Prélèvement chirurgical d'échantillon ou ablation des tumeurs du cerveau (gliomes) de bas grade

Les gliomes de bas grade (GBG) sont des tumeurs du cerveau à croissance lente et peu agressives.

Deux stratégies de prise en charge chirurgicale sont possibles pour le traitement d'une personne chez qui on suspecte un GBG. Ce sont la biopsie, le prélèvement chirurgical d'une petite quantité de tissu tumoral, et la résection, où l'on enlève chirurgicalement le plus possible de la tumeur. Dans les deux cas, les tissus sont ensuite examinés pour établir un diagnostic définitif quant à la nature et au grade (gravité) de la tumeur.

La question de laquelle de ces procédures chirurgicales est préférable pour la survie du patient reste très débattue. Il n'y a toutefois pas actuellement d'essais cliniques randomisés ayant examiné quelle est la meilleure procédure, mais seulement des études rétrospectives portant sur la façon dont les gens ont répondu à des procédures réalisées dans le passé. C'est pourquoi de nouveaux essais de recherche randomisés seront nécessaires pour tenter de répondre à cette question.

Conclusions des auteurs: 

On ne dispose pas actuellement d'essais cliniques randomisés ou d'essais cliniques contrôlés sur lesquels baser des décisions cliniques. Par conséquent, jusqu'à ce que de nouvelles données soient disponibles, les médecins devront aborder chaque cas individuellement et peser les risques et les bénéfices de chaque intervention. Il serait judicieux que la recherche future se concentre sur des essais cliniques randomisés afin d'établir les bénéfices respectifs de la biopsie et de la résection.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les gliomes de bas grade (GBG) constituent une classe de tumeurs cérébrales primaires à croissance lente. Deux options chirurgicales initiales sont disponibles pour les patients chez qui un GBG est suspecté cliniquement et radiologiquement. La biopsie peut fournir un diagnostic histologique pour un risque minimal, mais elle n'offre pas un traitement direct. La résection peut présenter des bénéfices supplémentaires, comme allonger la survie et retarder la récidive, mais elle est associé à un risque plus élevé de morbidité chirurgicale. Les rôles comparatifs de la biopsie et de la résection, ainsi que leurs conséquences cliniques respectives dans la prise en charge des GBG restent controversés.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité clinique de la biopsie par rapport à celle de la résection chirurgicale chez les patients présentant une nouvelle lésion soupçonnée d'être un GBG.

Stratégie de recherche documentaire: 

Les bases de données électroniques suivantes ont fait l'objet de recherches : le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (2012, numéro 11), MEDLINE (de 1950 à la 3ème semaine de novembre 2012) et EMBASE (de 1980 à la 46ème semaine de 2012). Nous avons également examiné la littérature non publiée et la littérature grise, notamment Metaregister, Physicians Data Query, www.controlled-trials.com/rct, www.clinicaltrials.gov et www.cancer.gov/clinicaltrials pour repérer des études en cours.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus des patients de tout âge chez qui un GBG intracrânien est suspecté et faisant l'objet d'une biopsie ou d'une résection dans le cadre d'un essai clinique randomisé (ECR) ou d'un essai clinique contrôlé (ECC). Les patients ayant précédemment subi une résection, une radiothérapie ou une chimiothérapie pour GBG ont été exclus. Les mesures de résultat comprenaient la survie globale (SG), la survie sans progression (SSP), la survie en état d'indépendance fonctionnelle (SIF), les événements indésirables, le contrôle des symptômes et la qualité de vie (QdV).

Recueil et analyse des données: 

Nous avons analysé de manière critique la pertinence d'un total de 2764 références bibliographiques. Ce travail a été effectué par trois auteurs indépendants de la revue.

Résultats principaux: 

Aucun ECR sur la biopsie ou la résection pour GBG n'a été identifié. Vingt autres études non-eligibles ont été récupérées pour analyse alors qu'elles ne répondaient pas aux critères de sélection pré-établis. Dix de ces études étaient rétrospectives ou constituaient des revues de littérature. Trois études étaient prospectives mais se limitaient à la récurrence de la tumeur ou à l'étendue de la résection. Une était une étude parallèle de cohorte basée sur une population et non un ECR. Quatre études étaient des ECR, mais les patients avaient été randomisés à divers schémas de radiothérapie afin d'évaluer le calendrier et la dose d'irradiation. Un ECR portait sur les gliomes de haut grade et non sur les GBG. Un dernier ECR avait évalué la neuro-navigation basée sur l'imagerie du tenseur de diffusion (ITD) pour la résection chirurgicale.

Notes de traduction: 

Translated by: French Cochrane Centre

Translation supported by: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.