Formotérol et budésonide pour le soulagement des symptômes de l'asthme chez l'adulte et l'enfant.

Les inhalateurs combinés de formotérol et de budésonide peuvent être utilisés comme traitement au long cours ou traitement de soulagement des symptômes de l'asthme. Trois essais incluant 5905 participants ont été inclus. Nous avons trouvé très peu de preuves en relation avec l'usage du formotérol et du budésonide en soulagement des symptômes chez des individus souffrant d'asthme léger, mais chez les individus souffrant d'asthme plus sévère qui avaient souffert de crises malgré leur traitement de fond de corticoïdes inhalés, nous avons trouvé que l’association formotérol /budésonide de soulagement se comparaient favorablement à la terbutaline pour la réduction des crises d'asthme qui nécessitaient un traitement de corticoïdes oraux. Cependant, seule une petite proportion des "crises sévères d'asthme" comme définies dans les essais menait à des hospitalisations, et aucun bienfait significatif global n'a été montré pour ce résultat. Chez les enfants dont l'asthme n'était pas contrôlé sous corticoïdes inhalés en traitement de fond, moins d'événements indésirables graves ont été rapportés en utilisant le formotérol et le budésonide en soulagement des symptômes mais aussi en traitement d'entretien.

Conclusions des auteurs: 

Dans l'asthme modéré nous ne savons pas encore si les patients qui utilisent un inhalateur de budésonide/formotérol en soulagement des symptômes de l'asthme en tirent des bénéfices cliniques importants; Dans l'asthme plus grave, deux études comprenaient des patients qui n'étaient pas contrôlés sous corticoïdes inhalés, et qui avaient souffert de crises dans l'année précédente, et qui avaient ensuite réduit leurs corticoïdes inhalés d'entretien dans les deux groupes d'étude. Sous ces conditions, les études ont démontré une réduction du risque de crises qui nécessitent des corticoïdes oraux avec budésonide/formotérol d'entretien et de soulagement comparé au budésonide/formotérol d'entretien et la terbutaline ou le formotérol de soulagement. L’incidence des événements indésirables graves chez les enfants étaient aussi moindres sous budésonide/formotérol en traitement d'entretien et de soulagement dans une étude qui comportait aussi des enfants qui n'étaient pas contrôlés sous corticoïdes inhalés, et qui avaient réduit leurs corticoïdes inhalés d'entretien au début de l'étude Cette étude comparait aussi une dose d'entretien exploratoire de budésonide/formotérol qui n'était pas encore approuvée.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le formotérol a une fenêtre d'action rapide et peut ainsi être utilisé dans le soulagement des symptômes de l'asthme. Un inhalateur combiné peut délivrer du formotérol avec des doses différentes de corticoïdes inhalés; lorsqu'il est utilisé en soulagement, les deux médicaments seront délivrés plus fréquemment lorsque les symptômes de l'asthme augmentent. Cela peut potentiellement traiter à la fois la bronchoconstriction et l'inflammation dans les premières étapes des crises.

Objectifs: 

Pour évaluer l'efficacité et la sécurité des inhalateurs combinés contenant à la fois du formotérol et des corticoïdes inhalés, en tant que traitement de soulagement chez l'adulte et l'enfant souffrant d'asthme chronique.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons examiné le Registre Cochrane des essais du groupe spécialisé dans les voies aériennes en avril 2009, et aucune étude n'a été trouvée à inclure dans la revue.

Critères de sélection: 

Essais randomisés chez l'adulte et l'enfant souffrant d'asthme chronique, quand un inhalateur combiné contenant du formotérol et des corticoïdes inhalés est comparé à un bêta2-agoniste seul pour le soulagement des symptômes de l'asthme. Cela devrait être la seule différence planifiée entre les bras à l’essai.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de revue ont extrait indépendamment les caractéristiques et les résultats de chaque étude. On a demandé aux auteurs ou aux fabricants de fournir des données non publiées en relation avec les critères de jugement principaux.

Résultats principaux: 

Trois essais incluant 5905 participants ont été inclus. Chez les patients souffrant d'asthme léger qui n'ont pas besoin de traitement d'entretien, aucun avantage clinique important du budésonide/formotérol en tant que soulageur n'a été trouvé par rapport au formotérol en tant que soulageur.

Deux études comprenaient des patients avec un asthme plus sévère qui n'étaient pas contrôlés sur forte dose de corticoïdes inhalés (environ 700 mcg/jour chez les adultes), et qui avait souffert de crises d'asthme cliniquement importantes dans l'année précédente. Les hospitalisations en rapport avec l'asthme dans les deux études comparant le budésonide/formotérol en traitement d'entretien et en traitement de soulagement (avec la même dose de budésonide/formotérol pour l'entretien), avec de la terbutaline comme soulageur ont rapporté un rapport de cote de 0,68 (IC à 95% entre 0,40 et 1,16), qui n'était pas statistiquement significatif. Chez les adultes, une réduction des crises nécessitant des corticoïdes oraux a été notée comparée à la terbutaline, rapport de cote 0,54 (IC à 95% entre 0,44 et 0,65), ce qui se traduit en un nombre de sujets à traiter sur 12 mois de 15 (IC à 95% entre 13 et 21). L'étude chez les enfants a trouvé moins d'événements indésirables graves avec le budésonide/formotérol utilisé en traitement d'entretien et en traitement de soulagement. Aucune différence significative dans la croissance annuelle des enfants utilisant du budésonide/formotérol de soulagement n'a été notée par rapport à la terbutaline.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.