Prostanoïdes pour le traitement des personnes atteintes d'une grave maladie artérielle périphérique des jambes

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Les personnes ayant les artères des membres inférieurs gravement rétrécies peuvent souffrir de douleurs au repos, d'ulcères ou de gangrène ; ce problème s'appelle l'ischémie critique des membres inférieurs. Il n'existe pas d'autre option que l'amputation pour les patients qui présentent une ischémie critique des membres inférieurs et qui ne peuvent pas recevoir d'intervention de sauvetage ou de reconstruction des artères. La question est de savoir si des médicaments spécifiques, tels que des prostanoïdes, réduisent la mortalité et la progression de la maladie, y compris les amputations, plus qu'un placebo ou d'autres traitements. Cette revue de 20 essais n'a découvert aucune preuve concluante indiquant que les prostanoïdes apportaient un bénéfice à long terme. Les prostanoïdes semblent être efficaces pour soulager les douleurs au repos et guérir les ulcères. L'iloprost pourrait également donner des résultats favorables concernant les amputations majeures. Les événements indésirables le plus fréquemment rapportés lors de l'utilisation de prostanoïdes ont été des maux de tête, des bouffées vasomotrices, des nausées, des vomissements et de la diarrhée.

Conclusions des auteurs: 

Malgré certains résultats positifs concernant le soulagement de la douleur au repos, la guérison des ulcères et les amputations, il n'existe d'après cette méta-analyse aucune preuve concluante de l'efficacité et de la sécurité à long terme de différents prostanoïdes chez des patients souffrant d'ICMI. D'autres essais randomisés, en double aveugle, de bonne qualité et bien menés, doivent être réalisés.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La maladie occlusive artérielle périphérique (MOAP) est une cause courante de morbidité et de mortalité en raison de maladies cardiovasculaires dans la population générale. Si de nombreux traitements ont été adoptés pour différents stades de la maladie, il n'existe pas d'autre option que l'amputation pour les patients présentant une ischémie critique des membres inférieurs (ICMI) et ne pouvant pas recevoir d'intervention de sauvetage ou de reconstruction.

Objectifs: 

Déterminer l'efficacité et l'innocuité des prostanoïdes chez les patients présentant une ICMI.

La stratégie de recherche documentaire: 

Le groupe Cochrane sur les maladies vasculaires périphériques a effectué une recherche dans son propre registre d'essais (dernière recherche en octobre 2009) et dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) dans The Cochrane Library (dernière recherche en 2009, numéro 4) afin de trouver des publications présentant des essais contrôlés randomisés (ECR) de prostanoïdes pour l'ICMI. Nous avons effectué des recherches supplémentaires dans MEDLINE, EMBASE, LILACS et SciSearch, et nous avons également contacté des sociétés pharmaceutiques et des experts afin de trouver des données non publiées et des essais encore en cours.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés décrivant l'efficacité et la sécurité des prostanoïdes comparé à un placebo ou à d'autres traitements de contrôle pharmacologiques chez des patients présentant une ICMI sans possibilité d'intervention de sauvetage ou de reconstruction.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont sélectionné des essais, évalué l'éligibilité et la qualité méthodologique des essais, et extrait les données de façon indépendante. Les désaccords ont été résolus par consensus ou par le troisième auteur.

Résultats principaux: 

Nous avons trouvé 532 références bibliographiques qui, après le premier passage au crible, ont donné 111 études potentielles. Enfin, après exclusion des études de mauvaise qualité et de celles manquant d'informations, 20 essais ont été inclus dans la revue.

Les prostanoïdes semblent être efficaces pour soulager la douleur au repos (risque relatif (RR) 1,32, intervalle de confiance (IC) à 95 % 1,10 à 1,57 ; P = 0,003) et soigner les ulcères (RR 1,54, IC à 95 % 1,22 à 1,96). L'iloprost donne également des résultats favorables concernant les amputations majeures (RR 0,69, IC à 95 % 0,52 à 0,93). Les événements indésirables le plus fréquemment rapportés lors de l'utilisation de prostanoïdes ont été des maux de tête, des bouffées vasomotrices, des nausées, des vomissements et de la diarrhée.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.