L'utilisation du topiramate pour le traitement des tremblements essentiels

Question de la revue

Les auteurs de cette revue ont tenté d'évaluer l'efficacité et l'innocuité du topiramate chez les personnes ayant des tremblements essentiels.

Contexte

Les tremblements essentiels sont des mouvements incontrôlables ou des tremblements de certaines parties du corps. Bien que ceux-ci ne soient pas dangereux en termes d'effet sur l'espérance de vie, ils s'aggravent généralement et peuvent devenir invalidants. Le traitement habituel consiste en des médicaments (appelés propranolol et primidone), qui ne fonctionnent pas chez un quart jusqu'à la moitié des personnes ayant des tremblements essentiels. Certains spécialistes ont suggéré qu'un autre médicament, le topiramate, pourrait être utile pour le traitement de cette affection.

Caractéristiques de l'étude

Nous avons effectué des recherches dans les bases de données médicales pour identifier les études portant sur le topiramate par rapport à un placebo (un faux comprimé) ou tout autre médicament chez les adultes ayant des tremblements essentiels. Nous avons trouvé trois études comparant le topiramate à un placebo, et portant sur 309 participants ayant des tremblements essentiels modérés à sévères.

Principaux résultats

L'effet du topiramate sur les activités quotidiennes, le risque d'arrêter le traitement et les effets secondaires était incertain en raison de la qualité faible à très faible des preuves.

Qualité des preuves

Nous n'avons trouvé que quelques études et celles-ci avaient des problèmes au niveau de leurs méthodes de sorte que nous n'avons pas pu tirer de conclusions définitives concernant les éventuels effets du topiramate ainsi que ses effets secondaires.

Conclusions des auteurs: 

Cette revue systématique souligne la présence de données limitées et une faible à très faible qualité des preuves étayant l'apparente efficacité et la survenue d'événements indésirables limitant l'utilisation du traitement chez les personnes ayant des TE traités avec du topiramate. Des recherches supplémentaires afin d'évaluer l'efficacité et l'innocuité du topiramate sur les TE sont nécessaires.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les tremblements essentiels (TE) sont l'un des plus fréquents troubles du mouvement. La prise en charge est principalement basée sur des agents pharmacologiques et dans la pratique clinique le propranolol et la primidone sont considérés comme étant les traitements de première intention. Cependant, ces traitements peuvent être inefficaces pour 25 % à 55 % des personnes et sont fréquemment associés à de graves événements indésirables (EI). Pour ces raisons, il est intéressant d'évaluer d'autres traitements pour les TE. Le topiramate a été proposé comme étant potentiellement utile pour le traitement des TE, mais il existe une incertitude quant à son efficacité et son innocuité.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité et l'innocuité du topiramate dans le traitement du TE.

Stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué une recherche systématique, sans restriction de langue, afin d'identifier tous les essais pertinents dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), sur MEDLINE (de janvier 1966 à janvier 2017), Embase (de janvier 1988 à janvier 2017), le National Institute for Health and Care Excellence (de 1999 à janvier 2017), ClinicalTrials.gov (de 1997 à janvier 2017) et la World Health Organization International Clinical Trials Registry Platform (ICTRP ; de 2004 à janvier 2017). Nous avons effectué des recherches dans BIOSIS Citation Index (de 2000 à janvier 2017) pour identifier les actes de conférence. Nous avons effectué une recherche manuelle dans la littérature grise et dans les références bibliographiques des études et revues identifiées.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus tous les essais contrôlés randomisés (ECR) portant sur le topiramate par rapport à un placebo/témoin ouvert ou un tout autre traitement. Nous avons inclus les études dans lesquelles le diagnostic des TE a été réalisé conformément aux critères de diagnostic acceptés et validés. Nous avons exclu les études menées chez des personnes présentant des formes de tremblements secondaires ou ne rapportant que des paramètres neuropsychologiques pour évaluer les résultats.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont indépendamment recueilli et extrait les données à l'aide d'un formulaire de collecte des données. Nous avons évalué le risque de biais et la qualité des preuves. Nous avons utilisé une méta-analyse à effets fixes pour la synthèse des données.

Résultats principaux: 

Cette revue a inclus trois essais comparant le topiramate à un placebo (309 participants). Globalement ceux-ci étaient tous à haut risque de biais. La qualité des preuves allait de très faible à faible. Par rapport au placebo, les participants traités avec le topiramate ont montré une amélioration significative de l'incapacité fonctionnelle et un risque accru de sevrage (risque relatif (RR) 1,78, intervalle de confiance à 95 % (IC) 1,23 à 2,60). Il y avait plus d'événements indésirables chez les participants ayant reçu du topiramate, en particulier des paresthésies, une perte de poids, une diminution de l'appétit et des troubles de la mémoire.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Martin Vuillème et révisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.