Couronnes simples ou obturations conventionnelles pour la reconstitution de dents dévitalisées

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

L'obturation radiculaire est une procédure dentaire assez courante dans laquelle le nerf lésé ou mort d'une dent est extrait et remplacé par une obturation canalaire. Toutefois, la reconstitution de dents dévitalisées peut se révéler compliquée car elles ont tendance à être plus fragiles que celles en bonne santé. Un dentiste peut utiliser des couronnes (reconstitutions préparées à l'extérieur de la bouche puis fixées à l'aide de ciment) ou des obturations conventionnelles (obturation directe réalisée à l'aide de matériaux comme un amalgame ou une résine composite/plastique). Bien que les couronnes permettent de protéger des dents dévitalisées en les recouvrant, les obturations conventionnelles nécessitent moins de travail en termes de temps, de coûts et de retrait de la structure de la dent.
La présente revue contient une étude de 117 participants chez lesquels un tenon en fibre de carbone a été placé sur une dent (117 prémolaires) reconstituée avec de la porcelaine cuite sur une couronne en métal ou avec une obturation conventionnelle de couleur naturelle. L'étude était de courte durée et incluait un nombre relativement réduit de participants et était considérée comme présentant des risques de biais élevés. D'après cette étude unique, il existe actuellement des preuves insuffisantes pour recommander le traitement le plus efficace parmi ceux présentés.
D'autres recherches devront fournir davantage d'informations fiables qui permettront aux cliniciens de déterminer le traitement le plus approprié tout en prenant en compte les circonstances et les préférences individuelles de leurs patients.

Conclusions des auteurs: 

Il existe des preuves insuffisantes pour confirmer ou réfuter l'efficacité des obturations conventionnelles par rapport aux couronnes pour la reconstitution de dents dévitalisées. En attendant d'obtenir des preuves supplémentaires, les cliniciens doivent continuer à baser leurs décisions sur la méthode de reconstitution de dents dévitalisées en fonction de leur propre expérience clinique, tout en prenant en compte les circonstances et préférences individuelles de leurs patients.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Un traitement endodontique consiste à retirer la pulpe dentaire en la remplaçant par une obturation canalaire. La reconstitution d'une dent dévitalisée peut être compliquée en raison des différences structurelles entre des dents vitales et dévitalisées. La reconstitution directe consiste à placer un matériau de reconstitution, comme un amalgame ou un composite, directement dans la dent. Les reconstitutions indirectes se composent de couronnes coulées en métal ou en céramique (porcelaine). Le choix de la reconstitution varie selon la partie résiduelle de la dent, ce qui peut influencer sa survie à long terme et son coût. La comparaison des performances cliniques des couronnes ou des obturations conventionnelles utilisées pour reconstituer une dent dévitalisée n'est pas claire.

Objectifs: 

Évaluer les effets de la reconstitution d'une dent traitée endodontiquement (avec ou sans tenon et noyau) à l'aide de couronnes ou de matériaux utilisés pour une obturation conventionnelle.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans les bases de données suivantes : le registre des essais du groupe Cochrane sur la santé bucco-dentaire, CENTRAL, MEDLINE via OVID, EMBASE via OVID, CINAHL via EBSCO, LILACS via BIREME et des listes bibliographiques d'articles, ainsi que les registres d'essais en cours. Il n'y avait aucune restriction concernant la langue ou la date de publication. Les dernières recherches ont été effectuées le 13 février 2012.

Critères de sélection: 

Des essais contrôlés randomisés (ECR) ou quasi randomisés réalisés chez des participants dont une dent permanente a été soumise à un traitement endodontique. Des couronnes de recouvrement total simples ont été comparées à plusieurs types de matériaux d'obturation pour une reconstitution directe, ainsi que pour une reconstitution partielle indirecte (par ex. : des inlays et des onlays). Ces comparaisons ont pris en compte le type de tenon et de noyau utilisés (tenon coulé ou préfabriqué), le cas échéant.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont indépendamment évalué la qualité méthodologique des essais et extrait des données.

Résultats principaux: 

Un essai, considéré comme présentant des risques de biais élevés en raison de données de résultat manquantes, était inclus. Un total de 117 participants, dont une prémolaire dévitalisée a été reconstituée avec un tenon en fibre de carbone, ont été randomisés à une couronne de recouvrement total en métallo-céramique ou à une reconstitution directe à l'aide d'un composite adhésif. Au bout de 3 ans, il n'y avait aucune différence signalée entre les taux d'échec non catastrophiques dans les deux groupes. Une décémentation du tenon et la formation d'un écart marginal ont été observés sur un nombre réduit de dents.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.