Tubes endotrachéaux (ETT) recouverts d'argent pour la prévention de la pneumonie associée au ventilateur chez les personnes gravement malades

Problématique de la revue

Nous avons examiné les données pouvant indiquer si les tubes endotrachéaux recouverts d'argent sont efficaces pour réduire le risque de pneumonie associée à l'utilisation d'un ventilateur (PVA) et de mortalité hospitalière comparativement aux sondes non couvertes standard chez les personnes qui nécessitent une ventilation mécanique pendant 24 heures ou plus.

Contexte

La ventilation mécanique est utilisée pour aider les gens à respirer lorsqu'ils sont très malades et ont de la difficulté à respirer par eux-mêmes. Un tube endotrachéal est un tube jetable qui est inséré dans la trachée du patient pour permettre une ventilation mécanique. Lors d’une ventilation mécanique, une machine est utilisée pour remplacer la respiration spontanée naturelle et permet à l'air d'entrer et de sortir des poumons. En cas d'utilisation prolongée, la ventilation mécanique peut entraîner des problèmes pour le patient. La ventilation mécanique est associée à des complications. L'argent est un agent antimicrobien (un agent qui tue les bactéries) utilisé depuis des siècles pour traiter et prévenir les infections. Une couche d'argent autour des ETT pourrait prévenir la PVA en raison de son activité antimicrobienne.

Caractéristiques des études

Nous avons trouvé trois essais contrôlés randomisés effectués sur 2081 participants. Une des études incluses ne donnait aucune donnée sur les résultats. La conception des deux autres ECR était généralement bonne, même si elle présentait certaines faiblesses. La majorité des participants se trouvaient dans des centres situés en Amérique du Nord. Les preuves sont à jour jusqu'en octobre 2014. Les deux ECR avaient été financés, mais déclaraient que les promoteurs n'avaient contribué qu'à la conception de l'étude, pas à sa réalisation.

Principaux résultats

Nous avons constaté que l'ETT recouvert d’argent réduisait le risque de PVA de 6,7 % à 3,5 % dans les 10 jours suivant l'intubation, en comparaison avec l'ETT non couvert, chez les personnes qui avaient besoin d'une ventilation mécanique pendant 24 heures ou plus, bien que la qualité des preuves pour ce critère était faible. Une étude a montré que l'apparition initiale d'une PVA s'est développée bien plus tard chez les personnes qui avaient un ETT recouvert d’argent par rapport à un ETT non couvert, bien que, là encore, la qualité des preuves soit faible. Nous n'avons pas pu tirer de conclusions sur la mortalité à l'hôpital, les complications liées aux dispositifs médicaux, la durée de l'intubation et la durée du séjour à l'hôpital et aux soins intensifs en raison de l'incertitude entourant les effets. Nous n'avons trouvé aucune étude clinique évaluant la rentabilité des ETT recouverts d'argent.

Qualité des preuves

La qualité globale des preuves était faible pour tous les critères pertinents mentionnés.

Conclusion

Des données limitées suggèrent que l'ETT recouvert d’argent semble être un dispositif efficace pour réduire le risque de PVA, bien que les données relatives à notre autre critère de jugement principal, la mortalité hospitalière, ne soient pas concluantes. Des études de plus grande envergure avec un plus grand nombre de participants à risque de PVA qui ont besoin d'une ventilation mécanique pendant une plus longue période de temps sont nécessaires.

Conclusions des auteurs: 

Cette revue fournit des preuves limitées indiquant que l'ETT recouvert d’argent réduit le risque de PVA, en particulier pendant les 10 premiers jours de ventilation mécanique.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La pneumonie acquise sous ventilation (PVA) est l'une des infections nosocomiales les plus courantes chez les patients intubés sous ventilation mécanique. Les sondes endotrachéales (ETT) semblent être un facteur de risque indépendant de PVA. Les ETT recouverts d’argent libèrent lentement des cations d’argent. Ce sont ces ions d’argent qui semblent avoir un effet antimicrobien important. En raison de cet effet antimicrobien de l'argent, les ETT recouverts d'argent pourraient constituer une intervention efficace pour prévenir la PVA chez les personnes qui ont besoin d'une ventilation mécanique pendant 24 heures ou plus.

Objectifs: 

Notre principal objectif était de déterminer si les ETT recouverts d’argent sont efficaces pour réduire le risque de PVA et de mortalité hospitalière comparativement aux ETT non couverts standard chez les personnes qui nécessitent une ventilation mécanique pendant 24 heures ou plus. Notre objectif secondaire était de déterminer si les ETT recouverts d’argent sont efficaces pour réduire les critères de jugement cliniques suivants : effets indésirables liés au dispositif, durée de l'intubation, durée du séjour à l'hôpital et à l'unité de soins intensifs (USI), coûts et délai d'apparition de la PVA.

Stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons fait des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL ; 2014, numéro 10, MEDLINE, EMBASE, EBSCO CINAHL, et les références bibliographiques des essais. Nous avons communiqué avec les auteurs correspondants pour obtenir des renseignements supplémentaires et des études non publiées. Nous n'avons imposé aucune restriction en fonction de la date de publication ou de la langue. La dernière recherche a été effectuée en octobre 2014.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus tous les essais contrôlés randomisés (ECR) et quasi randomisés qui ont évalué les effets d'ETT recouverts d'argent, ou d'une combinaison d'ETT recouverts d'argent et de tout autre agent antimicrobien, avec des ETT standard non couverts ou avec des ETT recouverts d'autres agents antimicrobiens chez des personnes gravement malades qui avaient besoin de ventilation mécanique pendant 24 heures ou plus. Nous avons également inclus les études qui évaluaient la rentabilité des ETT recouverts d'argent ou d'une combinaison d'ETT recouverts d’argent et de tout autre agent antimicrobien.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs (GT, HV) ont extrait indépendamment les données et résumé les détails de toutes les études incluses à l'aide du formulaire d'extraction de données spécialement conçu à cet effet. Nous avons utilisé les procédures méthodologiques standard prévues par la Collaboration Cochrane. Nous avons effectué une méta-analyse des résultats lorsque c'était possible.

Résultats principaux: 

Nous avons trouvé trois essais contrôlés randomisés admissibles, avec un total de 2081 participants. L'une des trois études incluses ne mentionnait pas le nombre de participants et ne présentait aucune donnée sur les résultats. L'évaluation du « risque de biais » a indiqué qu'il y avait un risque élevé de biais de détection en raison de l'absence d'aveugle des évaluateurs des résultats, mais nous avons estimé que tous les autres domaines étaient à faible risque de biais. La conception et la conduite des essais étaient généralement adéquates, les points faibles les plus courants concernant l'insu. La majorité des participants se trouvaient dans des centres en Amérique du Nord. L'âge moyen des participants variait de 61 à 64 ans et la durée moyenne de l'intubation se situait entre 3,2 et 7,7 jours. Un essai comparant des ETT recouverts d’argent et des ETT non couverts a montré une réduction statistiquement significative de la PVA en faveur de l'ETT recouvert d’argent (1 ECR, 1509 participants ; 4,8 % contre 7,5 %, risque relatif (RR) 0,64, intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,43 à 0,96 ; nombre de sujets à traiter pour un résultat bénéfique supplémentaire (NST) = 37 ; preuves de faible qualité). Le risque de PVA dans les 10 jours suivant l'intubation était significativement plus faible avec les ETT recouverts d’argent qu'avec les ETT non couverts (1 ECR, 1509 participants ; 3,5 % contre 6,7 %, RR 0,51, IC à 95 % 0,31 à 0,82 ; NST = 32 ; preuves de faible qualité). L'ETT recouvert d'argent a été associé à un délai plus long avant l'apparition de la PVA comparativement à l'ETT non recouvert (1 ECR, 1509 participants ; rapport des risques instantanés (HR) de 0,55 ; IC à 95 %, 0,37 à 0,84). Les intervalles de confiance pour les résultats des critères de jugement suivants n'excluent pas les différences potentiellement importantes en faveur d’un des deux traitements. Les groupes ne présentaient pas de différences statistiquement significatives en ce qui concerne la mortalité hospitalière (1 ECR, 1509 participants ; 30,4 % contre 26,6 %, RR 1,09, IC à 95 % 0,93 à 1,29 ; preuves de faible qualité) ; les événements indésirables liés au dispositif (2 ECR, 2081 participants ; RR 0,65, IC à 95 % 0,37 à 1,16 ; preuves de faible qualité) ; la durée de l'intubation et la durée de séjour à l’hôpital ou en USI. Nous n'avons trouvé aucune étude clinique évaluant la rentabilité des ETT recouverts d'argent.

Notes de traduction: 

Post-édition : Alicia Kodsi - Révision : Eléa Junker-Régis (M2 ILTS, Université de Paris)

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.