Rééducation thérapeutique pour les patients vivant chez eux plus d'un an après un accident vasculaire cérébral (AVC)

Il n'a pas été démontré clairement que la rééducation fournie plus d'un an après un AVC peut améliorer la récupération. Les personnes qui se rétablissent après un AVC pendant un an ou plus présentent souvent des incapacités persistantes. Bien que la rééducation thérapeutique pour ces patients soit un élément accepté de la prise en charge de l'AVC, les preuves soutenant une telle pratique ne sont pas clairement établies. Nous n'avons identifié que cinq essais cliniques, incluant 487 participants, montrant une tendance à l'amélioration de la récupération, mais les résultats n'étaient pas concluants.

Conclusions des auteurs: 

Cette revue met en lumière le manque de preuves sur les interventions de rééducation thérapeutique à long terme pour les patients victimes d'AVC.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Dans la pratique courante, une intervention de rééducation se concentre principalement sur les six premiers mois suivant un AVC. À l'heure actuelle, il n'existe pas de consensus sur les bénéfices d'une telle prise en charge plus d'un an après un AVC.

Objectifs: 

Déterminer si la rééducation thérapeutique peut influencer le résultat un an ou plus après un AVC.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté les registres d’essais des groupes de revue systématique Cochrane suivants : Groupe de revue sur les accidents vasculaires cérébraux (dernière recherche en septembre 2007), groupe de revue sur l'efficacité des pratiques et l'organisation des soins étaient admissibles (dernière recherche en octobre 2006) et groupe de revue sur la démence et autres troubles cognitifs (dernière recherche en octobre 2006). Nous avons également consulté le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library numéro 4, 2006), MEDLINE (de 1966 à octobre 2006), EMBASE (de 1980 à octobre 2006), CINAHL (de 1982 à octobre 2006), AMED (de 1985 à octobre 2006), PEDro (de 1952 à octobre 2006), British Nursing Index (de 1993 à octobre 2006), DARE (de 1994 à octobre 2006), HMIC (de 1979 à octobre 2006) et NHS EED (de 1991 à octobre 2006). Nous avons également consulté des bases de données de dissertations et d'essais en cours, ainsi que des registres de recherche, examiné des listes de références et pris contact avec des investigateurs et des experts du domaine.

Critères de sélection: 

Tous les essais contrôlés randomisés réalisés auprès de patients victimes d'AVC en milieu communautaire, dont au moins 75 % étaient recrutés un an après l'AVC et recevant une intervention de rééducation thérapeutique qui était comparée à des soins conventionnels.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont sélectionné indépendamment les essais et extrait les données sur un certain nombre de critères de résultats prédéfinis. Les critères de jugement principaux étaient la proportion de participants dont l'état de santé s'était détérioré ou qui étaient dépendants dans leurs activités quotidiennes à la fin du suivi prévu.

Résultats principaux: 

Nous avons identifié cinq essais avec 487 participants qui étaient éligibles pour la revue. En général, les preuves n'étaient pas concluantes sur la question de savoir si une intervention de rééducation thérapeutique un an après un AVC pouvait influencer un quelconque critère de jugement pertinent pour le patient ou le soignant. Le plan d'étude, le type d'interventions fournies, la qualité et les résultats évalués variaient entre les essais.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.