Ergothérapie pour les troubles cognitifs chez les patients victimes d'un accident vasculaire cérébral (AVC)

Les troubles cognitifs sont fréquents après un AVC et peuvent affecter les capacités d'un individu à réaliser ses activités quotidiennes telles que s'habiller, se nourrir et se doucher. L'objectif de l'ergothérapie est d'aider les patients à atteindre le niveau maximum d'indépendance fonctionnelle. Cette revue d'un essai portant sur 33 participants indique que les preuves sont actuellement insuffisantes pour établir l'efficacité de l'ergothérapie pour les troubles cognitifs des patients victimes d'un AVC. Des essais cliniques mieux planifiés et étudiant des interventions portant sur l'ergothérapie pour les troubles cognitifs post-AVC sont nécessaires.

Conclusions des auteurs: 

L'efficacité de l'ergothérapie pour les troubles cognitifs post-AVC demeure incertaine. Les preuves issues de cette revue ne permettent pas d'étayer ou de réfuter les bénéfices potentiels de la rééducation cognitive fournie dans le cadre de l'ergothérapie pour améliorer les capacités fonctionnelles dans le cadre des activités quotidiennes basiques et/ou les capacités cognitives spécifiques des patients victime d'un AVC. Des recherches supplémentaires sont nécessaires.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les troubles cognitifs sont une conséquence fréquente de l'AVC et peuvent avoir un impact sur les capacités d'une personne à réaliser ses activités quotidiennes. Les ergothérapeutes peuvent utiliser différentes stratégies d'intervention lorsqu'ils travaillent avec des patients présentant des troubles cognitifs après un AVC.

Objectifs: 

Déterminer si l'ergothérapie permet d'améliorer les performances fonctionnelles dans le cadre des activités basiques de la vie quotidienne (ADLVQ) et les capacités cognitives spécifiques des patients atteints de troubles cognitifs après un AVC.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre des essais du groupe Cochrane sur les accidents vasculaires cérébraux (dernière recherche effectuée en mai 2009), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (Bibliothèque Cochrane Numéro 1, 2009), MEDLINE (1966 à avril 2009), EMBASE (1980 à avril 2009), CINAHL (1982 à avril 2009), PsycINFO (1840 à avril 2009), PsycBITE, OTseeker et Dissertation Abstracts (ces trois derniers ayant été consultés jusqu'en avril 2009). Dans le but d'identifier d'autres essais publiés, non publiés et en cours, nous avons également recherché les références bibliographiques pertinentes dans Science Citation Index (SCI) et Social Science Citation Index (SSCI), examiné les références bibliographiques des études et revues pertinentes, effectué une recherche manuelle dans les revues d'ergothérapie pertinentes et contacté les principaux chercheurs de ce domaine d'étude.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés évaluant une intervention portant sur la rééducation cognitive d'adultes victime d'un AVC défini cliniquement et présentant des troubles cognitifs confirmés. L'intervention devait être réalisée par un ergothérapeute ou sous la supervision d'un ergothérapeute.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de revue ont examiné les résumés potentiellement conformes aux critères d'inclusion, évalué la qualité et extrait les données de manière indépendante. Les résultats ont été présentés en utilisant les différences moyennes.

Résultats principaux: 

Un essai portant sur 33 participants a été inclus dans cette revue. Aucune différence n'a été observée entre les groupes pour les deux critères d'évaluation pertinents mesurés : l'amélioration des capacités de perception temporelle et l'amélioration des ADLVQ basiques sur l'index de Barthel.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.