La terlipressine par rapport à un placebo ou à l'absence d'intervention pour les personnes souffrant de cirrhose et le syndrome hépato-rénal

Contexte

La cirrhose est un trouble chronique du foie, où le tissu cicatriciel remplace le foie normal. Les personnes atteintes de cirrhose peuvent développer une maladie rénale connue sous le nom de syndrome hépato-rénal. La maladie peut se développer lorsque le débit sanguin vers les reins est insuffisant. L'augmentation du débit sanguin vers les reins pourrait donc être bénéfique chez les patients atteints du syndrome hépato-rénal. Il existe deux types de syndromes hépato-rénaux: le type 1 : survient rapidement, et le type 2 a un début plus lent. La terlipressine est un médicament qui augmente le débit sanguin vers les reins en contractant les vaisseaux sanguins. Le médicament pourrait donc aider les personnes souffrant de cirrhose et du syndrome hépato-rénal.

Question de la revue

La terlipressine est-elle plus efficace que le placebo inactif / l'absence de traitement pour les personnes souffrant de syndrome hépato-rénal ?

Date de la recherche

Novembre 2016.

Les caractéristiques de l'étude

La revue inclut neuf essais cliniques randomisés (ECR) et un total de 534 participants. Les essais avaient été réalisés dans six pays. Sept essais incluaient seulement des participants atteints de syndrome hépato-rénal de type 1. Deux essais incluaient un total de 96 participants atteints de syndrome hépato-rénal de type 1 ou de type 2.

Sources de financement de l'étude

Trois ECR ont obtenu des financements d'un laboratoire pharmaceutique. Les essais restants n'avaient pas rendu compte de financement ou n'avaient pas reçu des financements des entreprises pharmaceutiques.

Résultats principaux

Les personnes ayant reçu de la terlipressine avaient un plus faible risque de mourir que les personnes ayant reçu un placebo inactif ou aucun traitement. La terlipressine était également associée à un effet bénéfique sur la fonction rénale. La terlipressine a augmenté le risque de graves problèmes cardiaques et de circulation (ce qu'on appelle les incidents cardiovasculaires). D'autres effets indésirables incluaient des diarrhées et des douleurs abdominales.

Les analyses comprenaient principalement les personnes atteintes d'un syndrome hépato-rénal de type 1. Aucun effet bénéfique ou néfaste de la terlipressine n'a été trouvé lors de l'analyse des participants atteints de syndrome hépato-rénal de type 2 (peut-être en raison du faible nombre de participants).

La qualité des preuves

Nous avons considéré les preuves comme étant de faible qualité.

Conclusions des auteurs: 

Cette revue suggère que la terlipressine peut être associée à des effets bénéfiques sur la mortalité et la fonction rénale chez les personnes atteintes d'une cirrhose et d'un syndrome hépato-rénal de type 1, mais elle est également associée à des effets indésirables graves. Nous avons rabaissé la force des preuves en raison de problèmes méthodologiques incluant le contrôle des biais, de l'hétérogénéité clinique et de l'imprécision. Par conséquent, des données supplémentaires sont nécessaires.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le syndrome hépato-rénal est une maladie d'insuffisance rénale potentiellement réversible associée à de graves maladies hépatiques. La maladie est relativement courante chez les personnes atteintes de cirrhose décompensée. La terlipressine est un médicament qui augmente le débit sanguin vers les reins en contractant les vaisseaux sanguins. La précédente version de cette revue systématique a trouvé un effet bénéfique potentiel de la terlipressine sur la mortalité et la fonction rénale chez les personnes atteintes d'une cirrhose et du syndrome hépato-rénal.

Objectifs: 

Évaluer les effets bénéfiques et nocifs de la terlipressine versus un placebo / l'absence d'intervention pour les personnes souffrant de cirrhose et du syndrome hépato-rénal.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons identifié des essais éligibles à travers des recherches dans le registre des essais contrôlés du groupe Cochrane sur les affections hépato-biliaires, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) dans la Bibliothèque Cochrane, MEDLINE, Embase, et Science Citation Index Expanded, et des recherches manuelles jusqu'au 21 novembre 2016.

Critères de sélection: 

Les essais cliniques randomisés (ECR) portant sur des participants atteints de cirrhose et du type 1 ou du type 2 du syndrome hépato-rénal assignés à la terlipressine par rapport à un placebo ou à l'absence d'intervention. Nous avons autorisé une co-administration avec de l'albumine administrée aux deux groupes de comparaison.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont indépendamment extrait les données des rapports d'essais et établi une correspondance avec les auteurs. Les critères de jugement principaux étaient la mortalité, le syndrome hépato-rénal et des événements indésirables graves. Nous avons effectué des analyses de sensibilité des ECR dans lesquels les participants ont reçu de l'albumine, des analyses en sous-groupe de participants atteints de type 1 ou de type 2 du syndrome hépato-rénal, et des analyses séquentielles d'essais pour contrôler les erreurs aléatoires. Nous avons rapporté des méta-analyses à effets aléatoires avec les risques relatifs (RR) et les intervalles de confiance à 95 % (IC). Nous avons évalué le risque de biais sur la base des domaines du groupe Cochrane sur les affections hépato-biliaires. Nous avons évalué la qualité des preuves en utilisant le système GRADE.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus neuf ECR avec un total de 534 participants atteints de cirrhose et d'ascite. Un ECR présentait un faible risque de biais pour la mortalité et un risque élevé de biais pour les autres critères de jugement. Tous les essais inclus présentaient un risque élevé de biais pour les critères de jugement autres que la mortalité. Au total, 473 participants ont eu un syndrome hépato-rénal de type 1. Sept ECR spécifiquement ont évalué la terlipressine et l'albumine. La terlipressine a été associée à un effet bénéfique sur la mortalité lorsque tous les ECR étaient inclus (RR 0,85, IC à 95 % 0,73 à 0,98 ; 534 participants ; nombre de sujets à traiter pour obtenir un résultat bénéfique supplémentaire (NSTb) 10,3 personnes ; preuves de faible qualité). L'analyse séquentielle d'essais comprenant tous les ECR a également révélé un effet bénéfique de la terlipressine. D'autres analyses ont montré un effet bénéfique de la terlipressine et de l'albumine sur l'inversion du syndrome hépato-rénal (RR 0,63, IC à 95 % 0,48 à 0,82 ; 510 participants ; 8 ECR ; NSTb 4 personnes ; preuves de faible qualité). La terlipressine a augmenté le risque d'accidents cardiovasculaires graves (RR 7,26, IC à 95 % 1,70 à 31,05 ; 234 participants ; 4 ECR), mais elle n'avait aucun effet sur le risque d'événements indésirables graves analysées en tant que critère de jugement composite (RR 0,91, IC à 95 % 0,68 à 1,21 ; 534 participants ; 9 ECR ; nombre de sujets à traiter pour observer un effet indésirable du traitement était de 24,5 personnes ; preuves de faible qualité). Les effets indésirables bénins étaient principalement gastro-intestinaux, notamment la diarrhée (RR 5,76, IC à 95 % 2,19 à 15,15 ; 240 participants ; preuves de faible qualité) et des douleurs abdominales (RR 1,54, IC à 95 % 0,97 à 2,43 ; 294 participants ; preuves de faible qualité).

Nous avons identifié un essai en cours sur la terlipressine versus placebo chez les participants atteints de cirrhoses, d'ascites, et de syndrome hépato-rénal de type 1.

Trois ECR ont rapporté des financements d'un laboratoire pharmaceutique. Les essais restants n'avait pas rendu compte de financement ou n'avaient pas reçu des financements des entreprises pharmaceutiques.

Notes de traduction: 

Post-édition : Saskia Krafft (M2 ILTS, Université Paris Diderot)

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.