Nouvelles émulsions lipidiques alternatives en comparaison avec les émulsions classiques à base d'huile de soja pure pour la nutrition intraveineuse chez les nourrissons prématurés.

Question de la revue : Les nouvelles émulsions lipidiques alternatives sont-elles meilleures que les émulsions classiques à base d'huile de soja pure pour améliorer les résultats chez les nourrissons prématurés?

Contexte : Des émulsions lipidiques à base d'huile de soja pure sont généralement administrées aux nourrissons prématurés ayant besoin de nutrition par voie intraveineuse. Cependant, la concentration élevée en acides gras polyinsaturés (AGPI) dans des émulsions à base d'huile de soja pure peut être néfaste pour les nourrissons prématurés. Les nouvelles émulsions lipidiques (EL) provenant de sources lipidiques alternatives avec une concentration réduite en AGPI peuvent éventuellement améliorer les résultats cliniques chez les nourrissons prématurés.

Caractéristiques des études : Les auteurs de cette revue ont effectué des recherches dans la littérature médicale et identifié quinze études éligibles portant sur 979 nourrissons.

Principaux résultats : Toutes les EL étudiées dans cette revue se sont avérées sûres et bien tolérées chez les nouveau-nés prématurés. Cette revue n'a trouvé aucune différence significative dans les critères de jugement cliniquement importants tels que le décès, la croissance, les maladies pulmonaires ou une maladie oculaire sévère (rétinopathie du prématuré ≥ stade 3) avec l'utilisation de nouvelles EL alternatives par rapport aux émulsions classiques à base d'huile de soja pure.

Conclusions : Sur la base de cette revue, il n'existe pas suffisamment de preuves pour recommander l'une des EL alternatives par rapport aux émulsions classiques à base d'huile de soja pure et vice-versa. D'autres études sont nécessaires afin d'évaluer l'efficacité de nouvelles EL alternatives par rapport aux émulsions classiques à base d'huile de soja pure chez des enfants prématurés.

Conclusions des auteurs: 

Toutes les émulsions lipidiques dans cette revue se sont avérées être sûres et bien tolérées chez les nourrissons prématurés. Par rapport à l'EL à base d'huile de soja pure, l'utilisation d'EL à base de MOPS a été associée à une diminution des premiers stades (1-2) de RDP dans une seule étude. Cependant, il n'y avait pas de différences statistiquement significatives dans les critères de jugement cliniquement importants, y compris la mort, la croissance, la DBP, le sepsis, la RDP ≥ stade 3 et l'HANP avec l'utilisation d'une nouvelle EL alternative par rapport à l'EL traditionnelle à base d'huile de soja pure (GRADE QoE variait de «faible» à «très bas»). À l'heure actuelle, il n'y a pas suffisamment de preuves pour recommander une EL alternative plutôt qu'une EL-S et vice versa chez des nourrissons prématurés.

Afin d'évaluer l'efficacité des nouvelles émulsions lipidiques alternatives en comparaison avec les émulsions classiques à base d'huile de soja pure chez les nourrissons prématurés, il est nécessaire de réaliser des études randomisées à plus grande échelle portant sur des critères de jugement cliniques importants, ciblant des sous-groupes spécifiques de population à risque (par ex. nourrissons atteints de prématurité extrême, nutrition parentérale à long terme, etc.), et visant à examiner les effets de différentes proportions de composants lipidiques.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les émulsions lipidiques à base d'huile de soja pure (EL-S) communément utilisées pour la nutrition parentérale (NP) chez les nourrissons prématurés ont une concentration élevée en acides gras polyinsaturés (AGPI). Les nouvelles émulsions lipidiques (EL) provenant de sources lipidiques alternatives avec une concentration réduite en AGPI peuvent potentiellement améliorer les critères de jugement cliniques chez les nourrissons prématurés.

Objectifs: 

Déterminer l'efficacité ainsi que l'innocuité de nouvelles EL alternatives par rapport aux émulsions classiques à base d'huile de soja pure (EL-S) chez les nourrissons prématurés.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons utilisé la stratégie de recherche standard du groupe de revue Cochrane sur la néonatologie pour consulter le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL 2015, numéro 7), MEDLINE (de 1946 au 31 juillet 2015), EMBASE (de 1947 au 31 juillet 2015), CINAHL (de 1982 au 31 juillet 2015), Web of Science (31 juillet 2015). Nous avons également effectué des recherches dans les bases de données d'essais cliniques (clinicaltrials.gov, controlled-trials.com, ICTRP de l'OMS), les actes de conférence et les références bibliographiques d'articles trouvés pour les essais contrôlés randomisés et les essais quasi-randomisés.

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés chez les nouveau-nés prématurés (< 37 semaines), comparant les nouvelles EL alternatives avec les EL-S.

Recueil et analyse des données: 

La collecte et l'analyse des données ont été réalisées conformément aux méthodes du CNRG. Nous avons évalué la qualité des preuves pour les critères de jugement importants en utilisant les Grading of Recommendations Assessment, Development and Evaluation (GRADE), en plus de l'approche classique rapportant la signification statistique des résultats.

Résultats principaux: 

Cette revue a porté sur quinze études (n = 979 nourrissons). Les EL alternatives, y compris les EL à base de triglycérides à chaîne moyenne / triglycérides à longue chaîne (TCM/ TCL) (3 études, n = 108), les EL à base de TCM-huile d'olive-poisson-soja (EL-MOPS ; 7 études; n = 469), les EL à base de TCM-huile de poisson-soja (EL-MPS ; 1 étude ; n = 60), les EL à base de l'huile d'olive-soja (EL-OS ; 7 études ; n = 406) et les EL à base de l'huile de soufre et de bourrache (EL-SB ; 1 étude ; n = 34) ont été comparées avec les EL-S. Les différentes EL ont également été considérées conjointement afin de comparer toutes les EL contenant de l'huile de poisson contre les EL-S (7 études, n = 499) et toutes les EL alternatives contre les EL-S (15 études, n = 979). Certaines études portaient sur plusieurs branches d'intervention et ont été incluses dans plus d'une comparaison. Aucune étude n'a comparé les EL à base d'huile de poisson pure ou les EL structurées aux EL-S.

La qualité de la preuve selon GRADE (GRADE QoE) variait de «faible» à «très faible». Les données proviennent principalement de petites études de centre unique, dont beaucoup se concentrent sur les aspects biochimiques comme critères de jugement primaires, ce qui fait que la taille d'information optimale n'est pas atteinte pour les critères de jugement cliniques importants dans les comparaisons.

Dans les critères de jugement principaux de la revue, il y avait un effet global vers une diminution de la dysplasie broncho-pulmonaire (DBP) en EL-OS vs EL-S (4 études, n = 261) n'atteignant pas une signification statistique (risque relatif (RR) typique de 0,69, intervalle de confiance à 95 % (IC) 0,46 à 1,04, I² = 32 % ; différence de risques (DR) typique de -0,08, IC à 95 % -0,17 à 0,00, I² = 76 % ; GRADE QoE : très faible). Aucune différence n'a été observée dans la DBP dans aucune des autres comparaisons. Aucune différence statistiquement significative n'a été rapportée dans les critères de jugement principaux de décès, de taux de croissance (g/kg/day) ou de nombre de jours pour récupérer le poids de naissance, dans aucune des comparaisons.

La rétinopathie du prématuré (RDP) de stade 1-2 a été rapportée comme étant de façon statistiquement significative plus faible dans une étude mono-centre (n = 80), dans le groupe EL-MOPS, en comparaison avec le groupe EL-S (1 / 40 versus 12 / 40, respectivement ; RR 0,08, IC à 95 % 0,01 à 0,61 ; DR -0,27, IC à 95 % -0,43 à -0,12 ; nombre de sujets à traiter pour observer un bénéfice (NSTb) de 4, IC à 95 % 2 à 8). Cependant, aucune différence statistiquement significative a été signalée pour le critère de jugement secondaire de la RDP ≥ stade 3 dans aucune des études individuelles ou dans les comparaisons faites (GRADE QoE : de "faible" à "très faible" ). Aucune autre étude n'a rapporté de données sur la RDP stades 1 et 2 séparément.

Aucune différence statistiquement significative n'a été rapportée dans les critères de jugement secondaires suivants : sepsis, cholestase / hépatopathie associée à la NP (HANP), durée de la ventilation, entérocolite nécrosante (ECN) de ≥ stade 2, ictère nécessitant un traitement, hémorragie intraventriculaire grade III-IV, leucomalacie périventriculaire (LPV), persistance du canal artériel (PCA), hypertriglycéridémie, et hyperglycémie dans aucune des comparaisons.

Aucune étude n'a rapporté de données sur des critères de jugement liés au développement neurologique ou sur la carence en acide gras essentiel.

Notes de traduction: 

Post-édition : Margarita López Mendez (M2 ILTS, Université Paris Diderot)

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.