Méthodes de fixation du tube endotrachéal chez le nouveau-né

Question de la revue

Au fil des ans, plusieurs méthodes différentes ont été utilisées pour fixer le tube endotrachéal chez le nouveau-né ventilé. Nous avons examiné les éléments de preuve sur la méthode la plus efficace pour fixer un tube endotrachéal chez les nourrissons nécessitant une ventilation mécanique. Nous avons trouvé cinq essais contrôlés randomisés ayant comparé différentes méthodes de fixation du tube endotrachéal et étudié leurs effets sur les critères tels que l'extubation accidentelle.

Contexte

Comme les soins néonatals et les taux de survie de bébés prématurés continuent à s'améliorer, il y aura un besoin continu pour l'intubation et la ventilation des nouveau-nés. S'agissant souvent des bébés les plus malades de la maternité, l'optimisation des pratiques dans ce domaine pourrait influer sur les résultats. L'objectif de la fixation efficace du tube endotrachéal est de fournir une ventilation optimale en continu tout en minimisant le risque de développer des complications en raison d'un tube instable.

Date de recherche

Les preuves sont à jour jusqu'à juin 2013.

Caractéristiques des études

Les cinq études incluses dans cette revue ont recruté des patients intubés et ventilés dans une nursery de soins intensifs néonatals. La durée des essais allait du temps requis pour remplir les petites cibles de recrutement jusqu'à 10 mois. Le nombre de participants dans les études variait de 30 à 203 nouveau-nés ventilés.

Principaux résultats

L'extubation accidentelle était le critère mesuré dans les cinq études et le résultat d'intérêt de cette revue. Les autres critères secondaires comprenaient les traumatismes de la peau, le déplacement du tube et les taux de re-fixation préventive. Les cinq études ont comparé des méthodes de fixation du tube endotrachéal qui étaient trop dissemblables pour pouvoir combiner les données ou les inclure dans une méta-analyse.

Qualité des preuves

La qualité globale des preuves était faible. Des limitations dans la conception et la mise en œuvre étaient évidentes à différents degrés dans les cinq études. Aucune des études n'indiquait si l'allocation avait été dissimulée. En raison de la nature de l'intervention, la mise en aveugle n'était pas possible dans ces études, mais aucune des études n'indiquait si les données avaient été recueillies en aveugle et cela leur conférait des risques de biais. Une étude comportait un grand groupe de nouveau-nés exclus de l'analyse ainsi qu'un biais de publication. Des résultats concluants issus d'essais bien conçus et menés pourraient aider à optimiser les pratiques actuelles.

Conclusions des auteurs: 

Cette revue a mis en évidence la nécessité de réaliser d'autres études bien conçues et achevées sur cette procédure néonatale courante. Les preuves manquent pour déterminer la méthode la plus efficace et sûre pour stabiliser le tube endotrachéal chez le nouveau-né ventilé.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La fixation du tube endotrachéal est une procédure courante dans l'unité de soins intensifs néonatals. La fixation adéquate du tube est essentielle pour assurer une ventilation efficace de l'enfant tout en minimisant les complications potentielles secondaires à l'intervention. Les méthodes utilisées pour fixer le tube endotrachéal varient souvent d'une unité à l'autre, et différent parfois même entre les fournisseurs de soins de santé opérant dans la même nursery.

Objectifs: 

Comparer les différentes méthodes de fixation du tube endotrachéal chez le nouveau-né ventilé et leurs effets sur le risque d'extubation accidentelle et d'autres complications potentielles pouvant résulter d'un tube endotrachéal instable.

La stratégie de recherche documentaire: 

Une recherche de la littérature dans MEDLINE (de 1966 à juin 2013), CINAHL (de 1982 à juin 2013) et CENTRAL dans la Bibliothèque Cochrane a été réalisée pour identifier des essais pertinents à analyser.

Critères de sélection: 

Tous les essais randomisés et quasi randomisés portant sur des nourrissons intubés pour la ventilation mécanique dans une nursery de soins intensifs néonatals comparant des méthodes de stabilisation du tube endotrachéal.

Recueil et analyse des données: 

Les données des études individuelles ont été recueillies afin de déterminer les méthodes comparées, la méthodologie d'essai et l'existence éventuelle de zones de biais pouvant affecter de manière significative les résultats des études. En particulier, les études ont été évaluées pour la mise en aveugle de la randomisation, de l'allocation, de l'intervention et de l'évaluation des résultats, l'exhaustivité du suivi et le compte-rendu sélectif.

Résultats principaux: 

Cinq essais contrôlés randomisés ont été identifiés et inclus pour examen. L'extubation accidentelle était le critère le plus souvent mesuré (cinq études). Aucune des études ne rendait compte de la nécessité de ré-intubation ou le taux de mauvais positionnement du tube, mais une étude rapportait sur le déplacement du tube endotrachéal. Une variété d'autres effets indésirables ont été signalés, y compris la mortalité, l'incidence des traumatismes de la peau péri-orale et la re-fixation du tube. Les cinq études étaient de mauvaise qualité méthodologique et de petite taille, comportaient des risques importants de biais et comparaient des méthodes de fixation du tube endotrachéal qui étaient trop dissemblables pour pouvoir combiner les données ou les inclure dans une méta-analyse. Nous n'en avons pas rendu compte en plus de détail.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.