Inhibiteurs des canaux calciques pour le traitement de l'hypertension artérielle pulmonaire

Contexte

La pression artérielle dans les artères des poumons est normalement beaucoup plus faible que la pression artérielle du reste de l'organisme. L'hypertension artérielle pulmonaire survient lorsque la pression artérielle pulmonaire augmente progressivement, provoquant des lésions cardiaques, ce qui peut en fin de compte conduire à une insuffisance cardiaque et au décès. Les inhibiteurs des canaux calciques sont des médicaments qui peuvent permettre de détendre les artères pulmonaires et de diminuer la pression et la résistance de ces vaisseaux ; cela pourrait être bénéfique aux patients atteints d'hypertension artérielle pulmonaire.

Ce que nous avons fait

Nous avons recherché des essais contrôlés randomisés (ECR) comparant des inhibiteurs des canaux calciques avec un placebo.

Ce que nous avons trouvé

Nous n'avons trouvé qu'un seul essai. Cet essai n'a pas été publié dans son intégralité mais a été présenté sous forme de résumé à une conférence. Par conséquent, nous disposions uniquement des données limitées à analyser. L'essai a évalué l'utilisation des inhibiteurs des canaux calciques pour le traitement de l'hypertension artérielle pulmonaire et n'a révélé aucun effet d'amélioration de la capacité d'exercice physique du patient (un critère de jugement principal de cette revue) par un inhibiteur des canaux calciques.

Nous pensons que des recherches supplémentaires sont nécessaires, spécifiquement des ECR devraient être effectuées sur ce sujet. Cela est dû au fait que les preuves issues de plusieurs études contrôlées non randomisées suggèrent de possibles bénéfices, mais nous ne pouvons pas en être certains sans ECR.

Conclusions des auteurs: 

Actuellement, puisqu'il n'existe pas suffisamment de preuves valides, l'efficacité et l'innocuité des ICC n'est pas prouvée dans le traitement de l'HAP. Cependant, la stratégie de recherche utilisée pour cette revue a identifié quatre essais cliniques contrôlés sans randomisation, parmi lesquels trois ont suggéré que le traitement avec les ICC pourrait être bénéfique dans l'HAP. Aucun effet secondaire indésirable d'ICC n'a été rapporté. La confirmation de ces résultats par des ECR est recommandée.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'hypertension artérielle pulmonaire (HAP) est l'une des formes de l'hypertension pulmonaire : une maladie chronique du système vasculaire pulmonaire. L'âge moyen au moment du diagnostic est d'environ 50 ans, avec une prévalence croissante chez les personnes de plus de 70 ans (10 % à 17 %). La médiane de survie est d'environ sept ans, et les taux de survie sur un, trois, cinq et sept ans à partir du diagnostic de la cathétérisation cardiaque droit étaient respectivement de 85 %, 68 %, 57 % et 49 %. Plusieurs études ont montré que les inhibiteurs des canaux calciques (ICC) réduisent l'hypertrophie ventriculaire droite et améliorent l'hémodynamique à long terme dans l'HAP.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité clinique et les inconvénients des ICC pour les personnes souffrant d'une HAP.

La stratégie de recherche documentaire: 

La stratégie de recherche documentaire a été fournie par le coordinateur de recherche d'études du groupe Cochrane sur les voies respiratoires. Les bases de données suivantes ont été consultées depuis leur création jusqu'en septembre 2014 : le registre des essais du groupe Cochrane sur les voies respiratoires (CAGR) ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library, numéro 8, 2014) ; MEDLINE (de 1948 à septembre 2014), EMBASE (de 1974 à septembre 2014) ; ClinicalTrials.gov ; ; le portail des essais de l'OMS ; Chinese Biomedical Databases (de 1979 à septembre 2014), CNKI : Chinese Journals Full Text Database (de 1979 à septembre 2014), la Chinese Journals Full Text Database Century Journals (de 1979 à septembre 2014), la Chinese Doctoral Degree Thesis Full Text Database (de 1979 à septembre 2014), la Chinese Outstanding Master Degree Thesis Full Text Database (de 1979 à septembre 2014) ; VIP Database (de 1989 à septembre 2014) et la WANFANG Database (de 1993 à septembre 2014). Aucune restriction de langue n'a été appliquée.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés (ECR) entièrement publiés comparant les ICC à un placebo ou à un autre traitement, ou comparant les ICC comme complément à d'autres traitements par rapport à d'autres traitements seuls, chez les patients atteints d'une HAP.

Recueil et analyse des données: 

Nous avons utilisé les méthodes standard prévues par Cochrane.

Résultats principaux: 

Nous avons trouvé un ECR à inclure dans cette revue, mais il a été publié uniquement sous forme de résumé sans données pour l'évaluation.

Notes de traduction: 

Post édition : Maya Cloarec (M2 ILTS, Université Paris Diderot)

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.