Massage périnéal prénatal pour réduire les traumatismes périnéaux

Le massage périnéal prénatal permet de réduire les traumatismes du périnée pendant l'accouchement et la douleur qui s'ensuit.

La plupart des femmes souhaiteraient donner naissance sans déchirures périnéales, épisiotomie et points de suture, car ils provoquent souvent des douleurs et une gêne et cela peut affecter négativement la fonction sexuelle. Le massage périnéal lors du dernier mois de grossesse a été proposé comme une méthode possible pour permettre au tissu périnéal de se distendre plus facilement pendant l'accouchement. La revue de quatre essais (2 497 femmes) a montré que le massage du périnée, réalisé par la mère ou son partenaire (seulement une ou deux fois par semaine à partir de la semaine 35), réduisait la probabilité de traumatisme périnéal (notamment les épisiotomies) et la douleur périnéale continue. L'impact était clair pour les femmes qui n'avaient jamais accouché par voie basse, mais était moins claire pour les femmes ayant déjà accouché par voie basse. Les femmes devraient être informées des avantages du massage périnéal prénatal numérique.

Conclusions des auteurs: 

Le massage périnéal digital prénatal réduit la probabilité de traumatisme périnéal (notamment les épisiotomies), le compte-rendu de la douleur périnéale continue et est généralement bien accepté par les femmes. Par conséquent, les femmes devraient être informées du bénéfice probable du massage périnéal et des informations sur la manière de masser devraient leur être fournies.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le traumatisme périnéal après l'accouchement par voie basse peut être associé à une importante morbidité à court terme et à long terme. Le massage périnéal prénatal a été proposé comme méthode permettant de réduire l'incidence des traumatismes du périnée.

Objectifs: 

Évaluer l'effet du massage périnéal digital prénatal sur l'incidence des traumatismes périnéaux à la naissance et la morbidité subséquente.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (22 octobre 2012), le registre Cochrane des essais contrôlés (La Bibliothèque Cochrane 2012, Numéro 10), PubMed (de 1966 à octobre 2012), EMBASE (de 1980 à octobre 2012) et les références bibliographiques des articles pertinents.

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés évaluant toute méthode décrite de massage périnéal digital prénatal appliquée pendant au moins les quatre dernières semaines de grossesse.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de revues ont appliqué les critères de sélection, extrait les données des études incluses et évalué la qualité méthodologique des études. Nous avons contacté les auteurs des études pour obtenir des informations supplémentaires.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus quatre essais (2 497 femmes) comparant le massage périnéal digital par rapport au groupe témoin. Tous étaient de bonne qualité. Le massage périnéal digital prénatal était associé à une réduction globale de l'incidence de traumatisme nécessitant une suture (quatre essais, 2480 femmes, risque relatif (RR) de 0,91 (intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,86 à 0,96), le nombre de sujets à traiter pour observer un bénéfice (NSTb) 15 (10 à 36)) et les femmes qui pratiquaient le massage périnéal étaient moins susceptibles d'avoir une épisiotomie (quatre essais, 2480 femmes, RR de 0,84 (IC à 95 % 0,74 à 0,95), NST de 21 (12 à 75 ans)). Ces résultats étaient significatifs uniquement pour les femmes n'ayant pas précédemment accouché par voie basse. Aucune différence n'était observée en cas de traitement de déchirure périnéale de premier ou second degré, ou de traumatisme périnéal de troisième ou quatrième degré. Uniquement des femmes ayant déjà accouché par voie basse ont rapporté une réduction statistiquement significative en cas de douleur trois mois après la naissance (un essai, 376 femmes, RR de 0,45 (IC à 95 % 0,24 à 0,87), NST 13 (7 à 60)). Aucune différence significative n'était observée concernant les accouchements instrumentaux, la satisfaction sexuelle ou l'incontinence urinaire et fécale ou flatulente chez les femmes ayant pratiqué le massage périnéal par rapport à celles n'ayant pas procéder au massage.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.