Capsules de Xiongshao pour la prévention de la resténose après une intervention coronarienne percutanée chez les patients souffrant d'une maladie coronarienne

La maladie coronarienne (MC) est la première cause de décès et d'invalidité dans le monde. L'intervention coronarienne percutanée (ICP) avec implantation d'un stent constitue le traitement non chirurgical standard de la MC. Toutefois, sa principale limite est l'obstruction répétée des vaisseaux sanguins après une procédure de pose de stent. Les données issues des études expérimentales et humaines ont suggéré que les capsules de Xiongshao, un produit à base de plantes médicinales chinoises, pouvaient être bénéfiques pour la prévention de la resténose des vaisseaux sanguins après une procédure ICP. Nous avons systématiquement examiné les preuves actuellement disponibles dans l'optique de réaliser une évaluation fiable des effets et de la sécurité d'emploi du Xiongshao dans l'obstruction répétée des vaisseaux sanguins après une ICP.

Nous avons identifié quatre essais ayant analysé les traitements utilisant des capsules de Xiongshao. Deux essais ont comparé des capsules de Xiongshao associées à un médicament occidental conventionnel par rapport à ce même médicament occidental conventionnel associé à un placebo ; les deux autres essais ont comparé des capsules de Xiongshao associées à un médicament occidental conventionnel par rapport à ce même médicament occidental conventionnel en monothérapie pour la prévention de la resténose après une procédure ICP chez des patients atteints de MC. Ces essais ont rapporté que l'utilisation des capsules de Xiongshao a entraîné une réduction significative des taux d'incidence de resténose, de la récurrence de l'angine de poitrine et des événements indésirables cardiovasculaires graves sans aucun effet indésirable important après une procédure ICP. Par conséquent, les capsules de Xiongshao peuvent représenter une option pour la prévention de la resténose intra-stent après une procédure ICP. Toutefois, bien que les évaluations récapitulatives indiquent un effet protecteur du Xiongshao sur la resténose, les preuves sont dérivées en partie de petits essais randomisés, tous conduits en Chine, avec certaines limites méthodologiques qui affaiblissent la validité des résultats. D'autres essais cliniques de grande qualité incluant un effectif suffisant doivent être réalisés.

Conclusions des auteurs: 

Les évaluations récapitulatives indiquent un effet protecteur du Xiongshao sur la resténose et suggèrent que les capsules de Xiongshao pourraient être utilisées pour prévenir la resténose après une procédure ICP chez des patients atteints de MC. Toutefois, ces preuves sont dérivées de petits essais randomisés, tous conduits en Chine, et deux des essais inclus présentaient des limites méthodologiques importantes qui affaiblissent la validité des résultats. D'autres essais cliniques de grande qualité incluant un effectif suffisant sont nécessaires.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'intervention coronarienne percutanée (ICP) avec implantation d'un stent constitue le traitement standard de la maladie coronarienne (MC). La resténose intra-stent après une ICP reste un problème clinique important. Il a été rapporté que les capsules de Xiongshao sont bénéfiques pour la prévention de la resténose après une ICP chez des patients atteints de MC. Toutefois, la fiabilité des données soutenant son utilisation na pas été clairement établie.

Objectifs: 

Évaluer systématiquement l’efficacité et la sécurité d'emploi des capsules de Xiongshao à base de plantes médicinales chinoises pour la prévention de la resténose après une ICP chez des patients atteints de MC.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué une recherche dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) dans The Cochrane Library (numéro 3, 2012), MEDLINE (OVID) (de 1948 jusqu'à la 1ère semaine de mars 2012), EMBASE (OVID) (de 1980 jusqu'à la 10ème semaine de 2012), ISI Web of Science avec Conference Proceedings (de 1970 au 14 mars 2012), LILACS (de 1982 au 15 mars 2012), la base de données Chinese biomedical literature database (de 1980 jusqu'au mois de mai 2012), la base de données China National Knowledge Infrastructure (de 1994 jusqu'au mois de mai 2012), la base de données Chinese Medical Current Contents (de 1994 jusqu'au mois de mai 2012), la base de données VIP pour les périodiques techniques chinois (de 1989 jusqu'au mois de mai 2012), la base de données Chinese Master's Theses Full-Text Database (de 1994 jusqu'au mois de mai 2012), la base de données China Doctor Dissertation Full-Text Database (de 1994 jusqu'au mois de mai 2012), et la base de données China Proceedings of Conference Full-Text Database (de 1994 jusqu'au mois de mai 2012). Nous avons également cherché dans les registres des essais et des études cliniques en cours.

Critères de sélection: 

Tous les essais contrôlés randomisés ayant comparé des capsules de Xiongshao en monothérapie et associées à un médicament occidental conventionnel par rapport à ce même médicament occidental conventionnel en monothérapie et associé à un placebo chez les participants atteints de MC qui ont rempli les critères diagnostiques reconnus et ont subi avec succès une procédure ICP, ont été inclus.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont sélectionné les essais et extrait les données de manière indépendante. Deux auteurs ont indépendamment évalué le risque de biais des essais inclus au moyen de l'outil de la Cochrane Collaboration, et tous les désaccords ont été résolus par la discussion avec un troisième auteur de la revue. Les données ont été regroupées dans une méta-analyse à l'aide du modèle à effet fixe et les résultats ont été exprimés sous forme de risques relatifs (RR) avec intervalles de confiance (IC) à 95 %.

Résultats principaux: 

Quatre essais, impliquant 649 participants, ont été inclus dans cette revue. Deux de ces essais (459 participants) ont été conçus comme des essais randomisés, en double aveugle, contrôlés par placebo ayant une description méthodologique adéquate ; les deux autres essais (190 participants) ont décrit une conception méthodologique inadaptée. Les quatre essais totalisant 649 participants ont tous été inclus dans la méta-analyse. Des différences significatives ont été observées dans les taux de resténose, la récurrence de l'angine de poitrine, et les événements indésirables cardiovasculaires graves entre les capsules de Xiongshao associées à un médicament occidental conventionnel et ce même médicament occidental conventionnel en monothérapie ; les valeurs RR (IC à 95 %) étaient 0,41 (0,22 à 0,75), 0,47 (0,31 à 0,72), et 0,47 (0,25 à 0,90), respectivement. Les capsules de Xiongshao associées à un médicament occidental conventionnel ont entraîné davantage de réductions significatives de la resténose (RR 0,52, IC à 95 % 0,33 à 0,80), de la récurrence de l'angine de poitrine (RR 0,26, IC à 95 % 0,18 à 0,38), et des événements indésirables cardiovasculaires graves (RR 0,45, IC à 95 % 0,28 à 0,70) que ce même médicament occidental conventionnel associé à un placebo. Les résultats de la sécurité d'emploi et les événements indésirables des capsules de Xiongshao ont été rapportés dans deux essais, qui n'ont déclaré aucun événement indésirable.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.