Plantes médicinales chinoises traditionnelles dans l'induction de la rémission du cancer gastrique avancé ou tardif

L'issue du cancer gastrique, l'un des cancers présentant des tumeurs malignes dans le tractus gastro-intestinal et une morbidité élevée, peut se révéler rapidement fatale dès qu'il progresse vers un stade avancé ou tardif. Il existe peu d'interventions pouvant retarder ou arrêter l'évolution maligne de cette maladie. Toutefois, certaines espèces de plantes médicinales chinoises traditionnelles (TCMH pour « Traditional Chinese Medicinal Herbs ») sont utilisées comme mesure thérapeutique alternative pour traiter de nombreux patients chinois atteints du cancer gastrique et peuvent être efficaces comme traitement complémentaire de cette maladie dans ses stades avancés ou tardifs. Notre principale recherche montrait qu'il n'existait aucune preuve probante concernant l'efficacité des TCMH à améliorer la qualité de vie ou le taux de rémission, à soulager les effets toxiques et secondaires dus à la chimiothérapie ou à réduire la mortalité à court terme. Des preuves limitées ou insuffisantes montraient que quatre injections de TCMH : l'Huachansu, l'Aidi, la Fufangkushen et la Shenqifuzheng, révélaient des différences statistiquement significatives concernant l'amélioration de la leucopénie et que l'Huachansu, l'Aidi et la Fufangkushen avaient des effets bénéfiques contre les événements indésirables touchant le système digestif, mais aucune différence significative sur le taux de rémission à court terme. La majorité des études incluses étaient de qualité médiocre et des comparaisons valides étaient rares, ce qui signifie que d'autres essais seront nécessaires pour réaliser une méta-analyse qui permettra de tirer des conclusions définitives concernant leurs effets bénéfiques.

Conclusions des auteurs: 

La présente revue n'a fourni aucune preuve probante concernant l'efficacité des TCMH à améliorer la qualité de vie ou le taux de rémission, à soulager la toxicité ou les effets secondaires de la chimiothérapie ou à réduire la mortalité à court terme. Des preuves limitées et insuffisantes montraient que l'Huachansu, l'Aidi, la Fufangkushen et la Shenqifuzheng amélioraient la leucopénie lorsqu'elles étaient associées à la chimiothérapie et que l'Huachansu, l'Aidi et la Fufangkushen avaient des effets bénéfiques sur les événements indésirables touchant le système digestif dus à la chimiothérapie. Ces TCMH n'amélioraient pas le taux de rémission à court terme. Des essais cliniques de grande taille et correctement conçus devront être réalisés sans délai avant de pouvoir tirer des conclusions définitives sur les effets des TCMH sur le cancer gastrique de stade avancé ou tardif.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La guérison du cancer gastrique est compliquée dès qu'il progresse vers un stade avancé ou tardif. Bien que certaines chimiothérapies ou biothérapies aient progressé en termes de rémission de cette maladie, la mortalité par cancer gastrique reste élevée. Plusieurs plantes médicinales chinoises sont utilisées pour traiter le cancer gastrique.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité des plantes médicinales chinoises dans la rémission à court terme du cancer gastrique avancé ou tardif.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans The Cochrane Library, MEDLINE, EMBASE, AHMED (Allied and Complementary Medicine Database) et CBM (Chinese Biomedical Database) depuis la première année de création de ces bases de données jusqu'à juin 2011. Nous avons également effectué des recherches manuelles dans plusieurs journaux.

Critères de sélection: 

Tous les essais cliniques randomisés concernant l'utilisation de plantes médicinales chinoises contre le cancer gastrique avancé ou tardif étaient inclus.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont indépendamment extrait des données, qui ont été analysées à l'aide du logiciel RevMan 5.1 (RevMan 2011). Dans le cas de données dichotomiques, nous avons évalué le risque relatif. Dans le cas de données continues, nous avons calculé la différence moyenne pondérée.

Résultats principaux: 

Quatre-vingt-cinq essais, composés de 6 857 patients atteints du cancer gastrique avancé ou tardif, ont été identifiés pour l'inclusion. La plupart d'entre eux étaient de qualité médiocre et comparaient l'utilisation de plantes médicinales chinoises traditionnelles (TCMH), en plus de la chimiothérapie, à cette même chimiothérapie utilisée seule (65 essais). Hormis 23 essais composés de quatre types de TCMH différentes, nous n'avons pas pu regrouper leurs résultats car seuls deux essais utilisaient une intervention ou des résultats identiques.

Dans 57 essais, l'utilisation de TCMH avec ou sans chimiothérapie montraient des différences statistiquement significatives au niveau de l'amélioration de la mortalité dans neuf essais, de la qualité de vie dans 16 essais, du taux de rémission dans 11 essais et de la leucopénie dans cinq essais. Les résultats regroupés suite à l'injection de quatre TCMH : l'Huachansu, l'Aidi, la Fufangkushen et la Shenqifuzheng, montraient des différences statistiquement significatives au niveau de l'amélioration de la leucopénie, mais aucune différence significative au niveau du taux de rémission à court terme.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.