Protéine C activée humaine recombinante pour le traitement de la septicémie grave chez les nouveau-nés

La septicémie (infection généralisée de la circulation sanguine) est fréquente chez les nouveau-nés. La septicémie grave entraîne une mortalité et une morbidité élevées même avec la prise en charge des soins intensifs actuelle. La protéine C activée (APC) est une protéine formée au sein de l'organisme humain pour prévenir la formation de caillots de sang et contribue à décomposer les caillots. La protéine C activée humaine recombinante (rhAPC) est une version synthétisée de la protéine APC en utilisant la technologie de recombinaison. Il a été démontré qu'elle réduit la mortalité dans la septicémie grave chez l'adulte. Les auteurs de la revue ont cherché à déterminer si le traitement de la septicémie grave chez les nouveau-nés avec la protéine rhAPC permettra de réduire la mortalité et la morbidité grave. Les auteurs de la revue n'ont trouvé aucune étude contrôlée dans ce groupe d'âge. Le 25 octobre 2011, la protéine rhAPC (Xigris®) a été retirée du marché par Eli Lilly en raison d'effets secondaires chez l'adulte. La protéine rhAPC ne doit plus être utilisée dans aucune catégorie d'âge et le produit doit être renvoyé au distributeur.

Conclusions des auteurs: 

Malgré la justification scientifique de son utilisation, les données sont insuffisantes pour utiliser la protéine rhAPC dans la prise en charge de la septicémie grave chez les nouveau-nés. Compte tenu des résultats obtenus chez les adultes qui manquent d'efficacité, une augmentation des saignements et le retrait résultant de la protéine rhAPC du marché, les nouveau-nés ne doivent pas être traités avec la protéine rhAPC et des essais supplémentaires ne doivent pas être réalisés.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La septicémie est un problème fréquent chez les nouveau-nés nés prématurément et à terme. L’incidence de la septicémie néonatale a déclinée, mais la mortalité reste élevée. La protéine C activée humaine recombinante (rhAPC) possède un large spectre d'activité qui module la coagulation et l'inflammation. Chez les adultes septiques, elle peut réduire la mortalité, mais aucun bénéfice significatif n'a été rapporté chez les enfants souffrant d'une septicémie grave.

Objectifs: 

Déterminer si le traitement avec la protéine rhAPC réduit la mortalité et/ou la morbidité dans la septicémie néonatale.

La stratégie de recherche documentaire: 

Pour cette mise à jour, des recherches ont été effectuées en mai 2011 dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library), MEDLINE, EMBASE, CINAHL, et les résumés de la conférence annuelle des Pediatric Academic Societies. Les thèses de doctorat, les thèses et le Science Citation Index pour les articles sur la protéine activée C ont été consultés. Aucune restriction de langue n'a été appliquée.

Critères de sélection: 

Les essais randomisés ou quasi-randomisés, évaluant l'efficacité de la protéine rhAPC comparée à un placebo ou à l'absence d'intervention comme thérapie d'appoint à une antibiothérapie de la septicémie grave suspectée ou confirmée chez les nouveau-nés nés prématurément et à terme ayant moins de 28 jours. Les essais éligibles devaient avoir rendu compte d'au moins un des critères suivants : la mortalité durant un séjour initial à l'hôpital, l'évaluation neurodévelopmentale à l'âge de deux ans ou plus tard, la longueur du séjour à l'hôpital, la durée de la ventilation, les maladies pulmonaires chroniques, la leucomalacie périventriculaire, les hémorragies intraventriculaires, l'entérocolite nécrosante, les saignements, et tous les autres événements indésirables.

Recueil et analyse des données: 

Les auteurs de la revue devaient évaluer les articles en ce qui concerne les critères d'inclusion et la qualité, et les données des résumés pour les critères de jugement pertinents de façon indépendante. Les désaccords ont été résolus par consensus. Les méthodes statistiques devaient inclure le risque relatif, la différence de risque, le nombre de sujets à traiter (NST) pour observer un bénéfice du traitement ou le nombre de patients à traiter pour observer un effet indésirable du traitement pour la différence dichotomique et moyenne pondérée pour les résultats continus rapportés avec un intervalle de confiance à 95 %. Un modèle à effet fixe devait être utilisé pour la méta-analyse. Des tests d'hétérogénéité, incluant la statistique I2, devaient être effectués pour évaluer l'adéquation du regroupement des données.

Résultats principaux: 

Aucun essai éligible n'a été identifié. En octobre 2011, la protéine rhAPC (Xigris®) a été retirée du marché par Eli Lilly en raison d'une mortalité plus élevée dans un essai chez l'adulte. Xigris® (DrotAA) (protéine rhAPC) ne doit plus être utilisé dans aucune catégorie d'âge et le produit doit être renvoyé au distributeur.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.