Le sumatriptan (administration par voie rectale) contre les crises de migraine aiguës chez l'adulte

Le sumatriptan est un médicament de la famille des triptans, utilisés pour traiter les crises de migraine. Il est disponible sous la forme d'un suppositoire rectal dans certains pays et cette voie d'administration peut être préférable pour les individus souffrant de nausées et/ou de vomissements. Cette revue a découvert qu'une dose unique administrée par voie rectale était efficace pour soulager la douleur liée à la migraine et l'incapacité fonctionnelle La douleur a été réduite, passant d'une douleur modérée ou aiguë à une absence de douleur à deux heures chez environ 2 personnes sur 5 (41 %) prenant du sumatriptan à 25 mg, comparé à environ 1 sur 6 (17 %) prenant un placebo. La douleur a été réduite, passant d'une douleur modérée ou aiguë à une douleur ne dépassant pas une douleur légère à deux heures chez approximativement 2 personnes sur 3 (71 %) prenant du sumatriptan à 25 mg, comparé à environ 1 sur 3 (30 %) prenant un placebo. Outre la douleur liée aux maux de tête, le sumatriptan à 25 mg a également réduit l'incapacité fonctionnelle à deux heures chez environ 2 personnes sur 5 (41 %), comparé à environ 1 sur 6 (16 %) prenant un placebo. Les preuves ont été insuffisantes pour tirer des conclusions concernant l'incidence des événements indésirables ou pour comparer le sumatriptan rectal directement à d'autres comparateurs actifs.

Conclusions des auteurs: 

Sur la base du nombre limité de données, le sumatriptan à 25 mg, administré par voie rectale, est un traitement efficace pour les crises de migraine aiguës, les participants à ces études ressentant une réduction significative des maux de tête et de l'incapacité fonctionnelle en deux heures de traitement. Le manque de données sur le soulagement des symptômes associés aux maux de tête ou sur l'incidence des événements indésirables limite les conclusions qui peuvent être établies.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La migraine est une affection fortement invalidante pour l'individu et a également de vastes implications pour la société, les services de soins de santé et l'économie. Le sumatriptan est un médicament interruptif contre les crises de migraine ; il appartient à la famille des triptans. L'administration rectale peut être préférable à l'administration orale pour les individus souffrant de nausées et/ou de vomissements.

Objectifs: 

Déterminer l'efficacité et la tolérabilité du sumatriptan rectal comparé au placebo et à d'autres interventions actives dans le traitement des crises de migraine aiguës chez l'adulte.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons cherché des études dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, les bases de données en ligne et les références bibliographiques jusqu'au 13 octobre 2011.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus les études randomisées, en double aveugle, contrôlées par placebo et/ou par traitement actif, utilisant le sumatriptan administré par voie rectale pour traiter un épisode de migraine, avec au moins 10 participants par bras de traitement.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de revue ont évalué la qualité des essais et extrait les données de manière indépendante. Nous avons utilisé les nombres de participants parvenant à chaque résultat pour calculer le risque relatif et les nombres de sujets à traiter pour observer un bénéfice (NST) ou un effet indésirable (NNN), en comparaison à un placebo ou à un autre traitement actif.

Résultats principaux: 

Trois études (866 participants) ont comparé le sumatriptan administré par voie rectale à un placebo ou à un comparateur actif. La plupart des données concernaient les doses de 12,5 mg et 25 mg. Pour la majorité des résultats d'efficacité, le sumatriptan a dépassé le placebo. Pour le sumatriptan à 12,5 mg versus placebo, le NST était de 5,2 et 3,2 pour un soulagement des maux de tête à une et deux heures, respectivement. Les résultats pour la dose de 25 mg ont été semblables à ceux de la dose de 12,5 mg et aucune différence significative n'a été observée entre les deux doses pour aucun des résultats analysés. Le NST pour le sumatriptan à 25 mg versus placebo a été de 4,2, 3,2 et 2,4 pour une absence de douleur à deux heures, un soulagement des maux de tête à une heure et un soulagement des maux de tête à deux heures, respectivement.

Le soulagement de l'incapacité fonctionnelle a été supérieur avec le sumatriptan comparé au placebo, avec un NST de 8,0 et 4,0 pour les doses de 12,5 mg et de 25 mg, respectivement. Dans la plupart des cas, les événements indésirables ont été transitoires et légers et ont été plus courants avec le sumatriptan qu'avec le placebo, mais les données ont été insuffisantes pour procéder à des analyses.

La comparaison directe du sumatriptan à des traitements actifs a été limitée à une étude comparant le sumatriptan à 25 mg au tartrate d'ergotamine à 2 mg + caféine à 100 mg.

Notes de traduction: 

Translated by: French Cochrane Centre

Translation supported by: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.