Plantes médicinales chinoises dans le traitement des nodules thyroïdiens bénins chez les adultes

Question de la revue

Évaluer les effets des plantes médicinales chinoises dans le traitement des nodules thyroïdiens bénins chez les adultes.

Contexte

Un nodule thyroïdien est un gonflement au sein de la glande thyroïde et est un problème clinique courant qui est détecté chez 20 % à 70 % des patients. Les nodules thyroïdiens peuvent provoquer des symptômes de pression et des plaintes relatives à la cosmétique. Le traitement des nodules thyroïdiens bénins inclut la thérapie aux hormones thyroïdiennes, la chirurgie, la thérapie à l'iode radioactif, la thérapie par injection percutanée d'éthanol et le traitement au laser ou le traitement par radiofréquence pour rétrécir les nodules. Les plantes médicinales chinoises sont couramment utilisées comme alternative au traitement médicamenteux.

Les caractéristiques de l'étude

Nous avons pu identifier un seul essai contrôlé randomisé portant sur 152 participants atteints de nodules thyroïdiens bénins. Le groupe d'intervention (98 participants) a été traité avec une combinaison de deux plantes médicinales chinoises et le groupe témoin n'a reçu aucun traitement (54 participants). La durée du traitement était de trois mois et le suivi général de six mois.

Résultats principaux

L'étude incluse n'a pas examiné la réduction du volume de nodule ? 50%, les symptômes de pression, les plaintes relatives à la cosmétique ou les deux, la qualité de vie liée à la santé, la mortalité toutes causes confondues, l'apparition du cancer, les changements dans le nombre et la taille des nodules thyroïdiens, les changements de volume de la thyroïde ou les effets socio-économiques. Les taux des hormones thyroïdiennes étaient normaux dans les deux groupes avant et après la réalisation de l'étude. Aucun effet indésirable n'était rapporté.

Qualité des preuves

La qualité globale de l'étude incluse était faible ou incertaine.

La mise à jour des données

Cette preuve est à jour en avril 2013.

Conclusions des auteurs: 

Une preuve solide ne peut pas être trouvée pour étayer ou réfuter l'utilisation de plantes médicinales chinoises dans le traitement des nodules thyroïdiens bénins chez les adultes.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Un nodule thyroïdien est une discrète lésion au sein de la glande thyroïde qui peut être palpable et ultrasonographiquement distinct du parenchyme thyroïdien environnant. Les nodules thyroïdiens sont plus fréquents en vieillissant et surviennent plus fréquemment chez les femmes. Les nodules thyroïdiens bénins provoquent souvent des symptômes de pression et des plaintes relatives à la cosmétique. En Chine et dans de nombreux autres pays, les médecins utilisent des plantes médicinales chinoises (PMC) pour traiter les nodules thyroïdiens.

Objectifs: 

Évaluer les effets des plantes médicinales chinoises dans le traitement des nodules thyroïdiens bénins chez l'adulte.

La stratégie de recherche documentaire: 

Les auteurs de la revue ont consulté les bases de données électroniques suivantes : La Bibliothèque Cochrane , MEDLINE, EMBASE, la base de données de la littérature biomédicale chinoise (CBM), l'infrastructure nationale des connaissances en Chine (CNKI), les informations VIP (une base de données chinoise), les données WANFANG (une base de données chinoise), la base de données des documents de conférences chinoises et la base de données des dissertations chinoises (toutes les recherches ont été effectuées jusqu'en avril 2013).

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés comparant des PMC ou des PMC plus la lévothyroxine par rapport à la lévothyroxine, à un placebo ou à l'absence de traitement chez les adultes souffrant de nodules thyroïdiens bénins.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont indépendamment extrait les données, évalué le risque de biais des études et évalué la qualité globale des études conformément à la méthode GRADE (Grading of Recommendations Assessment, Development and Evaluation) et les différences ont été résolues par consensus.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus un essai randomisé portant sur 152 participants avec un ratio de randomisation de 2:1 (PMC versus absence de traitement). L'essai appliquait une génération de séquence adéquate; cependant, l'assignation secrète n'était pas claire. La durée du traitement était de trois mois et le suivi de six mois. Nos critères de jugement principaux définis a priori (c'est-à-dire la réduction du volume de nodule ≥50 %, les symptômes de pression, les plaintes relatives à la cosmétique ou les deux, la qualité de vie liée à la santé, la mortalité toutes causes confondues, l'apparition du cancer, les changements dans le nombre et la taille des nodules thyroïdiens, les changements de volume de la thyroïde ou les effets socio-économiques) n'ont pas été étudiés dans l'étude incluse. Les niveaux sériques de thyréostimuline (TSH), de thyroxine (T4) et de tri-iodothyronine (T3) étaient normaux dans les deux groupes avant et après la réalisation de l'essai. Aucun effet indésirable n'a été signalé (preuves de faible qualité).

Notes de traduction: 
Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.