Les plantes médicinales chinoises prises par voie orale ou appliquées sur la peau pour l'eczéma atopique chez les enfants et les adultes

L'eczéma atopique (eczéma )) est une affection cutanée courante qui s'accompagne de modifications cutanées et entraîne rougeur, desquamation, gonflement et épaississement de la peau en raison du grattage chronique. Elle est associée à une diminution du sommeil, de l'estime de soi et de la qualité de vie. La fréquence de l'eczéma a augmenté au cours des 10 dernières années.

Une précédente revue Cochrane publiée en 2004 a trouvé certaines preuves d'un possible bénéfice de l'administration orale de plantes médicinales chinoises (PMC) pour l'eczéma; cependant, les résultats des seulement 4 études incluses n'étaient pas concluants et doivent être mis à jour (ces quatre études n'ont pas été incluses dans cette mise à jour, car elles examinaient un produit qui a été retiré du marché depuis 2004). Avec la mise à jour de cette revue, nous avons élargi la portée de cette revue pour évaluer aussi les effets des PMC topiques contre l'eczéma. Nous avons écrit un nouveau protocole pour élargir la portée de cette revue.

Cette revue a inclus 28 essais contrôlés randomisés (ECR), avec 2306 enfants et adultes, dont 4 ont comparé les PMC à un placebo, 22 à un traitement conventionnel et 2 aux PMC prises par voie orale.

La plupart des études incluses ont rapporté un plus grand nombre de participants qui avaient récupéré ou avaient eu une amélioration significative, avec moins de démangeaisons dans les groupes PMC que dans les groupes témoins. Lorsque les PMC étaient comparées aux médicaments conventionnels, alors que le résultat concernant le taux d'efficacité globale était supérieur avec les PMC, il était basé sur des éléments de preuve de très faible qualité. Une étude avait rapporté que le score de qualité de vie (QdV) dans le groupe PMC était meilleur que dans le groupe sous placebo après l'utilisation d'une formule de PMC prise par voie orale pendant 12 semaines. Nous avons évalué la plupart des études comme étant à haut risque de biais et donc pas de bonne qualité et il y avait des incohérences importantes entre les études, de sorte qu'un quelconque effet positif des PMC doit être considéré avec prudence.

Une étude a rapporté un événement indésirable grave. Des événements indésirables mineurs ont été observés dans 24 études, notamment une élévation temporaire d'enzymes dans 3 cas, rapidement réversible après l'arrêt des PMC.

Huit études incluses avaient reçu un financement gouvernemental.

Nous n'avons pas trouvé de preuve concluante que les PMC administrées par voie orale ou appliquées sur la peau procuraient un bénéfice pour des enfants ou des adultes atteints d'eczéma.

Des ECR bien conçus et présentant une puissance statistique adéquate sont nécessaires pour évaluer l'efficacité et l'innocuité des PMC pour l'eczéma.

Conclusions des auteurs: 

Nous n'avons pas trouvé de preuves concluantes que les PMC prises par voie orale ou en application topique sur la peau pouvaient réduire la gravité de l'eczéma chez les enfants ou les adultes.

Des ECR bien conçus et présentant une puissance statistique adéquate sont nécessaires pour évaluer l'efficacité et l'innocuité des PMC dans la prise en charge de l'eczéma.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les plantes médicinales chinoises (PMC) sont de plus en plus utilisées contre l'eczéma atopique. Une précédente version de cette revue Cochrane publiée en 2004 a trouvé certaines preuves d'un possible bénéfice des PMC par voie orale pour l'eczéma, mais les résultats n'étaient pas concluants et les preuves doivent être mises à jour. Nous avons élargi le champ de cette revue pour inclure une évaluation des effets des PMC topiques et orales pour l'eczéma.

Objectifs: 

Évaluer les effets de l'ingestion orale et des applications topiques des PMC pour la prise en charge de l'eczéma chez les enfants et les adultes.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans les bases de données suivantes jusqu' en septembre 2012: le Cochrane Skin Group Specialised Register, CENTRAL dans la Bibliothèque Cochrane (2012, numéro 8), MEDLINE (depuis 1946), EMBASE (depuis 1974), AMED (depuis 1985), LILACS (depuis 1982) et CINAHL (depuis 1981). Nous avons consulté les bases de données suivantes depuis leur date de création: SCOPUS, HERBMED, ProQuest, CQVIP, CNKI et Wanfang Data. Nous avons également effectué des recherches dans des registres d'essais, recherché manuellement dans les actes de congrès, examiné les références bibliographiques de toutes les études incluses et exclues et des articles de revue pour d'autres références à des essais pertinents, et contacté des experts en médecine chinoise pour des études non publiées.

Critères de sélection: 

Tous les essais contrôlés randomisés (ECR) chez les enfants et les adultes atteints d'eczéma comparant des PMC à un placebo; une absence d'intervention; des contrôles actifs, notamment l'acupuncture; ou à des médicaments conventionnels.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont sélectionné les ECR, extrait les données et évalué la qualité de manière indépendante. Nous avons contacté les auteurs des études pour obtenir des données manquantes. Nous avons recueilli les événements indésirables dans les études incluses.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus 28 études, avec un total de 2306 participants. Nous avons évalué la plupart des études comme étant à haut risque de biais, en particulier dans la mise en aveugle des participants et du personnel, et il existait des incohérences importantes entre les études, de sorte qu'un quelconque effet positif des PMC doit être considéré avec prudence. Nous n'avons pas inclus les quatre études de la version précédente dans cette revue parce qu'ils examinaient un produit de PMC qui a été retirée du marché depuis 2004.

Quatre études (trois par voie orale et un topique) comparaient les PMC à un placebo. Les données regroupées de 2 études ont montré que le taux d'efficacité global dans le groupe des PMC était plus élevé (risque relatif (RR) de 2,09, intervalle de confiance (IC) à 95% 1,32 à 3,32; 2 études; n =85), et le score des démangeaisons d'une échelle visuelle analogique (EVA) dans le groupe des PMC était de 1,53 plus faible (par la différence moyenne standardisée (DMS), IC à 95%, entre 2,64 à 0,41; 2 études; n =94) que dans le groupe sous placebo, un score d'EVA inférieur indiquant une réduction des démangeaisons. Une étude de 85 participants atteints deczéma modéré à sévère qui avaient reçu une formule orale de PMC pendant 12 semaines avait rendu compte d'un score de qualité de vie (QdV) plus faible de 2,5 points dans le groupe des PMC ( différence des moyennes (DM), IC à 95% 4.77 à 0,23; 1 étude; n =85) que dans le groupe sous placebo, un score inférieur indiquant une meilleure QdV.

Vingt-deux études et 1 bras d'une étude contrôlée avec un plan en parallèle de 4 bras comparaient des PMC (5 par voie orale, 6 topiques et 12 mixtes associant oraux et topiques) aux médicaments conventionnels. Le taux global d'efficacité dans les groupes PMC était supérieur (RR 1,43, IC à 95% 1,27 à 1,61; 21 études; n =1868; preuves de qualité très médiocre), et le score EVA des démangeaisons dans les groupes PMC était plus faible de 1,05 point (DMS de 0,83, IC à 95% 1,43 à 0,22; 7 études; n =465) que dans les groupes témoins.

Deux études comparaient des PMC topiques et oraux combinés à la même formule orale de PMC seule. Le taux global d'efficacité dans létude n'était pas statistiquement significatif (RR 1,13, IC à 95% 0,78 à 1,63; 1 étude; n =20). Dans l'autre étude, le score EVA des démangeaisons dans le groupe de PMC était inférieur de 1,05 point (DM, IC à 95%, entre 1,75 à 0,35; 1 étude; n =23) par rapport au groupe témoin.

En ce qui concerne les effets secondaires, quatre études n'ont pas rapporté de données sur les événements indésirables. Les 24 autres études rapportaient des événements indésirables mineurs, rapidement réversibles après l'arrêt des PMC. Un participant a abandonné l'essai en raison de l'exacerbation de son affection après l'utilisation de l'intervention de PMC.

Huit études avaient reçu un financement gouvernemental.

Notes de traduction: 
Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.