Le reiki dans le traitement de l'anxiété et de la dépression

Objectif de la revue

Cette revue systématique résume les éléments de preuve issus d'essais contrôlés randomisés ayant testé si le reiki était bénéfique pour les personnes souffrant d'anxiété ou de dépression.

Contexte

Le reiki est un traitement non médicamenteux utilisé chez les personnes souffrant d'anxiété ou de dépression, ou les deux. Le reiki est un traitement vieux de 2 500 ans, qui est décrit comme une thérapie énergétique vibratoire ou subtile, et qui est le plus souvent facilité par un léger toucher sur ou au-dessus du corps. Il n'existe cependant pas revue systématique des essais randomisés évaluant si ce traitement fonctionne dans ce groupe de personnes.

Caractéristiques des études

Nous avons trouvé trois études pour l'inclusion dans cette revue. La première étude portait sur des hommes présentant un diagnose de cancer de la prostate confirmé par biopsie qui ne recevaient pas de chimiothérapie et avaient choisi de recevoir une radiothérapie par faisceau externe ; la deuxième étude portait sur des participants vivant dans la communauté âgés de 55 ans et plus ; enfin, la troisième étude portait sur des étudiants universitaires. Ces études comprenaient des personnes souffrant d'anxiété ou de dépression, ou les deux, et ont rapporté leurs résultats séparément. Cela fait un total de seulement 25 personnes souffrant d'anxiété, 17 personnes souffrant de dépression et 20 personnes souffrant de l'une ou de l'autre mais sans précision. La recherche est à jour en date du 4 novembre 2014.

Principaux résultats

Très peu de gens souffrant d'anxiété ou de dépression, ou les deux, ont été inclus dans des études randomisées. Ainsi, les éléments de preuve sont insuffisants pour formuler des commentaires sur l'utilité du reiki dans le traitement de l'anxiété et de la dépression.

Qualité des preuves

La qualité des preuves est modérée au mieux, ce qui, ajouté à la pénurie de données, affaiblit encore les conclusions.

Conclusions des auteurs: 

Les éléments de preuve sont insuffisants pour déterminer si le reiki est utile pour les personnes de plus de 16 ans souffrant d'anxiété ou de dépression, ou les deux.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'anxiété et la dépression touchent de nombreuses personnes. Les traitements ne sont pas un succès complet et obligent souvent les gens à prendre des médicaments pendant de longues périodes. Beaucoup de gens cherchent d'autres traitements qui pourraient les aider. Parmi ceux-là, le reiki est un traitement vieux de 2 500 ans, qui est décrit comme une thérapie énergétique vibratoire ou subtile, le plus souvent facilité par un léger toucher sur ou au-dessus du corps. Des rapports ont fait l'état d'un soulagement de l'anxiété et de la dépression par le reiki, mais aucune revue systématique spécifique n'existe.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité du reiki dans le traitement de l'anxiété et de la dépression chez les personnes âgées de 16 ans et plus.

La stratégie de recherche documentaire: 

Recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL - toutes les années), le registre spécialisé du groupe Cochrane sur la dépression, l'anxiété et les névroses (CCDANCTR - toutes les années), EMBASE (1974 à novembre 2014), MEDLINE (1950 à novembre 2014), PsycINFO (1967 à novembre 2014) et AMED (1985 à novembre 2014). Des recherches supplémentaires ont été effectuées dans le système d'enregistrement des essais cliniques (ICTRP) de l'Organisation mondiale de la Santé ainsi que sur ClinicalTrials.gov pour identifier d'éventuelles études en cours ou non publiées. Toutes les recherches sont à jour en date du 4 novembre 2014.

Critères de sélection: 

Essais randomisés chez des adultes souffrant d'anxiété ou de dépression, ou les deux, comportant au moins un bras traité avec le reiki, administré par un praticien formé au reiki.

Recueil et analyse des données: 

Les deux auteurs de la revue ont décidé de façon indépendante de l'inclusion/exclusion des études et ont extrait les données. Un plan d'analyse préalable avait été défini mais n'a pas été nécessaire car les données étaient trop clairsemées.

Résultats principaux: 

Nous avons trouvé trois études pour l'inclusion dans cette revue. La première étude portait sur des hommes présentant un diagnose de cancer de la prostate non métastatique confirmé par biopsie qui ne recevaient pas de chimiothérapie et avaient choisi de recevoir une radiothérapie par faisceau externe ; la deuxième étude portait sur des participants vivant dans la communauté âgés de 55 ans et plus ; enfin, la troisième étude portait sur des étudiants universitaires.

Ces études comprenaient des sous-groupes souffrant d'anxiété et de dépression telles que définies par les scores de symptômes, et elles ont fourni des données séparément pour ces sous-groupes. Cela fait un total de seulement 25 personnes souffrant d'anxiété, 17 personnes souffrant de dépression et 20 personnes souffrant de l'une ou de l'autre, mais sans précision. Ainsi, les résultats n'ont pu être rapportés que de façon narrative. Ils ne mettent en évidence aucune preuve indiquant que le reiki est bénéfique ou néfaste dans cette population. Le risque de biais des études incluses a été généralement considéré comme étant imprécis ou élevé dans la plupart des domaines, ce qui réduit le niveau de certitude des éléments de preuve.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.