Interventions pour le traitement des crises drépanocytaires douloureuses pendant la grossesse


Les éléments de preuve pour déterminer les effets bénéfiques et préjudiciables des interventions pour le traitement des crises drépanocytaires douloureuses pendant la grossesse sont inexistants.

La drépanocytose englobe un groupe de maladies héréditaires (génétiques) de l'hémoglobine qui se caractérise par une anomalie des globules rouges. Selon l'OMS, cette maladie est un problème de santé publique majeure.

La modification des globules rouges peut donner lieu à une lésion et à une occlusion des vaisseaux sanguins. Les complications les plus fréquentes de la drépanocytose sont les crises vaso-occlusives douloureuses. Parmi les traitements non chirurgicaux, l'on peut citer la transfusion de globules rouges concentrés, la suppléance hydrique, les analgésiques (anti-inflammatoires non stéroïdiens ou opiacés), l'oxygénothérapie et les stéroïdes (prednisone, dexaméthasone ou méthylprednisolone). Les femmes enceintes atteintes de drépanocytose ont un risque accru de crises drépanocytaires. Leurs enfants à naître présentent également un risque élevé de morbidité et de mortalité. L'efficacité et la sécurité des différents traitements sont donc particulièrement importantes. La drépanocytose peut, par exemple, provoquer une lésion placentaire sévère, mais les opiacés, comme la morphine, contractent les vaisseaux sanguins du placenta et sont donc dangereux pour le fœtus.

Les auteurs de cette analyse documentaire ont recherché dans la littérature médicale des essais contrôlés randomisés comparant l'efficacité et la sécurité des interventions non chirurgicales. Ils n'ont trouvé aucun essai clinique randomisé sur des interventions non chirurgicales pour le traitement des crises drépanocytaires douloureuses pendant la grossesse. Les femmes enceintes ont été exclues des essais cliniques portant sur les analgésiques opiacés ou non opiacés pour le traitement des crises drépanocytaires douloureuses.

Conclusions des auteurs: 

Cette analyse documentaire n'a identifié aucun essai clinique randomisé sur la sécurité et l'efficacité des interventions pour le traitement des crises drépanocytaires douloureuses pendant la grossesse. Les effets de ces interventions doivent être testés dans le cadre d'essais cliniques randomisés.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La drépanocytose est un groupe de maladies génétiques de l'hémoglobine. Dans le monde, environ 300 000 enfants atteints de ces maladies naissent chaque année. Les épisodes de douleurs aiguës drépanocytaires sont les causes les plus fréquentes d'hospitalisation. Chez les femmes atteintes de drépanocytose, la grossesse est associée à une incidence accrue de la morbidité et de la mortalité maternelle et fœtale. Les crises douloureuses constituent une complication sévère de cette maladie qui nécessite différentes interventions : transfusion de globules rouges concentrés, suppléance hydrique, analgésiques, oxygénothérapie et stéroïdes ; malheureusement, la méthode n'est pas standardisée.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité et la sécurité de différents protocoles de transfusion de globules rouges concentrés, d'oxygénothérapie, de suppléance hydrique, d'analgésiques et de stéroïdes pour le traitement des crises drépanocytaires douloureuses pendant la grossesse.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (décembre 2007), le registre des essais sur les hémoglobinopathies du groupe Cochrane sur la mucoviscidose et les autres maladies génétiques (octobre 2007), la base de données LILACS (de 1982 à décembre 2007) et sur les sites Web suivants : ClinicalTrials.gov (http://www.clinicaltrials.gov) (5 décembre 2007), Current Controlled Trials (http://controlled-trials.com/) (5 décembre 2007) et Sistema de Información Esencial en Terapéutica y Salud (http://www.icf.uab.es/informacion/Papyrus/sietes.asp) (1er décembre 2007). Nous avons également recherché manuellement dans des actes de conférence de l'European Haematology Association (juin 2007), de l'American Society of Hematology (décembre 2007) et dans les bibliographies de tous les articles analysés.

Critères de sélection: 

Notre objectif était d'inclure des essais cliniques randomisés.

Recueil et analyse des données: 

Nous envisagions de résumer les données en nous conformant à la méthodologie standard de la Cochrane Collaboration.

Résultats principaux: 

Nous n'avons trouvé aucun essai clinique randomisé sur des interventions (transfusion de globules rouges concentrés, oxygénothérapie, suppléance hydrique, analgésiques et stéroïdes) pour le traitement des crises drépanocytaires douloureuses pendant la grossesse.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.