La tomodensitométrie informatisée (TDM) sélective ou régulière pour réduire les décès chez les patients atteints d’un traumatisme contondant brutal

Contexte

Le traumatisme est la cinquième cause de décès dans le monde et la principale cause de décès chez les patients âgés de moins de 40 ans. Depuis les années 2000, la tomodensitométrie (TDM) a été de plus en plus utilisée pour les traumatismes. Elle est plus sensible et plus spécifique que la radiographie conventionnelle et l'échographie. Depuis les années 2010, grâce aux améliorations techniques et infrastructurelles, la TDM est devenue une méthode fiable et importante de l'imagerie diagnostique pour les traumatismes.

Les lésions brutales peuvent se produire après un impact direct (par exemple contre un volant ou le sol) ou un impact indirect (par exemple, par l’accélération-décélération). Il est difficile d'identifier quelle partie du corps est blessée suite à une lésion brutale et un diagnostic rapide et précis est essentiel pour réduire l’incapacité et la mortalité. Le système de soins avancés de réanimation traumatologique (ATLS ® ) est l'approche la plus couramment utilisée et implique un examen clinique ainsi qu’un diagnostic qui détecte les lésions les plus sévères menaçant le pronostic vital et devant être traitées en priorité. Dans l'approche ATLS ® , l'imagerie diagnostique est réalisée en premier (par exemple par radiographie et par échographie abdominale), suivie, si nécessaire, de l’utilisation sélective de la TDM pour des régions spécifiques du corps. En revanche, l'utilisation de la TDM thoraco-abdominale routinière (thorax et abdomen) garantie des décisions thérapeutiques fondées sur des informations anatomiques détaillées des lésions plutôt qu'une suspicion clinique. Cela peut conduire à une évaluation plus rapide et plus précise des lésions présentes. Par conséquent, cela pourrait conduire à de meilleurs résultats.

Les caractéristiques de l'étude

Nous avons effectué des recherches dans les bases de données médicales afin de trouver des publications d'essais contrôlés randomisés (une étude clinique dans laquelle les participants sont assignés de manière aléatoire dans les groupes de traitement) comparant l'approche classique par rapport à la tomodensitométrie sélective. Nous avons inclus des études de tous types de traumatismes contondants et exclu les études avec des patients atteints de blessures pénétrantes (par exemple les plaies par balle ou par couteau) et les femmes enceintes. Les recherches étaient à jour en mai 2013.

Résultats principaux

Nous n'avons pas trouvé d'essais contrôlés randomisés publiés ou en cours qui comparaient la TDM thoraco-abdominale de routine par rapport à la TDM sélective chez les patients atteints de traumatisme contondant. À ce stade, il n'est pas possible de déterminer la meilleure approche pour les patients ou pour réduire la mortalité.

Conclusions des auteurs: 

Nous n'avons pas trouvé d'ECR comparant la TDM thoraco-abdominale de routine versus la TDM sélective chez les patients souffrant d’un traumatisme contondant brutal. Basé sur le manque de preuves issues des ECR, il n'est pas possible de déterminer l’approche la plus efficace pour réduire les décès.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le traumatisme est la cinquième cause de décès dans le monde et la principale cause de décès chez les patients âgés de moins de 40 ans. Pendant la réanimation aux services des urgences de patients souffrant d’un traumatisme, deux diagnostiques de stratégies différentes sont utilisés. Ordinairement, l'examen physique et l'imagerie diagnostique conventionnelle, potentiellement suivis d'une tomodensitométrie sélective (TDM). Alternativement, l'examen physique et le diagnostic classique, suivis d'une couverture diagnostique, sont utilisés, suivis d'une TDM thoraco-abdominale de routine (au lieu d’une TDM sélective). On ne sait pas actuellement laquelle des deux stratégies est la plus efficace pour effectuer un diagnostic chez les patients souffrant d’un traumatisme contondant brutal.

Objectifs: 

Évaluer les effets de la TDM thoraco-abdominale de routine par rapport à la TDM thoraco-abdominale sélective au niveau de la mortalité chez les patients souffrant d’un traumatisme contondant brutal.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les blessures, le registre Cochrane des essais contrôlés (numéro 4, 2013) ; MEDLINE (OvidSP), EMBASE (OvidSP) et CINAHL pour tous les essais contrôlés randomisés (ECR) publiés. Nous n'avons pas appliqué de restriction concernant la langue, la date ou le statut de publication. Nous avons effectué la recherche en date du 9 mai 2013.

Critères de sélection: 

Dans cette revue, nous avons inclus des ECR d’algorithmes sur la réanimation traumatologique utilisant la TDM thoraco-abdominale de routine par rapport à la TDM sélective. Nous avons inclus tous les patients souffrant d’un traumatisme contondant brutal (y compris les accidents du souffle ou les barotraumatismes).

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont indépendamment évalué les résultats de la recherche.

Résultats principaux: 

La recherche systématique a identifié 481 références bibliographiques; après l'ablation des doublons, il en restait 396. Nous n'avons trouvé aucun ECR comparant la TDM thoraco-abdominale de routine versus la TDM sélective chez les patients souffrant d’un traumatisme contondant brutal. Nous avons exclu 381 études sur la base des résumés des publications en raison du manque de rapport pour le sujet de la revue et 15 autres études après une évaluation du texte intégral.

Notes de traduction: 
Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.