Restriction protéique chez des enfants atteints d'une maladie rénale chronique

Les régimes à faible teneur en protéines peuvent retarder l'insuffisance rénale chez les adultes atteints d'une maladie rénale ; cependant, un régime à faible teneur en protéines chez un enfant peut entraver sa croissance. La revue a identifié 2 études (250 enfants) portant sur des enfants atteints d'une maladie rénale et découvert qu'un régime à faible teneur en protéines ne retarde pas l'évolution de l'insuffisance rénale (maladie rénale terminale). Les inquiétudes concernant les effets indésirables sur la croissance ne sont pas écartées.

Conclusions des auteurs: 

La réduction de l'absorption protéique ne semble pas avoir une incidence significative sur le retardement de l'évolution de la MRT chez les enfants.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La restriction protéique a été décrite pendant quelque temps pour les patients atteints d'une maladie rénale chronique (MRC). L'effet d'un régime à faible teneur en protéines sur le retardement de l'évolution de la maladie rénale terminale (MRT) chez des enfants et son incidence sur la croissance et la nutrition demeure non résolu.

Objectifs: 

Déterminer l'efficacité d'un régime à faible teneur en protéines pour retarder le début de la dialyse d'entretien et maintenir la nutrition chez les enfants.

La stratégie de recherche documentaire: 

Registre d'essai de Cochrane Renal Group, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, les listes de référence des ouvrages de néphrologie, les articles de revue et les études pertinentes.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés (ECR) qui comparent le régime protéique sans limitations par rapport à un régime limitant les protéines (selon les quantités sûres recommandées par l'OMS), avec des périodes de suivi d'au moins six mois, ont été inclus.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont indépendamment sélectionné les études. L'analyse statistique a été réalisée en utilisant le modèle à effets aléatoires. Les résultats dichotomiques sont exprimés sous la forme d'un risque relatif (RR) avec des intervalles de confiance (IC) à 95%. La différence moyenne (DM) a été utilisée lorsque les échelles de mesurage sont utilisées pour évaluer les effets du traitement.

Résultats principaux: 

Deux études (250 enfants) ont été identifiées : 124 d'entre eux ont reçu un régime à faible teneur en protéines et 126 un régime de contrôle. Aucune différence significative n'a été observée dans le nombre de décès rénaux (RR de 1,12, IC à 95% entre 0,54 et 2,33), l'évolution de la maladie rénale (élimination de la créatinine à deux ans : DM de 1,47, IC à 95% entre -1,19 et 4,14) ou croissance (poids - DM de 0,13, IC à 95% entre -1,10 et 0,84 ; hauteur - DM de -1,99, IC à 95% de -4,84 à 0,86).

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.