L'exercice dans l'eau est-il un type d'exercice efficace et sûr pour les adultes asthmatiques ?

L'asthme est une maladie courante dans laquelle l'inflammation et le rétrécissement des voies respiratoires peuvent provoquer des symptômes intermittents pouvant limiter les activités de la vie quotidienne. Certains adultes croient que l'exercice pourrait déclencher une crise d'asthme. Cependant, la recherche a démontré le contraire : les adultes qui font de l'exercice pourraient avoir moins de risques de crises d'asthme, et faire de l'exercice dans l'eau pourrait être plus bénéfique que d'en faire au sol. Dans cette revue, nous avons cherché à évaluer les effets et la sécurité d'utilisation de l'exercice dans l'eau pour les adultes asthmatiques.

Nous avons trouvé un total de trois études impliquant 136 participants avec une moyenne d'âge entre 33 ans et 36 ans à l'asthme bien contrôlé. Ils ont effectué des exercices dans l'eau pendant 40 à 60 minutes trois à cinq fois par semaine ; le programme a duré 10 à 24 semaines dans deux études, et un jour seulement dans la dernière étude.

Nous avons examiné les données communiquées sur la qualité de la vie, les symptômes généraux ou les exacerbations de l'asthme, la mesure de la fonction pulmonaire (VEMS1, le volume expiratoire forcé du poumon dans la première seconde d'expiration de l'air) et les événements indésirables. La qualité des preuves est très faible en raison de problèmes dans la sélection des participants, du petit nombre de participants, de différences dans la durée et l'intensité de l'exercice ainsi que de différences dans les niveaux de l'asthme. Souvent, des critères de substitution avaient été mesurés à la place des résultats importants pour le patient.

Pour résumer, davantage d'études sont nécessaires pour déterminer l'effet et la sécurité de l'exercice dans l'eau pour les adultes asthmatiques. La qualité des preuves est très faible en raison de problèmes dans la sélection des participants, de différences dans la durée et l'intensité de l'exercice ainsi que de différences dans les niveaux de l'asthme ; des critères de substitution ont également été mesurés à la place de résultats importants pour le patient.

Ce résumé en langue simplifiée est à jour en date du 13 mai 2014.

Conclusions des auteurs: 

En raison du petit nombre de participants dans les trois études incluses, de l'hétérogénéité clinique et méthodologique observée et du risque de biais jugé élevé, nous ne sommes pas en mesure d'évaluer la place de l'exercice dans l'eau dans le traitement de l'asthme. Des essais contrôlés randomisés sont nécessaires pour évaluer l'efficacité et la sécurité de l'exercice dans l'eau pour les adultes asthmatiques. Pour les recherches futures, nous recommandons une plus grande rigueur méthodologique (sélection des participants, aveuglement des évaluateurs de résultats, consignation de tous les critères analysés et enregistrement du protocole de l'étude).

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'asthme est une affection fréquente caractérisée par l'inflammation et le rétrécissement des voies respiratoires, qui peuvent entraîner des symptômes intermittents de respiration sifflante, de toux et d'oppression thoracique pouvant limiter les activités de la vie quotidienne. L'exercice dans l'eau est supposé offrir des avantages pour les personnes asthmatiques grâce à l'air sans pollen, l'humidité et les effets de l'exercice sur la fonction physique.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité et la sécurité de l'exercice dans l'eau pour les adultes asthmatiques.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les voies respiratoires (CAGR), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, CINAHL (Cumulative Index to Nursing and Allied Health Literature), AMED (Allied and Complementary Medicine Database), PsycINFO, LILACS (Literatura Latino Americana em Ciências da Saúde), PEDro (Physiotherapy Evidence Database), le système d'information sur la littérature grise en Europe (SIGLE) et Google Scholar, le 13 mai 2014. Nous avons procédé à une recherche manuelle des registres d'essais cliniques en cours et des résumés de conférences de l'American Thoracic Society (ATS), la European Respiratory Society (ERS) et la British Thoracic Society (BTS).

Critères de sélection: 

Nous avons inclus tous les essais contrôlés randomisés (ECR) portant sur des adultes asthmatiques et comparant un groupe d'exercice dans l'eau à un ou plusieurs des groupes suivants : soins habituels, exercice au sol, absence d'exercice.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue (AJG, VS) ont indépendamment extrait les données des études primaires à l'aide d'un formulaire standard élaboré à cet effet, qui comprend les méthodes, les participants, les interventions et les résultats. Nous avons contacté des auteurs d'essais pour demander des données supplémentaires. Les données ont été saisies par un auteur de la revue et contre-vérifiées par un deuxième auteur.

Résultats principaux: 

Dans cette revue systématique, nous fournissons une synthèse narrative des preuves disponibles à partir de trois petites études portant sur 136 participants adultes. Les études étaient à risque élevé de biais. Aucune méta-analyse n'a été possible en raison de l'hétérogénéité des méthodes et interventions dans les études incluses. Les critères de jugement principaux de la qualité de vie et des exacerbations résultant en l'administration de corticoïdes n'étaient pas rapportés par ces études. Pour les exacerbations entraînant une consultation au centre de soins / à l'hôpital, l'incertitude était grande, car un très petit nombre d'événements avait été signalé (dans une seule étude). Les critères secondaires sur les symptomes, la fonction pulmonaire, les changements de médicament et les effets indésirables ont été décrits pour chaque étude incluse lorsqu'ils étaient disponibles. La qualité globale des études était très faible, et aucune différence claire n'a été observée entre l'exercice dans l'eau et les traitements de comparaison. Par conséquent, nous restons très incertains des effets de l'exercice dans l'eau pour les adultes asthmatiques.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.