Exercice pour améliorer l'équilibre chez les personnes âgées

Léquilibre cest se tenir droit et stable à l'arrêt en position debout ou assise, ou en mouvement. La perte de la capacité à l'équilibre peut être associée à un plus grand risque de chute, à une augmentation de la dépendance, à la maladie et parfois au décès précoce. Cependant, on ignore quels types d'exercices sont les plus efficaces pour améliorer l'équilibre chez les personnes âgées (âgés de 60 ans et plus) vivant à domicile ou en résidence médicalisée.

Cette revue mise à jour comprend 94 (62 nouveaux dans cette mise à jour) essais contrôlés randomisés impliquant 9821 participants. La plupart des participants étaient des femmes habitant chez elles. Certaines études comprenaient des personnes fragiles résidant à l'hôpital ou dans des établissements d'hébergement.

De nombreux essais présentaient des défauts ou décrivait mal leurs méthodes ce qui signifie que leurs résultats pourraient être biaisées. La plupart des études n'ont rapporté que les résultats à la fin du programme d'exercice. Ils n'ont pas vérifié si les effets perduraient.

Nous avons choisi de rendre compte de mesures de l'équilibre qui sont liés à des activités quotidiennes comme le temps nécessaire pour se lever, marcher trois mètres, se tourner et retourner sassoir (Timed up & Go test) ; la capacité à se tenir debout sur une jambe (nécessaire pour une marche sûre dans des conditions bien éclairées et dans le noir), la vitesse de marche (un meilleur équilibre permet une marche plus rapide), et les activités de la vie quotidienne (Echelle d'Equilibre de Berg, comprenant 14 éléments). Voici nos principaux critères de jugement.

Il y avait huit catégories de programmes d'exercice Elles sont énumérées ci-dessous avec les mesures d'équilibre pour lesquels il y avait des preuves d'un effet positif (statistiquement significatif) du type spécifique d'exercice à la fin du programme d'exercice. Certains essais ont testé plus d'un type d'exercice. Il est important de noter que les preuves pour chaque critère de jugement ne provenaient en général que de quelques-uns des essais pour chaque catégorie d'exercice.

1. La démarche, l'équilibre, la coordination et les tâches fonctionnelles (19 études, dont 10 ont fourni des données pour un ou plusieurs critères de jugement principaux). Des effets positifs de l'exercice physique ont été trouvés pour le Timed up & Go test, la vitesse de marche, et l'Echelle d'Equilibre de Berg.

2. Exercices de renforcement (y compris exercices de résistance ou de puissance) (21 études, dont 11 ont fourni des données pour un ou plusieurs critères de jugement principaux). Des effets positifs ont été découverts pour le Timed up & Go test et la station sur une jambe aussi longtemps que possible les yeux fermés et la vitesse de marche.

3. 3D (3 dimensions) (y compris Tai Chi, Qi Gong, danse, yoga) (15 études dont sept ont fourni des données pour un ou plusieurs critères de jugement principaux). Des effets positifs ont été retrouvés pour le Timed up & Go test et la station sur une jambe aussi longtemps que possible les yeux ouverts et les yeux fermés et l'Echelle d'Equilibre de Berg.

4. Activité physique générale (marche) (sept études dont cinq ont fourni des données pour un ou plusieurs critères de jugement principaux).

5. Activité physique générale (vélo) (une étude qui a fourni des données pour la vitesse de marche).

6. Exercices d'équilibre contrôlés par ordinateur utilisant une rétroaction visuelle (deux études, dont aucune n'a fourni de données pour les critères de jugement principaux).

7. Plateformes vibrantes utilisées pour des exercices (trois études dont une a fourni des données pour le Timed up & Go test.

8. Types d'exercice multiples (combinaisons de ce qui précède) (43 études, dont 29 ont fourni des données pour un ou plusieurs critères de jugement principaux). Des effets positifs ont été découverts pour le Timed up & Go test etl a station sur une jambe aussi longtemps que possible les yeux ouverts et les yeux fermés et l'Echelle d'Equilibre de Berg.

En général, les programmes efficaces avaient lieu trois fois par semaine pendant trois mois et incluaient des exercices dynamiques en position debout. Peu d'événements indésirables ont été rapportés.

La revue a conclu qu'il n'y avait peu de preuves indiquant que certains types d'exercice sont modérément efficaces, immédiatement après l'intervention, pour améliorer l'équilibre chez les personnes âgées. Cependant, les données manquantes et les méthodes incomplètes de nombreux essais inclus impliquent que d'autres recherches de haute qualité sont nécessaires.

Conclusions des auteurs: 

Il existe peu de preuves indiquant que certains types de l'exercice physique (la marche, l'équilibre, la coordination et les tâches fonctionnelles ; exercices de renforcement ; 3D l'exercice et les types d'exercice multiples) sont modérément efficaces, immédiatement après l'intervention, pour améliorer les résultats d'équilibre cliniques chez les personnes âgées. Ces interventions sont probablement sûres. Il n'existe pas de preuves ou des preuves insuffisantes pour tirer des conclusions concernant une activité physique générale (marche ou vélo) et des exercices portant sur des programmes d'équilibre contrôlés par ordinateur ou des plateformes vibrantes. D'autres recherches de grande qualité méthodologique en utilisant des mesures de résultats essentiels et une surveillance adaptée sont nécessaires.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Chez les personnes âgées, la diminution de l'équilibre est associée à une réduction du fonctionnement physique et une augmentation du risque de chute. Ceci est une mise à jour dune revue Cochrane publiée pour la première fois en 2007.

Objectifs: 

Examiner les effets des interventions axées sur lexercice physique sur l'équilibre chez les personnes âgées, âgés de 60 ans et plus, vivant dans la communauté ou dans des établissements de soins.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué une recherche dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les traumatismes ostéo-articulaires et musculaires, CENTRAL (La Bibliothèque Cochrane 2011, numéro 1), MEDLINE et EMBASE (jusqu'à février 2011).

Critères de sélection: 

Les études contrôlées randomisées évaluant les effets des interventions axées sur lexercice physique sur l'équilibre chez les personnes âgées. Les principaux critères de jugement de la revue étaient les mesures cliniques de l'équilibre.

Recueil et analyse des données: 

Des paires d'auteurs de la revue ont indépendamment évalué les risques de biais et extrait les données des études. Les données ont été combinées lorsque cela était approprié.

Résultats principaux: 

Cette mise à jour comprenait 94 études (62 nouveaux) avec 9,821 participants. La plupart des participants étaient des femmes habitant chez elles.

La plupart des essais ont été jugées comme ayant un risque incertain de biais de sélection, reflétant généralement la description inadaptée des méthodes de randomisation, mais avec un risque élevé de biais de performance d'un manque de masquage des participants, ce qui est rarement évitable pour ces essais. La plupart des études n'ont rapporté les résultats que jusqu'à la fin du programme d'exercice.

Il y avait huit catégories de programmes d'exercice. Celles -ci sont indiquées ci-dessous avec les principales mesures de l'équilibre pour lesquelles il y avait certaines preuves d'un effet statistiquement significatif à la fin du programme d'exercice. Certains essais ont testé plus d'un type d'exercice. Il est important de noter que les preuves pour chaque critère de jugement était en général que de quelques-uns des essais pour chaque catégorie d'exercice.

1. La marche, l'équilibre, la coordination et les tâches fonctionnelles (19 études, dont 10 ont fourni des données pour les critères de jugement principaux): Timed up & Go test (différence moyenne (DM) de -0,82 s ; IC à 95 % entre -1,56 et -0,08 s, 114 participants, 4 études) ; la vitesse de marche (différence moyenne standardisée (DMS) 0,43 ; IC à 95 % 0,11 à 0,75, 156 participants, 4 études), et l'Echelle d'Equilibre de Berg (DM 3,48 points ; IC à 95 % 2,01 à 4,95 points, 145 participants, 4 études).

2. Exercices de renforcement (y compris exercices de résistance ou de puissance) (21 études, dont 11 ont fourni des données pour les critères de jugement principaux) : Timed up & Go test (DM la -4,30 s ; IC à 95 % de -7,60 à -1,00 s, 71 participants, 3 études) ; la station sur une jambe aussi longtemps que possible les yeux fermés (DM 1,64 s ; IC à 95 % 0,97 à 2,31 s, 120 participants, 3 études) ; et la vitesse de marche (DMS de 0,25 ; IC à 95 % 0,05 à 0,46 ; 375 participants, 8 études).

3. 3D (3 dimensions) (y compris Tai Chi, Qi Gong, danse, le yoga) (15 études dont sept ont fourni des données pour les critères de jugement principaux) : Timed up & Go test (DM -1,30 s ; IC à 95 % -2,40 à -0,20 s, 44 participants, 1 étude) ; la station sur une jambe aussi longtemps que possible les yeux ouverts (DM 9,60 s ; IC à 95 % 6,64 à 12.56 s, 47 participants, 1 étude) et les yeux fermés (DM de 2,21 s ; IC à 95 % 0,69 à 3,73 s, 48 participants, 1 étude) ; et l'Echelle d'Equilibre de Berg (DM 1,06 points ; IC à 95 % 0,37 à 1,76 points, 150 participants, 2 études).

4. Activité physique générale (marche) (sept études dont cinq ont fourni des données pour les critères de jugement principaux).

5. Activité physique générale (vélo) (une étude qui a fourni des données pour la vitesse de marche).

6. Exercices d'équilibre contrôlés par ordinateur utilisant une rétroaction visuelle (deux études, dont aucune n'a fourni de données pour les critères de jugement principaux).

7. Plateformes vibrantes utilisées pour des exercices (trois études dont une a fourni des données pour les critères de jugement principaux).

8. Types d'exercice multiples (combinaisons de ce qui précède) (43 études, dont 29 ont fourni des données pour un ou plusieurs critères de jugement principaux) : Test du lever de chaise & de Mathias chronométré (DM la entre -1,63 s ; IC à 95 % entre -2,28 et -0,98 s, 635 participants, 12 études) ; la station sur une jambe aussi longtemps que possible les yeux ouverts (DM 5,03 s ; IC à 95 % 1,19 à 8,87 s, 545 participants, 9 études) et les yeux fermés ((DM 1,60 s ; IC à 95 % -0,01 à 3,20 s, 176 participants, 2 études) ; et l'Echelle d'Equilibre de Berg ((DM 1,84 points ; IC à 95 % 0,71 à 2,97 points, 80 participants, 2 études).

Peu d'événements indésirables ont été signalés, mais la plupart des études ne surveillaient pas ou ne rapportaient pas les événements indésirables.

En général, les programmes les plus efficaces avaient lieu trois fois par semaine pendant trois mois et incluaient des exercices dynamiques en position debout.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.