Modification de la consommation de sel pour éviter la pré-éclampsie et ses complications

Il est peu probable qu'une faible consommation de sel pendant la grossesse permette de prévenir la pré-éclampsie.

La pré-éclampsie est une complication grave de la grossesse, associée à une mauvaise santé, voire au décès, pour la mère et le bébé. Elle se traduit par de l'hypertension artérielle et des protéines dans les urines pendant la seconde moitié de la grossesse. Par le passé, une alimentation pauvre en sel était recommandée, dans l'idée que cela aiderait à éviter la pré-éclampsie. Toutefois, cette revue n'a identifié que deux essais, aucun des deux ne prouvant le bénéfice pour la mère ou le bébé. La consommation de sel pendant la grossesse doit rester une question de préférence personnelle.

Conclusions des auteurs: 

En l'absence de preuves que les conseils visant à réduire la consommation de sel pendant la grossesse ont un effet bénéfique sur la prévention de la pré-éclampsie ou tout autre critère de jugement, la consommation de sel doit rester une question de préférence personnelle.

[Remarque : Les références dans la section de classification en attente de la revue pourraient modifier les conclusions de la revue après avoir été évaluées.]

Lire le résumé complet...
Contexte: 

On indiquait autrefois aux femmes qu'en diminuant leur consommation de sel, elles pouvaient réduire le risque de développer une pré-éclampsie. Bien que cette pratique ait été largement abandonnée, il reste important d'évaluer les données concernant les effets éventuels d'une modification de la consommation de sel pendant la grossesse.

Objectifs: 

L'objectif de cette revue était d'évaluer les effets d'une modification de la consommation de sel pendant la grossesse sur le risque de développer une pré-éclampsie et ses complications.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (8 avril 2005), le registre Cochrane des essais contrôlés (The Cochrane Library, 2005, numéro 1) et EMBASE (de 2002 à mai 2005). Nous avons mis à jour la recherche du registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance le 01 octobre 2009 et avons ajouté les résultats à la section de classification en attente.

Critères de sélection: 

Des essais randomisés évaluant soit la diminution, soit l'augmentation de la consommation de sel pendant la grossesse.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont sélectionné les essais à inclure et extrait des données de manière indépendante. Les données ont été saisies et analysées à l'aide du logiciel Review Manager et elles ont fait l'objet d'une double vérification.

Résultats principaux: 

Deux essais ont été inclus, totalisant 603 femmes. Tous deux comparaient la diminution de la consommation de sel et la poursuite d'une consommation normale. Les intervalles de confiance étaient larges et dépassaient la ligne d'absence d'effet pour tous les résultats rapportés, y compris la pré-éclampsie (risque relatif 1,11 ; intervalle de confiance à 95 % 0,46 à 2,66). En d'autres termes, les données ne permettaient pas de tirer des conclusions fiables sur les effets de la diminution de la consommation de sel.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.