges et des aiguilles fines sont probablement trop petites pour avoir une importance pratique.

Nous avons trouvé des preuves de faible qualité que les nourrissons vaccinés avec l’aiguille longue et fine auraient légèrement moins de réactions sans gravité que les nourrissons vaccinés avec l’aiguille longue et large.

En raison de la très faible qualité des preuves, nous ne savons pas si la taille de l’aiguille a un effet sur la fièvre ou d’autres réactions qui surviennent parfois après la vaccination, y compris somnolence, perte d’appétit et vomissements.

Les preuves incluses dans notre revue sont à jour jusqu’à octobre 2017.

Conclusions des auteurs: 

L’utilisation d’aiguilles de 25 mm (23G ou 25G) pour des procédures de vaccination intramusculaire dans la région antérolatérale de la cuisse de nourrissons en utilisant la technique d’injection de l’OMS réduit probablement l’apparition de réactions locales tout en obtenant une réponse immunitaire comparable aux aiguilles 25G de 16 mm. Ces conclusions s’appliquent aux nourrissons en bonne santé âgés de deux à six mois et qui reçoivent des vaccins combinés DTCe comprenant un composant antigénique anticoquelucheux à germes entiers. Ces vaccins sont principalement utilisés dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. L’applicabilité des conclusions aux vaccins contenant des composants acellulaires de la coqueluche et à d’autres vaccins ayant des profils de réactogénicité différents est incertaine.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Cet article est une mise à jour d’une revue Cochrane publiée pour la première fois en 2015. Les conclusions n’ont pas changé.

Des aiguilles hypodermiques de différentes tailles (gauges et longueurs) peuvent être utilisées pour les procédures de vaccination. La gauge (G) fait référence au diamètre externe de la tige de l’aiguille. Plus le numéro de gauge est grand, plus le diamètre de l’aiguille est petit (par ex., une aiguille 23G a un diamètre de 0,6 mm et une aiguille 25G un diamètre de 0,5 mm). De nombreux vaccins sont recommandés pour une injection dans le muscle (par voie intramusculaire), mais certains sont administrés par voie sous-cutanée (sous la peau) et intradermique (dans la peau). Choisir une longueur et une gauge d’aiguille appropriées serait important pour s’assurer qu’un vaccin est délivré au bon endroit et qu’il produit la réponse immunitaire maximale tout en causant le minimum d’effets nocifs. Les directives se contredisent concernant les tailles des aiguilles qui devraient être utilisées pour vacciner les enfants et les adolescents.

Objectifs: 

Évaluer les effets de l’utilisation d’aiguilles de différentes tailles pour l’administration de vaccins aux enfants et aux adolescents en ce qui concerne l’immunogénicité du vaccin (la capacité du vaccin à provoquer une réponse immunitaire), la douleur de la procédure et d’autres événements de réactogénicité (événements indésirables suivant l’administration du vaccin).

Stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons mis à jour nos recherches dans CENTRAL, MEDLINE, Embase et CINAHL jusqu’à octobre 2017. Nous avons également effectué des recherches dans les comptes-rendus de conférences sur les vaccins et dans deux registres d’essais cliniques.

Critères de sélection: 

Des essais contrôlés randomisés évaluant les effets de l’utilisation d’aiguilles hypodermiques de n’importe quelle gauge ou longueur pour administrer tout type de vaccin aux personnes âgées de 0 à 24 ans.

Recueil et analyse des données: 

Trois auteurs de l’étude ont indépendamment extrait les données des essais et évalué le risque de biais. Nous avons contacté les auteurs d’essais pour obtenir des informations supplémentaires. Nous avons évalué la qualité des preuves en utilisant le système GRADE.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus cinq essais impliquant 1 350 participants de la revue d’origine. La mise à jour de la revue n’a pas identifié de nouveaux essais. Les preuves tirées de deux essais de petite taille (l’un sur des nourrissons et l’autre sur des adolescents) étaient insuffisantes pour permettre de tirer des conclusions définitives sur les effets des aiguilles évaluées dans les essais sur l’immunogénicité et la réactogénicité du vaccin.

Les trois autres essais (1 135 participants) ont fourni des données sur des comparaisons entre des aiguilles 25G de 25 mm, 23G de 25 mm et 25G de 16 mm. Ces essais incluaient des nourrissons majoritairement âgés de deux à six mois recevant une vaccination intramusculaire dans la région antérolatérale de la cuisse suivant la technique d’injection de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) (peau étirée à plat, aiguille insérée à un angle de 90° et jusqu’à la garde de l’aiguille chez les nourrissons sains). Les vaccins administrés étaient des vaccins combinés contenant des antigènes de la diphtérie, du tétanos et des germes entiers de la coqueluche (DTCe). Dans certains essais, les vaccins contenaient également des composants antigéniques d’Haemophilus influenzae de type b (DTCe-Hib) et de l’hépatite B (DTCe-Hib-Hep B).

Critères d’évaluation principaux

Incidence des maladies évitables par la vaccination : Aucun des essais ne faisait état de ce critère d’évaluation.

Douleur de la procédure et pleurs : L’utilisation d’une aiguille 23G de 25 mm, plus large, réduirait légèrement la douleur de la procédure (preuves de faible qualité) et entraîne probablement une légère réduction de la durée des pleurs immédiatement après la vaccination (preuves de qualité modérée) par rapport à une aiguille 25G de 25 mm, plus fine (un essai, 320 participants). Les effets ne sont probablement pas assez importants pour être cliniquement pertinents.

Critères d’évaluation secondaires

Réponse immunitaire : Il y a probablement une différence faible ou nulle de la réponse immunitaire, définie comme la proportion de nourrissons ayant une séroprotection, entre l’utilisation d’aiguilles 25G de 25 mm, 23G de 25 mm ou 25G de 16 mm pour administrer une série de trois doses d’un vaccin DTCe-Hib à deux, trois et quatre mois (preuves de qualité modérée, un essai, le nombre de participants aux analyses varie de 309 à 402. La réponse immunitaire pour l’antigène de la coqueluche n’a pas été mesurée).

Réactions locales graves et sans gravité : Les aiguilles de 25 mm (25G ou 23G) entraînent probablement moins de réactions locales graves et sans gravité, après une vaccination DTCe-Hib par rapport aux aiguilles 25G de 16 mm (preuves de qualité modérée, un essai, 447 à 458 participants dans les analyses). Nous estimons que pour 25 nourrissons vaccinés, un nourrisson de moins aura une réaction locale grave (rougeur et gonflement étendus) après la première dose du vaccin en utilisant l’aiguille la plus longue plutôt que la plus courte (nombre de sujets à traiter pour un effet bénéfique supplémentaire [NNTB] avec une aiguille 25G de 25 mm : 25 [intervalle de confiance (IC) à 95 % 15 à 100] ; NNTB avec une aiguille 23G de 25 mm : 25 [IC à 95 % 17 à 100]). Nous estimons que pour 5 ou 6 nourrissons vaccinés, un nourrisson de moins aura une réaction locale sans gravité (rougeur, gonflement, sensibilité ou dureté [critère de jugement composite]) 24 heures après la première dose du vaccin en utilisant une aiguille de 25 mm plutôt qu’une aiguille de 16 mm (NNTB avec une aiguille 25G de 25 mm : 5 [IC à 95 % 4 à 10] ; NNTB avec une aiguille 23G de 25 mm : 6 [IC à 95 % : 4 à 13]). Les résultats sont similaires après les deuxième et troisième doses du vaccin.

L’utilisation d’une aiguille fine 25G de 25 mm entraînerait une légère réduction du nombre de cas de réactions locales après chaque dose d’un vaccin DTCe par rapport à une aiguille plus large 23G de 25 mm, mais les estimations de l’effet sont imprécises (preuves de faible qualité, deux essais, 100 à 459 participants dans les analyses).

Réactions systémiques : Les effets comparatifs des aiguilles 23G de 25 mm, 25G de 25 mm et 25G de 16 mm sur le nombre de cas de fièvre et d’autres événements systémiques tels que somnolence, perte d’appétit et vomissements après la vaccination sont incertains en raison de la très faible qualité des preuves.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Sophie Fleurdépine pour Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.