L'aspiration des voies aériennes pour les nouveau-nés à la naissance

Question de la revue : L'aspiration de routine des voies respiratoires oropharyngées/naso-pharyngées chez les nouveau-nés a-t-elle un effet sur la mortalité et la morbidité par rapport à l'absence d'aspiration lorsqu'il y a ou pas présence de liquide amniotique méconial ?

Contexte : La transition du stade de fœtus au stade de nouveau-né implique l'élimination des liquides situés dans les poumons et la dilatation des poumons avec l'arrivée de l'air. Traditionnellement, l'aspiration des voies oro/naso-pharyngées était réalisée de manière systématique à la naissance pour éliminer les liquides chez les nourrissons vigoureux. Bien que l'aspiration des voies respiratoires oro/naso-pharyngées puisse être efficace pour éliminer les liquides des voies respiratoires immédiatement après la naissance, la procédure peut avoir des conséquences graves qui peuvent l'emporter sur les bénéfices potentiels de l'aspiration oro/naso-pharyngée. Cette revue a examiné l'effet de l'aspiration oro/naso-pharyngée par rapport à l'absence d'aspiration.

Caractéristiques de l'étude : Huit essais contrôlés randomisés portant sur 4011 nouveau-nés répondaient à nos critères d'inclusion.

Résultats : Les preuves actuellement disponibles ne permettent pas de confirmer ou de réfuter que l'aspiration est bénéfique pour les nourrissons nés à terme et en bonne santé et d'autres études de haute qualité sont nécessaires chez les nouveau-nés nés à terme et les prématurés.

Conclusions des auteurs: 

Les preuves actuellement disponibles ne permettent pas de soutenir ou de réfuter les effets bénéfiques ou délétères de l'aspiration oro/naso-pharyngée réalisée de manière systématique, par rapport à l'absence d'aspiration. Des études supplémentaires et de haute qualité sont nécessaires chez les nourrissons prématurés ou les nouveau-nés nés à terme présentant un liquide amniotique méconial dense. Les études devraient étudier les effets à long terme tels que les résultats sur le développement neurologique.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'aspiration oro/nasopharyngée est une technique utilisée pour éliminer les sécrétions de l'oropharynx et du nasopharynx par pression négative via un cathéter d'aspiration ou une seringue à poire. Traditionnellement, l'aspiration des voies respiratoires oro/naso-pharyngées était réalisée de manière systématique à la naissance pour retirer rapidement le liquide de l'oropharynx et du nasopharynx chez les nourrissons vigoureux et non-vigoureux. Des inquiétudes relatives aux effets indésirables rapportés de l'aspiration oro/naso-pharyngée ont conduit à une revue systématique de la pratique et l'aspiration oro/naso-pharyngée n'est plus recommandée pour les nourrissons vigoureux. Cependant, il est important de déterminer s'il existe un avantage clair ou des risques pour les nourrissons dont les voies oro/naso-pharyngées ont été aspirées par rapport aux nourrissons n'ayant pas reçu d'aspiration.

Objectifs: 

Évaluer l'effet de l'aspiration oropharyngée/naso-pharyngée réalisée de manière systématique par rapport à l'absence d'aspiration sur la mortalité et la morbidité chez les nourrissons récemment nés.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons utilisé la stratégie de recherche standard du groupe de revue Cochrane sur la néonatologie pour consulter le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL 2016, numéro 3), MEDLINE via PubMed (de 1966 au 18 avril 2016), Embase (de 1980 au 18 avril 2016) et CINAHL (de 1982 au 18 avril 2016). Nous avons également effectué des recherches dans les bases de données d'essais cliniques, les actes de conférence et les références bibliographiques des articles trouvés pour identifier les essais contrôlés randomisés et les essais quasi-randomisés .

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés, quasi-randomisés et les essais randomisés en grappes ayant évalué l'effet de l'aspiration oropharyngée/naso-pharyngée réalisée de manière systématique par rapport à l'absence d'aspiration sur la mortalité et la morbidité chez les nourrissons récemment nés avec et sans présence de liquide amniotique méconial.

Recueil et analyse des données: 

Les auteurs de la revue ont extrait des rapports des essais cliniques les données concernant les critères de jugement cliniques, dont la mortalité, la nécessité d'une réanimation, l'admission dans une unité néonatale de soins intensifs, le score Apgar à cinq minutes, les épisodes d'apnée et la durée de séjour à l'hôpital.

Résultats principaux: 

Huit essais contrôlés randomisés remplissaient les critères d'inclusion et incluaient uniquement des nourrissons nés à terme (n = 4011). Cinq études portaient sur des nourrissons sans détresse fœtale présentant un liquide amniotique clair, une large étude incluait des nourrissons vigoureux présentant un liquide amniotique clair ou méconial, et deux grandes études portaient sur des nourrissons ayant un liquide amniotique dilué ou dense et méconial. Dans l'ensemble, il n'y avait aucune différence statistique entre l'aspiration oro/naso-pharyngée et l'absence d'aspiration oro/naso-pharyngée pour tous les critères de jugement rapportés, soit : la mortalité (RR typique de 2,29, IC à 95 % 0,94 à 5,53 ; DR typique de 0,01, IC à 95 % -0,00 à 0,01 ; I 2= 0 %, études = 2, participants = 3023), le besoin d'une réanimation (RR typique de 0,85, IC à 95 % 0,69 à 1,06 ; DR typique de -0,01, IC à 95 % -0,03 à 0,00 ; I 2= 0 %, études = 5, participants = 3791), les admissions en UNSI (RR typique de 0,82, IC à 95 % 0,62 à 1,08 ; DR typique de -0,03, IC à 95 % -0,08 à 0,01 ; I 2= 27 %, études = 2, participants = 997) et les scores d'Apgar à cinq minutes (DM -0,03, IC à 95 % -0,08 à 0,02 ; I 2 non estimé, études = 3, participants = 330).

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Martin Vuillème et révisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.