La contre-pulsion externe dans l'accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique aigu

Certaines études ont indiqué qu'une mauvaise perfusion cérébrale était liée à des résultats fonctionnels défavorables, précipitant la survenue d'accidents vasculaires cérébraux et autres événements vasculaires, lesquels sont souvent responsables de taux élevés de mortalité. La contre-pulsion externe (CPE) est une méthode non-invasive et acceptable qui est connue pour améliorer la perfusion du cerveau. Elle exerce une pression sur les mollets, les cuisses et les fesses au moyen de manchons gonflés d'air. Cela aide à augmenter le flux sanguin vers le cœur, le cerveau et les reins. Cette étude a identifié deux essais contrôlés randomisés (ECR) de la CPE impliquant au total 160 participants atteints d'un AVC ischémique aigu. Il n'existe aucune preuve convaincante permettant de valider l'utilisation systématique de la CPE dans le traitement des patients atteints d'un AVC ischémique aigu. Des essais supplémentaires à grande échelle et de qualité élevée devront être menés.

Conclusions des auteurs: 

La qualité méthodologique des études incluses était médiocre et il n'a donc pas été possible de tirer de conclusions fiables des données actuelles. Des ECR à grande échelle et de qualité élevée sont nécessaires.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La contre-pulsion externe (CPE) est susceptible d'améliorer la circulation sanguine cérébrale ; elle a été proposée comme traitement potentiel pour les patients atteints d'un AVC ischémique.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité et l'innocuité de la CPE dans l'AVC ischémique aigu.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué une recherche dans le registre des essais du groupe Cochrane sur les accidents vasculaires cérébraux (juin 2011), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library, 2011 numéro 2), MEDLINE (de 1948 à juin 2011), EMBASE (de 1980 à juin 2011), CINAHL (de 1982 à juin 2011), AMED (Allied and Complementary Medicine) (de 1985 à juin 2011), China Biological Medicine Database (CBM) (de 1978 à juin 2011), Chinese National Knowledge Infrastructure (CNKI) (de 1979 à juin 2011), Chinese Science and Technique Journals Database (VIP) (de 1989 à juin 2011) et Wanfang Data (de 1984 à juin 2011). Nous avons également cherché dans des registres d'essais en cours, dans des bibliographies et dans les actes de conférences pertinentes. Nous avons contacté des auteurs et des fabricants de dispositifs de contre-pulsion externe.

Critères de sélection: 

Des essais contrôlés randomisés (ECR) comparant la CPE (commencée dans les sept jours suivant l'apparition de l'AVC) avec un traitement placebo ou l'absence de traitement, ou bien comparant la CPE associée au traitement de routine avec le seul traitement de routine, chez des patients atteints d'un AVC ischémique aigu.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont évalué la qualité des essais et extrait les données, vérifié la présence de données sur les événements indésirables et contacté des investigateurs pour obtenir des informations manquantes de manière indépendante.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus deux essais, soit 160 patients. Aucun des essais inclus ne rendait compte des nombres de décès ou de patients dépendants après un suivi d'au moins trois mois. Le seul résultat utilisé dans les essais inclus était le nombre de participants ayant bénéficié d'une amélioration des troubles neurologiques après le traitement ; la mesure était effectuée au moyen de la Modified Edinburgh-Scandinavian Stroke Scale (MESSS) ou d'un critère défini pour l'étude. La CPE était associée à une augmentation significative du nombre de participants dont les troubles neurologiques s'étaient améliorés (risque relatif (RR) 1,75 ; intervalle de confiance (IC) à 95 % 1,37 à 2,23). Un seul essai n'avait fait état d'aucun effet indésirable.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.