Absence de preuves issues d'essais contrôlés randomisés pour ou contre l'usage de l'huperzine A dans le traitement des personnes atteintes de troubles cognitifs modérés

Les troubles cognitifs modérés (TCM) sont une affection dans laquelle une personne présente des problèmes de mémoire, de langage ou concernant une autre fonction mentale suffisamment graves pour que les autres personnes les remarquent et pour que cela apparaisse lors de tests, mais pas assez graves pour interférer avec la vie quotidienne. Les recherches ont montré que les personnes atteintes de TCM avaient un risque accru de développement de la maladie d'Alzheimer (MA) au cours des quelques années suivantes, en particulier lorsque leur problème principal était la mémoire. On pense que les traitements médicamenteux disponibles actuellement contre la MA fonctionneraient en inhibant l'enzyme acétylcholinestérase et donc en augmentant les taux d'acétylcholine dans le cerveau. Cependant, il n'a pas été montré que ces médicaments étaient efficaces contre les TCM et ils présentent par ailleurs de nombreux effets secondaires. L'huperzine A est un médicament à base de plante qui est un alcaloïde isolé à partir de la plante chinoise Huperzia serrata. Il a également été découvert que l'huperzine A était un inhibiteur de l'acétylcholinestérase et qu'elle possédait d'autres propriétés (telles que la protection du cerveau contre les lésions induites par le glutamate et l'augmentation des taux de facteur de croissance des nerfs) qui pouvaient avoir des effets bénéfiques dans les TCM. Elle est utilisée pour traiter les TCM en Chine, mais comme aucun essai contrôlé randomisé sur l'huperzine A par comparaison avec un placebo n'a pu être trouvé, son efficacité et son innocuité n'ont pas pu être analysées dans cette revue. Des essais randomisés, contrôlés par placebo, portant sur l'huperzine A pour les personnes atteintes de TCM doivent être réalisés.

Conclusions des auteurs: 

Les preuves actuellement disponibles sont insuffisantes pour évaluer le potentiel de l'huperzine A dans le traitement des TCM. Des essais randomisés double aveugle contrôlés par placebo doivent être réalisés.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Il a été suggéré que les troubles cognitifs modérés (TCM) étaient une affection de symptomatologie intermédiaire entre les changements cognitifs du vieillissement et les symptômes complètement développés de la démence. Le traitement au cours des stades de TCM peut retarder l'aggravation des troubles cognitifs et retarder l'évolution en démence. Actuellement, les traitements contre la maladie d'Alzheimer se concentrent sur l'augmentation des taux d'acétylcholine dans le cerveau. Cependant, il n'a pas été prouvé que ces médicaments étaient efficaces contre les TCM et ils présentent par ailleurs de nombreux effets secondaires. L'huperzine A pourrait avoir des effets bénéfiques dans les TCM.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité clinique et l'innocuité de l'huperzine A pour le traitement des patients atteints de TCM.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans ALOIS : le registre spécialisé du groupe Cochrane sur la démence et les autres troubles cognitifs le lundi 23 mai 2011, en utilisant les termes : huperzine, ayapin, scoparon. ALOIS contient des dossiers d’essais cliniques identifiés lors de recherches mensuelles effectuées dans plusieurs bases de données majeures de la santé, de nombreux registres d’essais cliniques et de sources de la littérature grise. Des recherches supplémentaires ont également été effectuées séparément dans MEDLINE, EMBASE, PsycINFO, LILACS, clinicalTrials.gov, l'ICTRP (portail de l'OMS), CENTRAL (The Cochrane Library) et les actes de conférence de Web of Science.

Les bases de données chinoises suivantes ont été examinées : Chinese Biomedical Database, VIP Chinese Science and Technique Journals Database, China National Knowledge Infrastructure et le registre des essais cliniques chinois. De plus, nous avons effectué des recherches manuelles dans 20 revues de médecine traditionnelle chinoise entre 1970 et 1989.

Critères de sélection: 

Les essais randomisés, en groupes parallèles, contrôlés par placebo, comparant l'huperzine A à un placebo chez des patients atteints de TCM étaient éligibles à l'inclusion.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont évalué l'éligibilité des études à l'inclusion de façon indépendante.

Résultats principaux: 

Aucun essai éligible n'a été identifié. En l’absence d’essais randomisés contrôlés par placebo adéquats dans ce domaine, nous n’avons pas été en mesure de procéder à une méta-analyse.

Notes de traduction: 
Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.