La supplémentation en glutamine chez les nourrissons atteints d'une grave maladie gastro-intestinale

La glutamine est un acide aminé qui aide les tissus, en particulier dans le tractus gastro-intestinal, à guérir des lésions. Nous avons cherché des preuves selon lesquelles donner de la glutamine supplémentaire aux nourrissons présentant de graves problèmes intestinaux aide à récupérer plus rapidement et plus complètement. À l'heure actuelle, seulement trois essais sont disponibles ; leurs résultats suggèrent que la glutamine supplémentaire ne présente aucun avantage pour ces nourrissons.

Conclusions des auteurs: 

Les données disponibles issues d'essais contrôlés randomisés ne suggèrent pas que la supplémentation en glutamine présente un quelconque bénéfice important chez les nourrissons atteints d'une grave maladie gastro-intestinale.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La biosynthèse de la glutamine endogène peut être insuffisante pour satisfaire les besoins des personnes atteintes d'une grave maladie gastro-intestinale. Les résultats d'études utilisant des modèles expérimentaux animaux de maladie gastro-intestinale ont suggéré que la supplémentation en glutamine améliore les résultats cliniques. Cette revue examine les preuves sur l'effet de la supplémentation en glutamine chez les nourrissons atteints d'une grave maladie gastro-intestinale.

Objectifs: 

Évaluer l'effet de la glutamine supplémentaire sur la mortalité et la morbidité chez les nourrissons atteints d'une grave maladie gastro-intestinale.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (Bibliothèque Cochrane 2014, numéro 8), MEDLINE, EMBASE et CINAHL (du début à septembre 2014), ainsi que dans des actes de conférence et les références bibliographiques des revues antérieures.

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés ou quasi randomisés portant sur la supplémentation en glutamine comparée à l'absence de supplémentation en glutamine chez les nourrissons jusqu'à l'âge de trois mois (corrigé pour la prématurité, si besoin) atteints d'une grave maladie gastro-intestinale définie comme une affection gastro-intestinale congénitale ou acquise qui est susceptible de nécessiter une nutrition par voie parentérale dispensée pendant au moins 24 heures.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont évalué l'admissibilité des essais et les risques de biais et ont entrepris l'extraction des données indépendamment. Nous avons analysé les effets de traitement dans les essais individuels et avons rapporté le risque relatif (RR) et la différence de risque (DR) pour les variables dichotomiques et la différence moyenne (DM) pour les variables continues, avec des intervalles de confiance (IC) à 95 %. Nous avons utilisé un modèle à effets fixes dans les méta-analyses et exploré les causes potentielles de l'hétérogénéité dans des analyses de sensibilité.

Résultats principaux: 

Nous avons trouvé trois essais auxquels ont participé un total de 274 nourrissons. Les essais étaient de bonne qualité méthodologique, mais ils étaient trop petits pour détecter des effets cliniquement importants de la supplémentation en glutamine. Les méta-analyses n'ont pas révélé de différence statistiquement significative dans le risque de décès avant la sortie de l'hôpital (RR typique 0,79 ; IC à 95 % de 0,19 à 3,20 ; DR typique -0,01 ; IC à 95 % de -0,05 à 0,03) ou dans le taux d'infection invasive (RR typique 1,37 ; IC à 95 % de 0,89 à 2,11 ; DR typique 0,08 ; IC à 95 % de -0,03 à 0,18).

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.