Stimulation par la chaleur superficielle ou le froid pour le traitement des lombalgies

Il existe des preuves modérées que la thermothérapie par enveloppements chauds réduit la douleur et l'invalidité chez les patients souffrant de douleurs dorsales qui persistent moins de trois mois. Il a été démontré que le soulagement ne dure qu'un bref instant et l'effet est relativement faible. L'addition d'exercices à la thermothérapie par enveloppements chauds semble conférer un bénéfice supplémentaire. Il n'y a toujours pas suffisamment de preuves concernant l'effet de l'application du froid pour les lombalgies de toutes les durées, ou de la chaleur pour les douleurs dorsales qui persistent plus de trois mois.

Les traitements par la chaleur comprennent les bouillottes, les compresses souples chauffées remplies de grains, les cataplasmes, les serviettes chaudes, les bains à remous, les saunas, les bains de vapeur, les enveloppements chauds, les coussinets thermiques, les coussinets thermiques électriques et les lampes à infrarouges. Les traitements par le froid comprennent la glace, les serviettes froides, les packs de gel froid, les packs de glace et le massage à la glace.

Conclusions des auteurs: 

Les preuves factuelles permettant d'étayer la pratique courante de la stimulation par la chaleur superficielle ou le froid pour le traitement des lombalgies sont limitées et il est nécessaire de réaliser de futurs essais contrôlés randomisés de plus grande qualité. Il existe des preuves modérées dans un petit nombre d'essais que la thermothérapie par enveloppements chauds permet une faible réduction à court terme de la douleur et de l'invalidité chez une population présentant des lombalgies mixtes aiguës et subaiguës, et que l'addition d'exercices réduit davantage encore la douleur et améliore la fonction. Les preuves pour l'application du traitement par le froid aux lombalgies sont encore plus limitées : seulement trois études de faible qualité ont été identifiées. Aucune conclusion ne peut être tirée concernant l'utilisation du froid pour le traitement des lombalgies. Les preuves permettant de déterminer les différences entre la stimulation par la chaleur et le froid pour le traitement des lombalgies sont contradictoires.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La chaleur et le froid sont couramment utilisés dans le traitement des lombalgies tant par les professionnels de la santé que par les personnes souffrant de lombalgies.

Objectifs: 

Évaluer les effets de la thérapie de stimulation par la chaleur superficielle et par le froid pour les lombalgies chez l'adulte.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué une recherche dans le registre spécialisé du Groupe thématique Cochrane sur le dos, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library numéro 3, 2005), MEDLINE (de 1966 à octobre 2005), EMBASE (de 1980 à octobre 2005) et d'autres bases de données pertinentes.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus les essais contrôlés randomisés et non-randomisés ayant examiné les thérapies de stimulation par la chaleur superficielle et par le froid chez l'adulte souffrant de lombalgies.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont indépendamment évalué la qualité méthodologique et extrait les données, en appliquant les critères recommandés par le Groupe thématique Cochrane sur le dos.

Résultats principaux: 

Neuf essais totalisant 1 117 participants ont été inclus. Dans deux essais incluant 258 participants présentant des lombalgies mixtes aiguës et subaiguës, la thermothérapie par enveloppements chauds avait réduit significativement la douleur au bout de cinq jours (différence moyenne pondérée (DMP) 1,06 ; intervalle de confiance à 95 % (IC) 0,68 à 1,45 ; valeurs de l'échelle comprises entre 0 et 5) comparée à un placebo oral. Un essai incluant 90 participants présentant des lombalgies aiguës a trouvé qu'une couverture chauffante avait réduit significativement les lombalgies aiguës immédiatement après l'application (DMP -32,20 ; IC à 95 % -38,69 à -25,71, valeurs de l'échelle comprises entre 0 et 100). Un essai incluant 100 participants présentant des lombalgies mixtes aiguës et subaiguës avait examiné les effets supplémentaires des exercices ajoutés aux enveloppements chauds, et a trouvé que cela avait réduit la douleur au bout de sept jours. Les preuves sont insuffisantes pour évaluer les effets du froid sur les lombalgies, et sont contradictoires quant à toutes les différences entre la chaleur et le froid pour le traitement des lombalgies.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.