Les pansements à base d'alginate pour les ulcères de jambe d'origine veineuse

Les ulcères de jambe d'origine veineuse sont un type commun et récurrent de plaies chroniques ou complexes qui peuvent être pénibles pour les patients et coûteux pour les prestataires de santé. La thérapie de compression, sous forme de bandages ou de bas, est considérée comme la pierre angulaire de la prise en charge de l'ulcère de jambe d'origine veineuse. Des pansements sont appliqués sous les bandages ou les bas dans le but de protéger la plaie et de fournir un environnement humide pour favoriser la cicatrisation. Les pansements à base d'alginate contiennent des substances dérivées d'algues et constituent un des types de pansements disponibles. Nous avons évalué les données provenant de cinq essais contrôlés randomisés ayant comparé différentes marques de pansements à base d'alginate, ou bien des pansements à base d'alginate avec d'autres types de pansements. En termes de cicatrisation, nous n'avons pas trouvé de bonnes raisons de croire qu'il y ait la moindre différence entre les différentes marques de pansements à base d'alginate, ni entre les pansements à base d'alginate et les pansements hydrocolloïdes ou les simples pansements non adhésifs. Les événements indésirables étaient généralement similaires entre les groupes de traitement (mais cela n'a pas été évalué pour les pansements d'alginate versus pansements simples non adhésifs). Dans l'ensemble, les données actuelles sont de faible qualité. De nouvelles données de bonne qualité seront nécessaires avant que l'on puisse tirer des conclusions définitives concernant l'utilisation de pansements à base d'alginate dans le traitement des ulcères de jambe d'origine veineuse.

Conclusions des auteurs: 

Les données actuellement disponibles ne suggèrent pas que les pansements d'alginate soient plus ou moins efficaces pour la cicatrisation des ulcères de jambe veineux que les pansements hydrocolloïdes ou les simples pansements non adhésifs, et rien n'indique une différence entre les pansements à base d'alginate de marques différentes. Toutefois, les ECR dans ce domaine sont considérés comme étant de qualité méthodologique faible ou incertaine. Avant de pouvoir tirer des conclusions définitives quant à l'efficacité des pansements à base d'alginate dans le traitement des ulcères de jambe d'origine veineuse, il nous faudra de nouvelles données de bonne qualité, provenant d'ECR bien conçus et rigoureusement menés qui emploient des méthodes de minimisation des biais et en rendent compte clairement.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les ulcères de jambe d'origine veineuse sont un type commun et récurrent de plaies complexes et chroniques associées à un coût considérable pour les patients et les prestataires de santé. Pour favoriser la cicatrisation, des pansements de contact pour plaie primaire sont généralement appliqués aux ulcères par dessous les dispositifs de compression. Des pansements d'alginate sont fréquemment utilisés et il y a une variété de produits à base d'alginate sur le marché ; cependant, les données permettant de guider le choix du pansement sont rares.

Objectifs: 

Déterminer les effets des pansements à base d'alginate par rapport à d'autres pansements ou à l'absence de pansement, avec ou sans traitement de compression simultané, sur la cicatrisation des ulcères de jambe d'origine veineuse.

La stratégie de recherche documentaire: 

Pour cette première mise à jour, nous avons effectué en mars 2015 des recherches dans les bases de données suivantes : registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions, registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), Ovid MEDLINE, Ovid MEDLINE In-Process & Other Non-Indexed Citations, Ovid EMBASE et EBSCO CINAHL. Il n’y avait aucune restriction basée sur la langue ou la date de publication.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés (ECR), publiés ou non publiés, ayant évalué les effets d'un type quelconque de pansement à base d'alginate dans le traitement des ulcères veineux.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont indépendamment sélectionné des études, extrait des données et évalué les risques de biais. Une méta-analyse a été réalisée quand elle était jugée faisable et appropriée.

Résultats principaux: 

Cinq ECR (295 participants au total) ont été inclus dans cette revue. Tous avaient été identifiés au cours de la revue initiale. Le risque de biais global était élevé pour deux ECR et incertain pour trois. Un ECR avait comparé différentes marques de pansements à base d'alginate (20 participants), trois avaient comparé les pansements d'alginate et hydrocolloïdes (215 participants), et un avait comparé les pansements d'alginate et les simples pansements non adhésifs (60 participants). Les périodes de suivi étaient de six semaines dans trois ECR et de 12 semaines dans deux. Pour aucune comparaison et pour aucun critère de cicatrisation il n'a été trouvé de différence intergroupes statistiquement significative. La méta-analyse était possible pour une comparaison (pansements d'alginate et hydrocolloïdes), avec des données provenant de deux ECR (84 participants) regroupés pour la cicatrisation complète à six semaines : risque relatif de 0,42 (intervalle de confiance à 95 % de 0,14 à 1,21). Le profil des événements indésirables était généralement similaire entre les groupes (non évalué pour pansements d'alginate versus simples pansements non adhésifs).

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.