Le plasma riche en plaquettes (PRP) autologue pour le traitement des plaies chroniques

Question de la revue

Qu'est-ce que le plasma riche en plaquettes autologue et est-il utile pour le traitement des plaies chroniques ?

Contexte

Les plaies chroniques (ou ulcères) sont des brèches cutanées qui ne cicatrisent pas, ou nécessitent un long temps pour guérir, et réapparaissent fréquemment. Les plaies chroniques comprennent les plaies de pression, les ulcères veineux de jambe, les ulcères artériels, les ulcères neurotrophiques et les ulcères du pied chez les personnes souffrant de diabète. Le plasma riche en plaquettes (PRP) autologue est un traitement cicatrisant potentiel des plaies parce qu'il contient de la fibrine (une substance produite par le foie induisant la coagulation du sang) et de fortes concentrations de facteurs de croissance qui sont censés aider à la guérison. Nous avons examiné les données probantes relatives à l'effet du PRP autologue sur la cicatrisation des plaies chez des patients âgés de 18 ans ou plus avec des plaies chroniques de toute origine (telles que les plaies de pression, les ulcères artériels, les ulcères veineux). Nous avons également inclus des patients avec des plaies d'étiologie mixte, par exemple des ulcères artério-veineux.

Ce que nous avons trouvé

Nous avons inclus 10 essais cliniques randomisés, portant sur un total de 442 participants (moyenne d'âge de 61 ans et 42 % de femmes). Quatre études incluses ont recruté des personnes avec des plaies chroniques diverses ; trois études ont recruté des personnes souffrant d'ulcères veineux de jambe, et les trois autres études ont inclus des personnes souffrant de diabète qui avaient des ulcères du pied. La durée médiane de traitement était de 12 semaines. Tous les essais, sauf trois, rapportaient les sources de financement. Quatre de ces études avaient reçu un soutien financier des sociétés fabriquant les dispositifs PRP.

Les résultats étaient non-concluants quant à savoir si le PRP autologue améliore la cicatrisation des plaies chroniques, globalement en comparaison avec le traitement standard. Le PRP autologue peut augmenter la cicatrisation des ulcères du pied chez les personnes souffrant de diabète par rapport à des soins standard, mais il n'est pas clair si le PRP autologue a un effet sur d'autres types de plaies chroniques. Trois études ont rendu compte de complications de la plaie telles qu'une infection ou une dermatite, mais les résultats n'ont montré aucune différence dans le risque d'événements indésirables entre les patients traités par PRP ou par les soins standards. Ces résultats sont basés sur des preuves de faible qualité en raison du petit nombre d'études et de patients inclus, et de leur qualité méthodologique médiocre.

Ce résumé en langage simplifié est à jour en date du 16 juin 2015.

Conclusions des auteurs: 

Le PRP pourrait améliorer la cicatrisation des ulcères du pied associés au diabète, mais cette conclusion est basée sur des preuves de faible qualité issues de deux ECR de petite taille. Il n'est pas clair si le PRP a une influence sur la cicatrisation des autres plaies chroniques. La qualité globale des données sur le PRP autologue pour le traitement des plaies chroniques est faible. Il existe très peu d'ECR évaluant le PRP, ils ne sont pas assez puissants pour détecter les effets du traitement, s'ils existent, et sont généralement à risque de biais élevé ou incertain. Des essais cliniques bien conçus et de puissance convenable sont nécessaires.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le plasma riche en plaquettes (PRP) autologue est un traitement qui contient de la fibrine et une concentration élevée de facteurs de croissance avec le potentiel pour améliorer la cicatrisation des plaies chroniques. Ceci est la première mise à jour d'une revue publiée pour la première fois en 2012.

Objectifs: 

Déterminer si le PRP autologue favorise la cicatrisation des plaies chroniques.

La stratégie de recherche documentaire: 

En juin 2015, pour cette première mise à jour, nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library) ; Ovid MEDLINE ; Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations) ; Ovid EMBASE ; et EBSCO CINAHL. Nous avons également recherché des essais en cours et non publiés dans la plateforme de registres d'essais cliniques de l'OMS, l'ICTRP (International Clinical Trials Registry Platform) (recherche effectuée en janvier 2015). Nous n'avons imposé aucune restriction concernant la langue, la date de publication, ou l'environnement de l'étude.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés (ECR) ayant comparé le PRP autologue avec un placebo ou des traitements alternatifs pour tout type de plaie chronique chez l'adulte. Nous n'avons appliqué aucune restriction de date ou de langue.

Recueil et analyse des données: 

Nous avons utilisé la méthodologie Cochrane standard, incluant deux évaluateurs qui ont, de manière indépendante, fait la sélection des études pour l'inclusion, l'extraction des données et l'évaluation du risque de biais.

Résultats principaux: 

La recherche a identifié un nouvel ECR, donnant un total de 10 ECR inclus (442 participants, 42 % de femmes). Le nombre médian de participants par ECR était de 29 (plage de 10 à 117). Quatre ECR ont recruté des personnes avec des plaies chroniques diverses ; trois ECR ont recruté des personnes souffrant d'ulcères veineux de jambe, et trois ECR ont pris en compte les ulcères du pied chez des personnes souffrant de diabète. La durée médiane de traitement était de 12 semaines (plage de 8 à 40 semaines).

Il n'est pas clair si, globalement, le PRP autologue améliore la cicatrisation des plaies chroniques par rapport au traitement standard (avec ou sans placebo) (risque relatif (RR) 1,19, intervalle de confiance (IC) à 95 % de 0,95 à 1,50 ; = 27 %, preuves de faible qualité, 8 ECR, 391 participants). Le PRP autologue pourrait augmenter la cicatrisation des ulcères du pied chez les personnes souffrant de diabète par rapport à des soins standards (avec ou sans placebo) (RR 1,22, IC à 95 % de 1,01 à 1,49 ; = 0 %, preuves de faible qualité, 2 ECR, 189 participants). Il n'est pas clair si le PRP autologue affecte la cicatrisation des ulcères veineux de jambe (RR 1,02, IC à 95 % de 0,81 à 1,27 ; = 0 %). Il n'est pas clair s'il existe une différence dans le risque d'événements indésirables entre les patients traités par PRP ou par des soins standards (RR 1,05, IC à 95 % de 0,29 à 3,88 ; = 0 %, preuves de faible qualité provenant de 3 essais, 102 participants).

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Daniel Pinchenzon et révisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.