Drainage du cordon ombilical après accouchement par voie basse pendant la délivrance

La délivrance est la période qui commence à la naissance du bébé et s'achève avec l'expulsion du placenta et des membranes fœtales. Elle est précédée d'une contraction et d'une rétractation de l'utérus visant à réduire la taille utérine et expulser le placenta avec une hémorragie minimale. Ce stade peut être pris en charge activement ou de façon non interventionniste, en laissant le cordon ombilical attaché au bébé jusqu'à ce que le placenta ait été expulsé. Le sang du compartiment placentaire reflue alors dans le corps du bébé. Le drainage du cordon ombilical consiste à clamper et couper ce cordon après la naissance du bébé, puis déclamper immédiatement le côté maternel du cordon, de façon à ce que le sang puisse se vider dans un récipient. Cette technique peut éventuellement être associée à d'autres interventions, telles que l'administration systématique de médicaments ocytociques (pour contracter l'utérus), la traction contrôlée du cordon (application d'une traction au cordon, tout en réalisant une contre-pression sur l'utérus pour expulser le placenta) ou l'effort maternel.

Cette revue a inclus trois études, impliquant 1 257 parturientes. Les conclusions ont montré que le drainage du cordon ombilical pendant la délivrance réduisait la durée de ce stade de trois minutes en moyenne et les pertes sanguines de 77 ml en moyenne. Il n'y avait pas de différence claire en ce qui concerne le retrait manuel du placenta, le risque d'hémorragie postpartum ou l'incidence des transfusions sanguines. Les essais ne traitaient pas de la douleur ou de l'inconfort maternels pendant la délivrance. Certains résultats n'étaient pas présentés de la même façon dans toutes les études, ce qui limitait la quantité d'informations analysables. D'autres résultats souhaités n'étaient pas inclus dans les rapports ou présentés de façon non appropriée pour l'analyse statistique (par exemple, placenta non encore expulsé 30 minutes après la naissance, changements de taux d'hémoglobine maternel). Des recherches complémentaires sur les conséquences du drainage du cordon ombilical sur la mère seraient utiles, même s'il ne s'agit pas d'un domaine prioritaire de la recherche sur la maternité.

Conclusions des auteurs: 

On a observé une petite réduction de la durée de la délivrance et de la perte sanguine lorsque le cordon était drainé, par rapport à l'absence de drainage. L'importance clinique de réductions présentant la signification statistique observée est sujette à débat. Il n'y a pas de différence claire en ce qui concerne le retrait manuel du placenta, les transfusions sanguines ou le risque d'hémorragie postpartum. Dans la mesure où il s'agissait de petits essais présentant un risque moyen de biais, les résultats doivent être interprétés avec prudence.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le drainage du cordon pendant la délivrance consiste à déclamper le cordon ombilical précédemment clampé et coupé et à permettre au sang du placenta de couler dans un récipient approprié.

Objectifs: 

L'objectif de cette revue était d'évaluer les effets spécifiques du drainage du cordon ombilical pendant la délivrance après une naissance par voie basse, avec ou sans utilisation prophylactique d'utérotoniques dans le cadre de la prise en charge de la délivrance.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (février 2010).

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés comparant le drainage du cordon ombilical par rapport à l'absence de drainage du cordon pendant la délivrance.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont évalué la qualité des essais et extrait les données de façon indépendante. Celles-ci ont ensuite été vérifiées par un troisième auteur de la revue, qui a alors intégré les résultats validés à la revue.

Résultats principaux: 

Trois études impliquant 1 257 femmes répondaient à nos critères d'inclusion. Le drainage du cordon réduisait la durée de la délivrance (différence moyenne (DM) = -2,85 minutes ; intervalle de confiance (IC) à 95 % -4,04 à -1,66 ; trois études ; 1 257 femmes (hétérogénéité : T² = 0,87; Chi²P=17.19, I² = 88%)) et la quantité moyenne de sang perdu (DM = -77,00 ml, IC à 95 % -113,73 à -40,27 ; un essai, 200 femmes).

Aucune incidence de rétention du placenta 30 minutes après la naissance n'étant observée dans les études incluses, il n'était pas possible de comparer ce résultat. Les différences entre le drainage du cordon et le groupe de contrôle n'étaient pas statistiquement significatives en ce qui concerne l'hémorragie postpartum ou le retrait manuel du placenta. Aucune des études incluses ne présentait de résultats concernant la transfusion fœto-maternelle et il n'y avait pas de données concernant la douleur ou l'inconfort maternels pendant la délivrance.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.