Utilisation de la doxycycline contre l'ostéoarthrite

Le présent résumé d'une revue Cochrane expose les connaissances actuelles issues de nos recherches concernant l'effet de la doxycycline contre l'arthrose. Après avoir recherché toutes les études pertinentes, deux études comprenant un total de 663 personnes ont été trouvées.

La revue montre que, chez les personnes souffrant d'arthrose :

- la doxycycline n'a pas entraîné d'amélioration cliniquement importante de la douleur ou de la fonction articulaires, tandis que la pertinence clinique du petit bénéfice en matière de réduction de l'espace articulaire est discutable ;

- la doxycycline entraîne probablement des effets secondaires. Nous ne disposons pas d'informations précises concernant les effets secondaires et les complications, notamment les effets secondaires rares mais graves.

Qu'est -ce que l'arthrose et qu'est -ce que la doxycycline ?

L'arthrose est une maladie des articulations qui touche par exemple le genou ou la hanche. Lorsqu'une articulation perd du cartilage, l'os se développe pour essayer de réparer la lésion. Cependant, au lieu d'améliorer la situation, l'os se développe anormalement et fait empirer les choses. Par exemple, l'os peut adopter une forme anormale et rendre l'articulation douloureuse et instable. Cela peut entraver la fonction de l'articulation ou réduire la capacité de la personne à utiliser ses genoux.

Il a été affirmé que la doxycycline, un type d'antibiotique, pourrait arrêter le processus de lésion des articulations. La doxycycline est prise sous la forme d'une pilule.

Dans le meilleur cas, les effets de la prise de doxycycline par des personnes souffrant d'arthrose sont ceux expliqués ci-dessous.

Pour la douleur :

- les effets de la doxycycline contre la douleur ne sont pas cliniquement importants ;

- les personnes ayant pris de la doxycycline ont déclaré ressentir une amélioration de leur douleur d'environ 1,9 sur une échelle allant de 0 (absence de douleur) à 10 (douleur extrême) après 18 mois ;

- les personnes ayant pris un placebo ont déclaré ressentir une amélioration de leur douleur d'environ 1,8 sur une échelle allant de 0 (absence de douleur) à 10 (douleur extrême) après 18 mois.

En d'autres termes :

- - sur 100 personnes ayant reçu de la doxycycline, 33 ont répondu au traitement (33 %) ;

- - sur 100 personnes ayant reçu un placebo, 31 ont répondu au traitement (31 %) ;

- deux personnes de plus ont répondu au traitement dans le groupe ayant reçu de la doxycycline par rapport au groupe traité par placebo (différence de 2 %).

 Pour la fonction articulaire :

- les effets de la doxycycline sur la fonction ne sont pas cliniquement importants ;

- les personnes ayant pris de la doxycycline ont déclaré ressentir une amélioration de leur fonction articulaire d'environ 1,4 sur une échelle allant de 0 (absence d'incapacité) à 10 (incapacité extrême) après 18 mois ;

- les personnes ayant reçu un placebo ont déclaré ressentir une amélioration de leur fonction articulaire d'environ 1,2 sur une échelle allant de 0 (absence d'incapacité) à 10 (incapacité extrême) après 18 mois.

En d'autres termes :

- sur 100 personnes ayant utilisé la doxycycline, 29 ont répondu au traitement (29 % ) ;

- sur 100 personnes ayant eu recours à un placebo, 26 ont répondu au traitement (26 %) ;

- trois personnes de plus ont répondu au traitement dans le groupe traité avec de la doxycycline par rapport au groupe traité avec un placebo (différence de 3 %).

Pour les effets secondaires :

- sur 100 personne ayant pris de la doxycycline, 20 ont ressenti des effets secondaires de tout type (20 %) ;

- sur 100 personne ayant pris un placebo, 15 ont ressenti des effets secondaires de tout type (15 %) ;

- cinq personnes en plus on ressenti des effets secondaires de tout type dans le groupe ayant pris de la doxycycline par rapport au groupe ayant reçu un placebo (différence absolue de 5 %).

Conclusions des auteurs: 

Dans cette mise à jour, la qualité des preuves d'efficacité est passée de faible à modérée et nous a confirmé que l'amélioration des symptômes grâce à la doxycycline est minime voire inexistante, tandis que le petit bénéfice en matière de réduction de l'espace articulaire présente une pertinence clinique discutable et des problèmes de sécurité supérieurs aux bénéfices. Les intervalles de confiance pour l'ensemble des données permettent désormais d'exclure toute différence cliniquement pertinente dans l'amélioration des symptômes et le petit bénéfice en matière de réduction de l'espace articulaire ne compense pas les effets délétères.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'arthrose est une maladie articulaire chronique dans laquelle on observe une dégénérescence du cartilage articulaire. Des données pré-cliniques suggèrent que la doxycycline pourrait agir comme un agent modificateur de la maladie pour le traitement de l'arthrose pouvant potentiellement ralentir la dégénérescence cartilagineuse. Ceci est la mise à jour d'une revue Cochrane publiée pour la première fois en 2009.

Objectifs: 

Examiner les effets de la doxycycline par rapport à un placebo ou à l'absence d'intervention sur la douleur et la fonction articulaires chez les personnes souffrant d'arthrose de la hanche ou du genou.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL ( Bibliothèque Cochrane 2008, numéro 3), MEDLINE, EMBASE et CINAHL jusqu'au 28 juillet 2008, avec une mise à jour réalisée le 16 mars 2012. En outre, nous avons consulté des actes de conférence et des références bibliographiques, et contacté des auteurs.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus les études lorsqu'il s'agissait d'essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés qui comparaient la doxycycline, quels que soient le dosage et la formulation, à un placebo ou à l'absence d'intervention chez les personnes souffrant d'arthrose du genou ou de la hanche.

Recueil et analyse des données: 

Nous avons extrait les données en double. Nous avons contacté des investigateurs pour obtenir les informations manquantes concernant les résultats ou critères de jugement. Nous avons calculé les différences moyennes lors du suivi entre les groupes expérimentaux et témoins pour les critères continus et calculé les risques relatifs (RR) pour les critères binaires.

Résultats principaux: 

Nous avons trouvé un nouvel essai (232 participants) et inclus deux essais (663 participants) dans cette mise à jour. La qualité méthodologique ainsi que la qualité des rapports sur les essais ont été considérées comme modérées. À la fin du traitement, les résultats cliniques étaient similaires entre les deux groupes, avec une ampleur de l'effet de -0,05 (intervalle de confiance (IC) à 95 % -0,22 à 0,13), ce qui correspond à une différence des scores de douleur entre la doxycycline et le groupe témoin de -0,1 cm (IC à 95 % -0,6 à 0,3 cm) sur une échelle visuelle analogique de 10 cm, ou à 32 % versus 29 % d'amélioration par rapport au début du traitement dans les groupe test et témoin respectivement (différence 3 %; IC à 95%, entre -5 % à 10 %). L'ampleur de l'effet pour la fonction était de -0,07 (IC à 95 % -0,25 à 0,10), ce qui correspond à une différence entre le groupe traité par doxycycline et le groupe témoin de -0,2 (IC à 95 % -0,5 à 0,2) sur la sous-échelle des incapacités Western Ontario and McMaster Universities Arthritis Index (WOMAC) avec une échelle allant de 0 à 10, soit 24 % versus 21 % d'amélioration dans le groupe test et le groupe témoin, respectivement (différence de 3 %; IC à 95 %, entre -3 % et 10 %). La différence de changements de l'espace articulaire minimum évaluée dans un essai montrait un bénéfice de la doxycycline (-0,15 mm ; IC à 95 %, entre -0,28 et -0,02 mm), ce qui correspond à une ampleur faible de l'effet de -0,23 unités de déviation standard (IC à 95 % de -0,44 à -0,02). Davantage de participants ont abandonné le groupe de la doxycycline par rapport au groupe du placebo en raison d'événements indésirables (RR 2,28 ; IC à 95 % 1,06 à 4,90). Il n'y a aucune preuve que les participants dans le groupe de la doxycycline ont connu des événements indésirables plus graves que les patients dans le groupe sous placebo, mais la quantification était imprécise (RR 1,07 ; IC à 95 % 0,68 à 1,68).

Notes de traduction: 
Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.