Chirurgie versus thérapies endoscopiques pour cancer précoce de l'œsophage dans l'œsophage de Barrett

Cette revue Cochrane a constaté qu'il n'y a pas d'essais contrôlés randomisés comparant les options de prise en charge dans ce domaine vital, c'est pourquoi des essais devraient être urgemment entrepris. L'utilisation des endothérapies dans la prise en charge des patients atteints d'un cancer précoce ou d'une dysplasie de haut grade dans l'œsophage de Barrett devrait être soumise à une recommandation par l'équipe multidisciplinaire impliquée dans le cas particulier. Des essais contrôlés randomisés correctement menés comparant la chirurgie aux endothérapies devront être réalisés avant qu'on ne puisse tirer de conclusions.

Conclusions des auteurs: 

Cette revue Cochrane a constaté qu'il n'y a pas d'essais contrôlés randomisés comparant des options de prise en charge dans ce domaine vital, c'est pourquoi des essais devraient être urgemment entrepris. Les problèmes avec ces méthodes randomisées tiennent à la nécessité de standardiser la chirurgie et les endothérapies dans tous les sites, de standardiser l'histopathologie dans tous les centres, d'évaluer quels sont les patients convenants à la chirurgie et de veiller à ce que les critères de jugement de l'étude soient pertinents, c.-à-d. la survie à long terme cinq ans ou plus) et la non progression de la dysplasie de haut grade.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'œsophage de Barrett est l'une des plus fréquentes lésions précancéreuses à travers le monde. La prise en charge chirurgicale constitue aujourd'hui la base du traitement du cancer avancé mais, depuis les années 1980, cela n'a que très peu amélioré la survie à cinq ans. En conséquence, l'amélioration de la survie repose sur la détection précoce au moyen de programmes de surveillance endoscopique. Le succès de cette stratégie repose sur le fait que les lésions précancéreuses de stade avancé et les cancers très précoces peuvent être guéris par une intervention. Il y a actuellement une controverse considérable quant à la méthode qui convient le mieux : c.-à-d. la chirurgie ouverte conventionnelle ou l'endothérapie les techniques utilisant l'endoscopie).

Objectifs: 

Nous avons utilisé des données issues d'essais contrôlés randomisés afin d'examiner l'efficacité des endothérapies en comparaison avec la chirurgie, chez les personnes souffrant de l'œsophage de Barrett, celles ayant des néoplasies précoces définies comme une dysplasie de haut grade DHG)) et celles atteintes d'un cancer précoce défini comme carcinome in situ, cancer précoce superficiellement invasif ou cancer superficiel T-1m T1-a) et T-1SM T1-b)).

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons utilisé la stratégie de recherche très sensible de Cochrane pour identifier des essais randomisés dans MEDLINE, EMBASE, CENTRAL, ISI Web of Science, EBMR, Controlled Trials MRCT, ISRCTN et LILACS, en juillet et août 2008. Les recherches ont été mises à jour en 2009 puis en Avril 2012.

Critères de sélection: 

Types d'études : des essais contrôlés randomisés comparant les endothérapies à la chirurgie dans le traitement de la dysplasie de haut grade DHG) ou du cancer précoce. Tous les types cellulaires de cancer ont été inclus c.-à-d. adénocarcinomes, carcinomes épidermoïdes et autres types inhabituels), mais cela sera abordé séparément.

Types de participants : des patients de tout âge et des deux sexes ayant un diagnostic confirmé histologiquement de néoplasie précoce DHG et cancer précoce) dans l'œsophage de Barrett ou le cancer épidermoïde de l'œsophage.

Types d'interventions ; endothérapies l'intervention) versus chirurgie le contrôle), toutes avec intention curative.

Recueil et analyse des données: 

Les rapports d'études remplissant les critères d'inclusion de cette étude auraient été analysés à l'aide des méthodes décrites dans l'Appendix 9.

Résultats principaux: 

Nous n'avons identifié aucune étude répondant aux critères d'inclusion. En total on a exclu 13 études qui n'étaient pas des essais contrôlés randomisés mais comparant les endothérapies à la chirurgie.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.