Traitements brefs d'antibiotiques chez les enfants et les adultes souffrant de bronchéctasie

Les preuves sont trop rares pour savoir si les traitements brefs d'antibiotiques (jusqu'à une durée de quatre semaines) sont équivalents ou supérieurs au placebo dans le traitement de la bronchéctasie stable ou en état de crise. Une seule étude a montré les bénéfices de traitements brefs d'antibiotiques inhalés par rapport au placebo, en terme de réponse microbiologique et d'amélioration subjective de l’état de santé, bien que cela ait été compensé par une augmentation des effets indésirables et de la résistance aux anti-microbiens dans le groupe de traitement. Étant donné les bénéfices potentiels du traitement antibiotique plus court pour la bronchiectasie, des ECR sont clairement nécessaires pour répondre à cette importante question.

Conclusions des auteurs: 

Il n'existe pas assez de preuve dans la littérature actuelle pour tirer des conclusions raisonnables sur l'efficacité des traitements brefs d'antibiotiques dans la gestion de la bronchiectasie chez l'adulte et l'enfant. Jusqu'à ce que davantage de preuves soient disponibles, le suivi des recommandations autour du traitement actuel est encouragé.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La bronchiectasie est une cause importante de la morbidité respiratoire à la fois dans les pays développés et en développement. Les antibiotiques sont considérés comme le traitement de base dans le traitement de cette maladie mais nous ne savons pas si les traitements brefs (jusqu'à quatre semaines) sont efficaces.

Objectifs: 

Pour déterminer si les traitements brefs d'antibiotiques (jusqu'à quatre semaines) dans le traitement de la bronchiectasie stable ou aiguë, chez l'adulte et l'enfant, sont efficaces comparé au placebo ou au traitement habituel.

La stratégie de recherche documentaire: 

Le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL, La bibliothèque Cochrane), MEDLINE, EMBASE, OLDMEDLINE, CINAHL, AMED et PsycINFO et la recherche manuelle des journaux respiratoires et des résumés de réunions ont été examinés par le Groupe Cochrane des voies respiratoires jusqu'en février 2011.

Critères de sélection: 

Seuls les essais randomisés contrôlés ont été considérés. Les adultes et les enfants présentant des bronchiectasies (définis cliniquement ou radiologiquement) ont été inclus. Les patients atteints de mucovicidose ont été exclus.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont indépendamment relu les titres, les résumés et les citations pour évaluer l'éligibilité à l'inclusion. Seule une étude a répondu aux critères d'inclusion et de ce fait, la méta-analyse n'a pas pu être exécutée.

Résultats principaux: 

La seule étude éligible a montré de petits bénéfices, lorsqu'une antibiothérapie de quatre semaines par voie inhalée a été comparée au placebo chez des adultes souffrant de bronchiectasie et porteurs de pseudomonas dans leurs expectorations. Aucune étude chez les enfants et aucune étude sur les antibiotiques oraux ou intraveineux n'a été trouvée.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.