Tests combinés d'antibiotiques contre les infections aiguës à Pseudomonas aeruginosa dans la mucoviscidose

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

La principale cause de décès chez les personnes atteintes de mucoviscidose est due à une infection pulmonaire chronique. L'espérance de vie de ces personnes est désormais prolongée en raison de l'utilisation agressive d'antibiotiques pour traiter les infections pulmonaires. Les antibiotiques sont généralement choisis en fonction de leurs résultats à des tests de laboratoire réalisés séparément sur chaque antibiotique contre une bactérie (ou microbe) présente dans les poumons d'une personne atteinte de mucoviscidose. Les antibiotiques testés en combinaison peuvent agir sur une bactérie même s'ils sont inefficaces lorsqu'ils sont testés seuls. Nous ignorons, cependant, si le choix d'antibiotiques pour traiter des infections pulmonaires provoquées par Pseudomonas aeruginosa (P. aeruginosa) chez les personnes atteintes de mucoviscidose, en fonction de leurs résultats à des tests d'antibiotiques réalisés en combinaison, est meilleur que le choix d'antibiotiques en fonction de leurs résultats à des tests d'antibiotiques réalisés séparément.

Les recherches ont permis d'identifier une étude qui essayait de répondre à cette question et qui était éligible pour être incluse dans cette revue. Il s'agissait d'une étude clinique contrôlée, en double aveugle, randomisée et multicentrique. Elle cherchait à déterminer si l'utilisation des résultats à des tests d'antibiotiques réalisés en combinaison par rapport aux résultats à des tests d'antibiotiques réalisés séparément améliorait les résultats cliniques chez les personnes atteintes de MV présentant des infections pulmonaires. Cette étude randomisait 132 personnes atteintes de mucoviscidose, dont la majorité présentait des infections pulmonaires à P. aeruginosa. Les chercheurs de l'étude ont pu nous fournir les données de personnes infectées uniquement par P. aeruginosa concernant le délai jusqu'à l'infection pulmonaire suivante. Le choix d'antibiotiques pour traiter les infections pulmonaires à P. aeruginosa chez les personnes atteintes de mucoviscidose, en fonction des résultats à des tests d'antibiotiques réalisés en combinaison, n'a pas allongé le délai jusqu'à l'infection pulmonaire suivante par rapport au choix d'antibiotiques en fonction de tests d'antibiotiques réalisés séparément.

L'étude était limitée car elle n'était pas conçue pour examiner spécifiquement les personnes atteintes de mucoviscidose présentant des infections à P. aeruginosa. De plus, le choix d'antibiotiques pour traiter les infections pulmonaires dans la mucoviscidose en fonction de tests d'antibiotiques réalisés en combinaison pourrait être efficace uniquement chez les personnes ayant déjà connu l'échec d'un traitement antibiotique basé sur des tests d'antibiotiques réalisés séparément. Les futures études examinant ces questions nécessiteront une collaboration internationale, en raison du nombre limité de personnes atteintes de mucoviscidose répondant à ces critères.

Conclusions des auteurs: 

Les preuves actuelles, limitées à une étude, montrent qu'elles sont insuffisantes pour déterminer l'effet du choix d'antibiotiques en fonction de tests combinés de sensibilité antimicrobienne par rapport au choix d'antibiotiques en fonction de tests standard de sensibilité antimicrobienne dans le traitement d'exacerbations pulmonaires aiguës chez les personnes atteintes de MV présentant une infection chronique à P. aeruginosa. Un essai multicentrique international de grande taille devra être réalisé pour examiner davantage cette question.

Le seul essai inclus dans cette revue a été publié en 2005 et nous n'avons identifié aucun essai pertinent jusqu'en septembre 2011. Nous n'avons donc pas l'intention de mettre à jour cette revue tant que de nouveaux essais n'auront pas été publiés. Cependant, nous effectuerons deux fois par an des recherches dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur la mucoviscidose.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le traitement antibiotique contre les exacerbations pulmonaires aiguës chez les personnes atteintes de mucoviscidose (MV) est généralement choisi en fonction des résultats de médicaments individuels à des tests de sensibilité antimicrobienne. Ces tests combinés de sensibilité antimicrobienne évaluent l'efficacité de combinaisons de médicaments composés de deux ou trois antibiotiques in vitro et peuvent souvent démontrer l'efficacité antimicrobienne contre des isolats bactériens, même lorsque des antibiotiques individuels ont peu ou aucun effet. Par conséquent, le choix d'antibiotiques en fonction de tests combinés de sensibilité antimicrobienne pourrait potentiellement améliorer la réponse au traitement chez les personnes atteintes de MV présentant des exacerbations aiguës.

Objectifs: 

Comparer un traitement antibiotique basé sur des tests standard de sensibilité antimicrobienne à un traitement antibiotique basé sur des tests combinés de sensibilité antimicrobienne dans le traitement d'exacerbations pulmonaires aiguës chez les personnes atteintes de MV présentant une infection chronique à P. aeruginosa.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons identifié des essais pertinents dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur la mucoviscidose.

Date des dernières recherches : 8 juillet 2013.

Critères de sélection: 

Des essais contrôlés randomisés et quasi randomisés comparant un traitement antibiotique basé sur des tests standard de sensibilité antimicrobienne à un traitement antibiotique basé sur des tests combinés de sensibilité antimicrobienne dans le traitement d'exacerbations pulmonaires aiguës de la MV dues à une infection chronique à P. aeruginosa.

Recueil et analyse des données: 

Les deux auteurs ont indépendamment sélectionné les essais, évalué leur qualité méthodologique et extrait des données des études éligibles. Ils ont également contacté les chercheurs des études afin d'obtenir des informations supplémentaires.

Résultats principaux: 

Les recherches ont identifié une étude éligible pouvant être incluse dans cette revue. Elle cherchait à déterminer de manière prospective si le recours à plusieurs tests combinés d'antibiotiques bactéricides (MCBT pour « multiple combination bactericidal antibiotic testing ») améliorait les résultats cliniques chez les participants atteints de MV présentant des exacerbations pulmonaires aiguës qui étaient infectés par des bactéries multirésistantes. Un total de 132 participants étaient randomisés dans cette étude. Les chercheurs de l'étude ont fourni des données propres aux participants uniquement infectés par P. aeruginosa concernant le critère de jugement principal : le délai jusqu'à l'exacerbation pulmonaire suivante. Pour le « délai jusqu'à l'exacerbation pulmonaire suivante » des participants uniquement infectés par P. aeruginosa, le hazard ratio était de 0,82, favorisant le groupe témoin (IC à 95% 0,44 à 1,51) (P = 0,52). Les données n'ont pas fourni de preuves selon lesquelles les tests combinés de sensibilité étaient plus efficaces que les tests de sensibilité standard.

Notes de traduction: 
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.