Mini orifice versus orifice standard pour l'ablation de la vésicule biliaire

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Les calculs biliaires touchent environ 10 % à 15 % de la population adulte occidentale. Entre 1 % et 4 % deviennent symptomatiques en l'espace d'un an. L'ablation de la vésicule biliaire (cholécystectomie) est le traitement principal pour les calculs biliaires symptomatiques. Plus d'un demi million de cholécystectomies sont réalisées chaque année aux seuls États-Unis. La cholécystectomie laparoscopique (ablation de la vésicule biliaire à travers un petit orifice, également nommé port) est aujourd'hui la méthode de cholécystectomie préférée. Dans la cholécystectomie laparoscopique conventionnelle, quatre ports sont généralement utilisés (deux de 10 mm de diamètre et deux de 5 mm de diamètre). Il a récemment été rendu compte de l'utilisation de ports plus petits. Dans cette revue basée sur 13 essais cliniques randomisés (tous à risque élevé de biais ou erreur systématique) totalisant 803 patients, nous avons constaté que la cholécystectomie laparoscopique à mini ports peut être menée à bien chez plus de 85 % des patients. Les autres patients ont pour la plupart été passés en cholécystectomie laparoscopique standard, mais certains ont été passés en cholécystectomie ouverte. Dans la plupart des essais, on ne disposait pas d'autres informations sur ces patients passés en cholécystectomie ouverte. Chez les patients pour lesquels on disposait d'informations, il n'y avait pas de mortalité signalée et il n'y avait pas de différence significative quant à la morbidité liée à la chirurgie ou au passage en cholécystectomie ouverte. La plupart des essais excluaient les patients passés en cholécystectomie laparoscopique standard. Chez les patients ayant subi une cholécystectomie laparoscopique par mini ports réussie, la douleur était considérablement plus faible, à différents moments, dans le groupe à mini ports que dans le groupe à ports standard. Cependant, en raison du manque d'informations quant à sa sécurité, la cholécystectomie laparoscopique à mini ports ne peut être recommandée de façon systématique en dehors d'essais cliniques randomisés bien conçus (c'est-à-dire, un essai clinique à faible risque d'erreurs systématiques et utilisant des effectifs de taille appropriée pour minimiser les erreurs aléatoires).

Conclusions des auteurs: 

La cholécystectomie laparoscopique à mini ports peut être menée à bien dans plus de 85 % des cas. Les patients chez qui une cholécystectomie laparoscopique élective à mini ports a été menée à bien, ressentaient moins de douleur que ceux ayant subi une cholécystectomie laparoscopique standard. Cependant, en raison du manque d'informations sur sa sécurité, la cholécystectomie laparoscopique à mini ports ne peut être recommandée en dehors d'essais cliniques randomisés bien conçus.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Dans la cholécystectomie laparoscopique conventionnelle (standard), quatre ports abdominaux sont utilisés (deux de 10 mm de diamètre et deux de 5 mm de diamètre). Il a récemment été rendu compte de l'utilisation de ports plus petits.

Objectifs: 

Évaluer les avantages et les inconvénients de la cholécystectomie laparoscopique à mini ports (définis comme des ports plus petits que les ports classiques) par rapport à la cholécystectomie laparoscopique standard.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons recherché des essais randomisés dans Le registre des essais contrôlés du groupe Cochrane sur les affections hépato-biliaires, le Registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) dans The Cochrane Library, MEDLINE, EMBASE et Science Citation Index Expanded jusqu'à septembre 2009.

Critères de sélection: 

N'ont été pris en considération pour la revue que les essais cliniques randomisés (indépendamment de la langue, de la mise en aveugle et du statut de publication) ayant comparé la cholécystectomie laparoscopique à mini ports à celle à ports standard.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont recueilli les données de façon indépendante. Nous avons analysé les données avec le modèle à effet fixe et avec le modèle à effets aléatoires au moyen du logiciel RevMan. Pour chaque résultat, nous avons calculé le risque relatif (RR), la différence moyenne (DM) ou la différence moyenne standardisée (DMS) avec des intervalles de confiance (IC) à 95 %.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus treize essais totalisant 803 patients randomisés en cholécystectomie laparoscopique à miniports (n = 416) ou à ports standard (n = 387). Dans douze essais, quatre ports ont été utilisés. Dans un essai, trois ports ont été utilisés. Le risque de biais de tous les essais était élevé. La cholécystectomie laparoscopique à mini ports a pu être menée à bien dans 87 % des cas. Les autres patients ont pour la plupart été passés en cholécystectomie laparoscopique standard, mais certains ont également été passés en cholécystectomie ouverte. Dans la plupart des essais, on ne disposait pas d'autres informations sur ces patients passés en cholécystectomie ouverte. Chez les patients pour lesquels on disposait d'informations, il n'y avait pas de mortalité signalée et il n'y avait pas de différence significative quant à la morbidité liée à la chirurgie ou au passage en cholécystectomie ouverte. La plupart des essais excluaient les patients passés en cholécystectomie laparoscopique standard. Chez les patients ayant subi une cholécystectomie laparoscopique par mini ports réussie, la douleur était considérablement plus faible, à différents moments, dans le groupe à mini ports que dans le groupe à ports standard.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.