Les interventions visant à améliorer la notification d'incidents cliniques sont-elles efficaces ?

Un incident clinique est « toute occurrence qui n'est pas en accord avec les soins de routine du patient ou le fonctionnement de routine d'un établissement de santé ». Pour prévenir les incidents cliniques, il est important de promouvoir la culture de l'innocuité parmi les cliniciens, les professionnels de santé et les patients, mais aussi d'identifier les erreurs commises et d'en tirer des conclusions supplémentaires afin d'améliorer le processus des soins et le soutien organisationnel au sein des établissements de santé. C'est pourquoi il est important d'examiner l'efficacité des systèmes de notification des incidents destinés à augmenter le nombre d'incidents cliniques signalés par les professionnels de santé.

Nous avons effectué une recherche dans la littérature scientifique pour identifier des études ayant évalué l'efficacité des interventions visant à augmenter la notification d'incidents cliniques lors des soins de santé. Nous avons trouvé quatre études utilisant différents types de plans et présentant plusieurs faiblesses méthodologiques. Les études utilisaient différentes interventions et leurs résultats sont hétérogènes : dans deux études, il y avait une augmentation significative du taux de notification des incidents cliniques.

Les résultats de cette revue montrent que les preuves rigoureuses permettant de démontrer l'efficacité de ce type d'intervention font défaut, il n'est donc pas possible de tirer des conclusions pour la pratique clinique.

Conclusions des auteurs: 

En raison des limites des études, il n'est pas possible de tirer des conclusions pour la pratique clinique. Toute personne qui introduit un système dans la pratique doit soigneusement envisager la réalisation d'une évaluation en utilisant une conception robuste.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La notification d'événements cliniques indésirables est supposée être une méthode efficace pour améliorer l'innocuité des soins de santé. Souvent, la notification insuffisante de ces événements indésirables entraîne comme conséquence le fait de manquer les opportunités de tirer les leçons de ces incidents. Un incident clinique peut être défini comme étant toute occurrence qui n'est pas en accord avec les soins de routine du patient ou le fonctionnement de routine d'un établissement de santé.

Objectifs: 

Évaluer les effets des interventions conçues pour augmenter la notification d'incidents cliniques dans les établissements de santé.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans les bases de données suivantes : le registre spécialisé du groupe Cochrane sur l'efficacité des pratiques et l'organisation des soins (EPOC), la base des revues systématiques Cochrane, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), MEDLINE (OVID), EMBASE (OVID), CINAHL (EBSCO), Social Science Citation Index et Science Citation Index (Web of Knowledge), Healthstar (OVID), INSPEC, DHSS-DATA, SIGLE, ISI Conference Proceedings, Web of Science Conference Proceedings Citation Index (Science), la base de données DARE (Database of Abstracts of Reviews of Effectiveness).

Critères de sélection: 

Des essais contrôlés randomisés (ECR), des études contrôlées avant-après (CAA) et des études de séries temporelles interrompues (STI) portant sur des interventions conçues pour augmenter la notification d'incidents cliniques lors des soins de santé.

Recueil et analyse des données: 

Au moins deux auteurs de la revue ont évalué l'éligibilité des études potentiellement pertinentes, extrait les données et évalué la qualité méthodologique des études incluses.

Résultats principaux: 

Quatre études (une étude CAA et trois études STI) répondaient à nos critères d'inclusion et ont été incluses dans la présente revue. L'étude CAA a mis en évidence une amélioration significative des taux de notification d'incidents après l'introduction du nouveau système de notification. Une seule étude parmi les études STI a mis en évidence une amélioration statistiquement significative de l'efficacité du nouveau système de notification à partir de neuf mois. Les deux autres études n'ont signalé aucune amélioration statistiquement significative.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.