Opioïdes contre l'agitation dans la démence

Les opioïdes (tels que la morphine et la codéine) sont des analgésiques forts connus surtout comme traitements contre la douleur post-opératoire et cancéreuse. Ils sont également utilisés dans d'autres affections douloureuses au long cours en plus du cancer, et parfois pour des symptômes autres que la douleur. Ils ont un certain nombre d'effets indésirables importants et leur utilisation implique de trouver un équilibre entre les risques et les bénéfices.

L'agitation est un problème courant pour les personnes vivant avec la démence. Le traitement habituel vise d'abord à identifier les causes sous-jacentes et à y remédier, ainsi qu'à répondre aux besoins non satisfaits. Si l'agitation persiste, des traitements médicamenteux sont souvent utilisés. Cependant, les traitements médicamenteux actuels pour soulager l'agitation ont une efficacité limitée et des inquiétudes persistent sur leur sécurité.

La douleur peut être une des causes de l'agitation dans la démence. De nombreuses personnes atteintes de démence (en particulier les personnes âgées) souffrent également d'affections douloureuses chroniques. La douleur peut être vécue différemment en raison de la démence et peut souvent rester non exprimée ou non traitée. Il peut être difficile de savoir si l'agitation est due à la douleur. Les opiacés pourraient être utiles dans le traitement de l'agitation lorsque la douleur est un facteur sous-jacent, mais ils pourraient également être efficaces pour soulager la détresse en l'absence de douleur physique.

Nous avons recherché des essais randomisés contrôlés par placebo dans lesquels les personnes souffrant d'une quelconque forme de démence et de l'agitation associée étaient traitées par des médicaments opioïdes. Nous n'avons trouvé aucun essai achevé à inclure dans notre revue, bien qu'il existe deux essais potentiellement pertinents toujours en cours.

Nous avons donc conclu qu'il n'existe pas à l'heure actuelle de preuves de qualité élevée pour déterminer si les opioïdes sont un traitement sûr ou efficace contre l'agitation dans la démence.

Conclusions des auteurs: 

Nous n'avons pas trouvé suffisamment de preuves pour établir l'efficacité clinique et l'innocuité des opioïdes dans le traitement de l'agitation chez les personnes atteintes de démence. Les données sont insuffisantes pour déterminer si les opioïdes soulagent ou aggravent l'agitation, et dans quel cas. Davantage de données probantes sont nécessaires pour guider l'utilisation efficace, appropriée et sûre des opioïdes dans la démence.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'agitation est un problème courant pour les personnes vivant avec la démence, en particulier lorsque les fonctions quotidiennes et la cognition commencent à décliner davantage. À l'heure actuelle, les options de traitement pharmacologique pour soulager l'agitation sont limitées et on sait peu de choses sur l'innocuité et l'efficacité des médicaments opioïdes dans ce contexte.

Objectifs: 

Déterminer l'efficacité clinique et l'innocuité des opioïdes dans le traitement de l'agitation chez les personnes atteintes de démence.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans ALOIS, le registre spécialisé du groupe Cochrane sur la démence et les autres troubles cognitifs, le 13 juin 2014, en utilisant les termes suivants (en anglais) : narcotic OU opioid OU opium OU morphine OU buprenorphine OU codeine OU dextromoramide OU diphenoxylate OU dipipanone OU dextropropoxyphene OU propoxyphene OU diamorphine OU dihydrocodeine OU alfentanil OU fentanyl OU remifentanil OU meptazinol OU methadone OU nalbuphine OU oxycodone OU papaveretum OU pentazocine OU meperidine OU pethidine OU phenazocine OU hydrocodone OU hydromorphone OU levorphanol OU oxymorphone OU butorphanol OU dezocine OU sufentanil OU ketobemidone.

ALOIS contient des dossiers d'essais cliniques identifiés à partir de recherches mensuelles dans plusieurs bases de données médicales majeures telles que MEDLINE, EMBASE et PscyINFO, ainsi que dans de nombreux registres d'essais cliniques et sources de littérature grise.

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés d'opioïdes comparés à un placebo dans le traitement de l'agitation chez les personnes atteintes de démence.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont indépendamment évalué les études identifiées par la recherche selon les critères d'inclusion.

Résultats principaux: 

Il n'existe actuellement pas d'essais randomisés contrôlés par placebo achevés évaluant des opioïdes dans le traitement de l'agitation dans la démence. Deux essais potentiellement pertinents sont toujours en cours.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.