Interventions non chirurgicales pour le pied plat chez l’enfant

Ce résumé d’une revue Cochrane présente les connaissances actuelles issues de la recherche sur l’effet des traitements non chirurgicaux pour le pes planus (pied plat) chez les enfants.

La revue montre que chez les enfants souffrant de pied plat et d'arthrite idiopathique juvénile, les semelles orthopédiques sur mesure :

- peuvent améliorer légèrement la douleur et la fonction

- les effets nocifs et les effets secondaires n’ont pas été mesurés

Souvent, nous ne disposons pas d’informations précises concernant les effets secondaires et les complications. Ceci est particulièrement vrai pour les effets secondaires rares mais graves.

Qu'est-ce que le pied plat et qu’entend-on par traitements non chirurgicaux ?

Les enfants souffrant de pieds plats, que l’on appelle également pes planus, n’ont pas une voûte plantaire normale. Cela signifie que lorsque l’enfant se tient debout, tout son pied touche le sol.Parfois, cette pathologie peut entraîner de la douleur ou modifier la démarche de l’enfant.

Il existe de nombreux types de traitements non chirurgicaux pour la douleur et l'incapacité dues au pied plat, comme des semelles orthopédiques (garniture de chaussure), l'étirement, la sélection et la modification des chaussures, la modification des activités, la manipulation, l’application d’une série de moules, la perte de poids (le cas échéant) et des médicaments contre la douleur et l’inflammation.

Cette revue a essentiellement trouvé des informations sur les semelles orthopédiques ou garnitures de chaussures.Une semelle orthopédique sur mesure est un dispositif médical qui est fait à partir d’un moule sur mesure du pied de l’enfant, prescrit par un professionnel de la santé qualifié et qui est conçu par ce professionnel pour permettre un fonctionnement du pied et de la jambe plus normal et réduire la pression sur les parties du pied qui peuvent être douloureuses.

Meilleure estimation de l'effet chez les enfants souffrant de pieds plats :

Douleur :

- les enfants ayant utilisé des semelles orthopédiques sur mesure dans leurs chaussures ont qualifié leur douleur comme étant de 1,5 sur une échelle de 0 à 10 ;

- les enfants n’ayant utilisé que leurs chaussures ont qualifié leur douleur comme étant de 3 sur une échelle de 0 à 100 ;

- les enfants ayant utilisé des semelles orthopédiques sur mesure dans leurs chaussures ont qualifié leur douleur comme étant 1,5 points inférieure (Amélioration absolue : 15%).

Fonction physique :

- les enfants ayant utilisé des semelles orthopédiques sur mesure dans leurs chaussures ont qualifié leur niveau d’incapacité comme étant de 15 sur une échelle de 0 à 100 ;

- les enfants n’ayant utilisé que leurs chaussures ont qualifié leur incapacité comme étant de 34 sur une échelle de 0 à 100 ;

- les enfants ayant utilisé des semelles orthopédiques sur mesure dans leurs chaussures ont qualifié leur incapacité comme étant inférieure de 19 points (Amélioration absolue : 19%).

Conclusions des auteurs: 

Les preuves issues des essais contrôlés randomisés sont actuellement trop limitées pour tirer des conclusions définitives sur l’utilisation d’interventions non-chirurgicales pour le pes planus pédiatrique. Des essais de qualité sont nécessaires dans ce domaine à l’avenir. Seules des interventions limitées couramment utilisées dans la pratique ont été étudiées et le débat sur le traitement du pes planus symptomatique et asymptomatique est intense.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le pes planus (« pied plat ») pédiatrique est une pathologie courante chez l’enfant, avec une prévalence rapportée de 14%. Les pieds plats peuvent entraîner de la douleur et altérer la marche. Aucune stratégie optimale pour la prise en charge non-chirurgicale des pieds plats pédiatriques n’a été identifiée.

Objectifs: 

Évaluer l’efficacité des interventions non-chirurgicales pour le traitement du pes planus (pieds plats) pédiatrique.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (la librairie Cochrane), MEDLINE, EMBASE, CINAHL, les index de thèses et des résumés de dissertations (jusqu'en juin 2009).

Critères de sélection: 

Tous les essais randomisés et quasi-randomisés d’interventions non-chirurgicales pour le pes planus pédiatrique ont été identifiés. Les critères de jugement principaux étaient la réduction de la douleur et les événements indésirables ; les critères de jugement secondaires incluaient l’incapacité au niveau du pied, des mesures goniométriques, la qualité de vie et le confort du patient.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont extrait les données indépendamment et évalué les risques de biais des essais inclus.

Résultats principaux: 

Trois essais, avec 305 enfants, ont été inclus dans cette revue. En raison de l’hétérogénéité clinique, les données n’ont pas été combinées. Tous les essais étaient potentiellement sujets à des biais. Les données d’une étude (40 enfants atteints d’arthrite juvénile et de douleur au niveau du pied) ont indiqué que l’utilisation de semelles orthopédiques sur mesure par rapport à des chaussures de soutien seules, donnaient lieu à une réduction plus importante de l’intensité de la douleur (différence moyenne (DM) -1,5 points sur une échelle visuelle analogique (EVA) de 10 points, IC à 95% entre 2,8 et -0,2 ; nombre de patients à traiter pour obtenir un bénéfice (NNTB) de 3, IC à 95 entre 2 et 23) et à une réduction de l’incapacité (mesurée à l’aide de la sous-échelle d’incapacité du Foot Function Index, sur une échelle de 100 mm (DM -18,65 mm, IC à 95% entre 34,42 et -2,68 mm). Le deuxième essai portant sur des enfants âgés de 7 à 11 ans souffrant de pieds plats bilatéraux (n = 178) n’a mis en évidence aucune différence au niveau du nombre de participants souffrant de douleur au niveau du pied entre les semelles orthopédiques sur mesure, les semelles préfabriquées et le groupe témoin n'ayant reçu aucun traitement. Un troisième essai auprès d’enfants âgés de 1 à 5 ans souffrant de pieds plats bilatéraux (n = 129) n'a pas rapporté la douleur aux conditions à l'inclusion, mais à rapporté l'impression subjective de la réduction de la douleur après le port des chaussures. Aucun effet indésirable n’a été rapporté dans les trois essais.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.