Drainage de routine pour transplantation hépatique orthotopique

Les chirurgiens insèrent un drain (un tube émergeant du ventre vers l'extérieur) dans l'intention de détecter, surveiller, ou prévenir toute accumulation de sang ou de fluides corporels dans la cavité abdominale après l'opération. C'est ce que l'on appelle un drain abdominal. Bien que cette pratique soit la norme pour les patients subissant une transplantation hépatique, certaines études récentes ont suggéré que l'utilisation systématique d'un drainage abdominal pouvait ne pas être utile, voire être nuisible. Nous avons effectué une recherche dans la littérature médicale afin de déterminer si l'utilisation systématique des drains abdominaux était bénéfique ou nuisible chez les patients subissant une transplantation hépatique.

-Nous ne sommes pas parvenus à identifier des essais randomisés (qui ont parmi les différents types d'études, le plus fort potentiel d'apporter une réponse précise). Nous n'avons pas été en mesure de localiser de tels essais. Nous avons identifié trois études non-randomisées. Ces études risquaient toutes fortement d'apporter des réponses inexactes à la question. Les résultats rapportés dans ces études étaient contradictoires. Ceci met en évidence la nécessité de réaliser des essais randomisés bien conçus. De tels essais devront être très bien conçus de manière à apporter la réponse correcte à la question. De tels essais devront aussi inclure suffisamment de patients pour réduire l'effet de hasard dans la découverte de la réponse correcte. Les résultats des études non-randomisées montrent que la question du drainage abdominal de routine dans la transplantation hépatique est une question de recherche clinique importante. Actuellement, il n'y a pas de preuve permettant de conclure que le drainage abdominal de routine est utile ou nocif chez les patients subissant une transplantation hépatique orthotopique.

Conclusions des auteurs: 

Actuellement, il n'y a pas de preuve permettant de conclure que le drainage abdominal de routine est utile ou nocif chez les patients subissant une transplantation hépatique orthotopique. Les preuves issues des études non-randomisées sujettes à un risque élevé de biais ont révélé des résultats contradictoires concernant l'impact du drainage de routine dans la transplantation hépatique orthotopique sur les effets indésirables graves, indiquant que cette question est une question de recherche clinique importante. Des essais cliniques randomisés bien conçus ayant des effectifs suffisants pour réduire les erreurs systématiques et les erreurs aléatoires sont nécessaires.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'utilisation systématique d'un drainage abdominal chez les patients subissant une transplantation hépatique est controversée.

Objectifs: 

Évaluer les effets bénéfiques et nocifs du drainage abdominal de routine après une transplantation hépatique orthotopique en comparaison avec l'absence de drainage et examiner différents types de drains.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué une recherche dans le Registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) dans The Cochrane Library, MEDLINE, EMBASE, Science Citation Index Expanded, et le Méta-registre des essais contrôlés jusqu'au mois de mars 2011 pour identifier les essais randomisés.

Critères de sélection: 

Nous avions prévu d'inclure uniquement les essais cliniques randomisés (indépendamment de la langue, de la mise en aveugle, ou du statut de la publication) abordant cette question.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont indépendamment identifié les essais à inclure. Deux auteurs devaient extraire les données de façon indépendante. Nous avions prévu d'analyser les données avec à la fois un modèle à effets fixes et un modèle à effets aléatoires en utilisant le logiciel RevMan Analysis. Pour chaque critère de jugement, nous avions prévu de calculer le risque relatif (RR) ou la différence moyenne (DM) avec intervalles de confiance (IC) à 95 % sur la base d'une analyse en intention de traiter, quand cela était possible.

Résultats principaux: 

Nous n'avons identifié aucun essai clinique randomisé abordant cette question.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.