Comparaison de la chirurgie mini-invasive (CMI) à la chirurgie ouverte pour le traitement des tumeurs solides situées dans la poitrine ou l'abdomen des enfants

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

La CMI est une nouvelle technique chirurgicale qui est utilisée comme outil de diagnostic (c.-à-d. pour prélever des biopsies) et sert également pour la résection de tumeurs. Toutefois, l'expérience est limitée pour ce qui est de l'utilisation de la CMI pour la résection de tumeurs chez l'enfant.

Cette revue systématique s'est concentrée sur des études contrôlées (randomisées). Les auteurs ne sont pas parvenus à identifier d'essai contrôlé randomisé (ECR) ou d'essai clinique contrôlé (ECC) sur ce sujet pour valider l'utilisation thérapeutique de la CMI chez les enfants atteints de tumeurs solides dans la poitrine ou l'abdomen. Il est nécessaire de mener de nouvelles études de qualité élevée.

Conclusions des auteurs: 

Aucun ECR ou ECC évaluant la CMI dans le traitement des tumeurs solides intra-thoraciques ou intra-abdominales chez l'enfant n'a pu être identifié ; par conséquent, aucune conclusion définitive n'a pu être faite sur les effets de la CMI chez ces patients. Sur la base des données actuellement disponibles, nous ne sommes pas en mesure d'exprimer de recommandations sur l'usage de la CMI dans le traitement des tumeurs solides intra-thoraciques ou intra-abdominales chez l'enfant. De nouvelles études (ECR et/ou ECC) de haute qualité sont nécessaires. Pour ce faire, les centres spécialisés en CMI chez l'enfant devraient collaborer.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La chirurgie mini-invasive (CMI) est une technique chirurgicale reconnue pour le traitement d'une variété de maladies bénignes. À l'heure actuelle, l'utilisation de la CMI chez les patients cancéreux progresse. Cependant, le rôle de la CMI chez les enfants présentant des tumeurs solides est moins clair qu'il ne l'est chez l'adulte. La CMI de diagnostic servant à l'obtention de spécimens de biopsie pour la pathologie est une technique acceptée en chirurgie oncologique pédiatrique, mais l'expérience est limitée quant à l'utilisation de la CMI pour la résection de tumeurs malignes.

Objectifs: 

Mettre au clair les différences de résultat entre les approches mini-invasive et ouverte dans le traitement des tumeurs solides intra-thoraciques et intra-abdominales chez l'enfant, pour ce qui concerne la survie globale, la survie sans événement, les métastases, le taux de récidive et la morbidité chirurgicale.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué une recherche dans les bases de données électroniques MEDLINE/PubMed (de 1966 à février 2011), EMBASE/Ovid (de rom 1980 à février 2011) et CENTRAL (The Cochrane Library 2011, numéro 1) au moyen de termes pré-spécifiés. Nous avons également recherché dans les bibliographies d'articles pertinents et de revues, dans des actes de conférences et des bases de données d'essais en cours.

Critères de sélection: 

Des essais contrôlés randomisés (ECR) ou des essais cliniques contrôlés (ECC) comparant la CMI et la chirurgie ouverte pour le traitement des tumeurs solides intra-thoraciques ou intra-abdominales chez l'enfant (de 0 à 18 ans).

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont effectué, de manière indépendante, la sélection des études.

Résultats principaux: 

Aucune étude répondant aux critères d'inclusion de cette revue n'a été identifiée.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.