Acupuncture pour les douleurs d'épaule


L'acupuncture est-elle efficace pour traiter les douleurs d'épaule ?

Pour répondre à cette question, des scientifiques ont identifié et analysé 9 études. Ces études portaient sur plus de 500 personnes souffrant de douleurs d'épaule. Les sujets étaient traités avec de l'acupuncture, un placebo (faux traitement), des ultrasons, des mouvements doux ou des exercices pendant 20 à 30 minutes environ, à raison de deux à trois fois par semaine pendant 3 à 6 semaines. Bien que ces études soient de petite taille et ne soient pas de la plus haute qualité, cette revue Cochrane fournit les meilleures preuves actuellement disponibles.

Qu'est-ce qui cause les douleurs d'épaule et en quoi l'acupuncture peut-elle être utile ?
Les douleurs d'épaule peuvent avoir différentes causes. Il peut s'agir d'une maladie de la coiffe des rotateurs, d'une périarthrite ou d'une capsulite rétractive (épaule bloquée). Les douleurs d'épaule disparaissent parfois spontanément mais peuvent durer de 12 à 18 mois. Des traitements médicamenteux et non médicamenteux sont utilisés pour soulager la douleur et/ou la tuméfaction. L'acupuncture est un traitement non médicamenteux de plus en plus utilisé pour traiter les douleurs d'épaule. On pense que l'acupuncture fonctionne en libérant des substances chimiques dans l'organisme pour soulager la douleur, en bloquant les signaux de la douleur au niveau des nerfs ou en permettant à l'énergie (Qi) ou au sang de circuler librement dans l'organisme. L'efficacité et la sécurité de l'acupuncture ne sont pas établies avec certitude.

Quelle est l'efficacité de l'acupuncture ?
L'amélioration de la douleur et des capacités fonctionnelles avec l'acupuncture était comparable aux effets d'un faux traitement pendant 2 à 4 semaines.

Une étude montrait que l'acupuncture améliorait davantage la fonction de l'épaule qu'un faux traitement au bout de 4 semaines. Au bout de 4 mois, les améliorations étaient cependant comparables, avec une amélioration de 4 points supplémentaires seulement sur une échelle de 0 à 100 avec l'acupuncture.

Une petite étude montrait que l'acupuncture associée à des exercices était plus efficace que les exercices seuls pour améliorer la douleur, l'amplitude de mouvement et les capacités fonctionnelles au cours d'une période allant jusqu'à 5 mois.

Quel est son niveau de sécurité ?
La plupart des études ne mesuraient pas les effets secondaires. Une étude montrait que les effets secondaires tels que les syncopes, les céphalées, les étourdissements, les gonflements ou la faiblesse au niveau des jambes étaient comparables pour l'acupuncture et le faux traitement.

Quelles conclusions peut-on en tirer ?

Les preuves sont insuffisantes pour affirmer que l'acupuncture est efficace pour traiter les douleurs d'épaule ou qu'elle produit des effets indésirables.

Quoi que limitées, les preuves disponibles indiquent que l'acupuncture améliorerait la douleur et les capacités fonctionnelles à court terme (2 à 4 semaines).

Conclusions des auteurs: 

En raison du nombre réduit d'essais et de leur manque de diversité clinique et méthodologique, peu de conclusions se dégagent de cette revue. Les preuves sont insuffisantes pour étayer ou réfuter l'utilisation de l'acupuncture pour les douleurs d'épaule mais ce traitement pourrait présenter un bénéfice potentiel à court terme concernant la douleur et les capacités fonctionnelles. D'autres essais cliniques mieux conçus sont nécessaires.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

De nombreux traitements sont couramment employés pour les problèmes d'épaule. Cette revue sur l'acupuncture fait partie d'une série de revues étudiant divers traitements pour les problèmes d'épaule, notamment la capsulite rétractive (épaule bloquée), la maladie de la coiffe des rotateurs et l'arthrose. L'acupuncture est de plus en plus utilisée dans le cadre du traitement de la douleur musculo-squelettique pour apporter un effet analgésique. À ce jour, son usage pour le traitement des problèmes d'épaule n'a jamais été évalué dans le cadre d'une revue systématique.

Objectifs: 

Déterminer l'efficacité et la sécurité de l'acupuncture pour le traitement des adultes souffrant de douleurs d'épaule.

La stratégie de recherche documentaire: 

Le registre Cochrane des essais contrôlés, MEDLINE, EMBASE et CINAHL ont été consultés depuis leur création jusqu'en décembre 2003, et les références bibliographiques des essais pertinents ont été examinées.

Critères de sélection: 

Les essais randomisés et quasi-randomisés dans toutes les langues comparant l'acupuncture à un placebo ou à un autre traitement chez les adultes souffrant de douleurs d'épaule. Les exclusions spécifiques étaient les douleurs d'épaule d'une durée inférieure à trois semaines, la polyarthrite rhumatoïde, la pseudo-polyarthrite rhyzomélique, les douleurs irradiées par les cervicales et les fractures.

Recueil et analyse des données: 

Deux évaluateurs ont extrait les données des essais et des résultats de manière indépendante. Pour les mesures de résultats continus dont les écarts types n'étaient pas rapportés, ces derniers ont été calculés à partir des données brutes ou ont été convertis à partir de l'erreur standard. Lorsqu'aucune de ces données n'était rapportée, les auteurs ont été contactés. Lorsque les résultats étaient rapportés sous forme de moyenne et de plage, l'essai n'a pas été inclus dans la méta-analyse et a été présenté dans des Tableaux supplémentaires. Les quantités d’effet ont été calculées et réunies dans une analyse combinée lorsque les critères d'évaluation, la population et le traitement étaient homogènes. Les résultats sont présentés séparément pour la maladie de la coiffe des rotateurs, la capsulite rétractive, la déchirure complète de la coiffe des rotateurs et les diagnostics mixtes. Dans la mesure du possible, les résultats ont été combinés en une méta-analyse pour indiquer l'effet de l'acupuncture sur l'ensemble du spectre des problèmes d'épaule.

Résultats principaux: 

Neuf essais présentant une qualité méthodologique variée étaient conformes aux critères d'inclusion. Dans tous les essais, les traitements n'étaient pas suffisamment bien décrits. Divers placebos ont été utilisés dans les différents essais. Deux essais évaluaient l'efficacité à court terme (post-traitement) de l'acupuncture sur la maladie de la coiffe des rotateurs et ont pu être combinés en une méta-analyse. Aucune différence significative n'a été observée concernant l'amélioration à court terme associée à l'acupuncture par rapport à un placebo, mais les tailles d'échantillon réduites peuvent avoir entraîné une erreur de type II. L'acupuncture présentait un bénéfice par rapport au placebo en termes d'amélioration du score de Constant-Murley (une mesure de la fonction de l'épaule) à quatre semaines (DMP de 17,3 (7,79, 26,81)). À quatre mois, la différence entre le groupe de l'acupuncture et celui du placebo, quoique toujours statistiquement significative, n'était plus susceptible d'être cliniquement significative (DMP de 3,53 (0,74, 6,32)). Le score de Constant-Murley se mesure sur un total de 100. Une variation de 3,53 n'est donc pas susceptible d'entraîner un bénéfice substantiel. Les résultats d'une petite étude pilote montraient que l'acupuncture traditionnelle et de l'oreille associées à une mobilisation présentaient des bénéfices par rapport à la mobilisation seule. Aucune différence n'a été observée entre l'acupuncture et le placebo concernant les événements indésirables, mais ce résultat n'était évalué que dans un seul essai.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.